arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Maroc. La base de données des compétences : un atout pour l’avenir

Conscient du rôle du développement scientifique et technologique dans le développement économique et social, le Maroc accorde un intérêt particulier à la promotion de la recherche scientifique et technique et à la mobilisation des compétences scientifiques nationales au profit de ce développement. Des programmes de recherche prioritaires ont été mis en place et le rapprochement entre le secteur public de la recherche scientifique et le monde de l’entreprise a été encouragé.

Dans ce sens et afin de mettre en place de nouvelles structures participant à la promotion de ce secteur et ses acteurs, l’Institut Marocain de l’Information Scientifique et Technique (IMIST) a mis en œuvre la base de données des compétences (BDDC) afin de promouvoir les compétences marocaines et leurs implications dans le monde socioéconomique.


La compétence marocaine : préparer l’avenir, créer de la valeur…

La recherche scientifique et technique est au centre de la problématique de développement. Elle occupe désormais une place de choix dans la plupart des pays du monde du fait de la convergence de deux préoccupations : celle des entreprises qui cherchent à s’internationaliser et celle des gouvernements qui cherchent à attirer de plus en plus de capitaux. En effet, c’est surtout le cas des pays émergents qui essaient, par tous les moyens, d’attirer des capitaux afin d’accroître leur capacité de production, de bénéficier d’un transfert de technologie et de s’assurer d’un croisement d’intérêts et d’une insertion dans l’économie mondiale. Dans ce contexte et en optant pour l’intégration dans l’économie mondiale, le Maroc se trouve confrontée à la nécessité de poser les bases d’une politique ciblée pour faire progresser positivement la recherche scientifique et la rendre génératrice d’une valeur ajoutée en terme de progrès, d’emploi et de richesse. En clair, l’émergence de la recherche scientifique ne peut se faire sans l’appui d’une stratégie claire, basée sur des axes de développement porteurs et sur un budget de financement adéquat, ainsi que par la mise en place des projets qui servent la communauté scientifique et le développement technologique. A ce titre, ce facteur humain, étant le noyau dur de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, constitue un atout stratégique majeur de toute politique de promotion et de mise à niveau de ce secteur. S’agissant des acquis, Il s’est avéré qu’il est devenu nécessaire de valoriser cette élite scientifique marocaine et de lui permettre une visibilité aussi bien au niveau national qu’international à travers la mise en place d’un pont entre le monde de la recherche et celui de l’entreprise. Pour cette cause, l’Institut Marocain de l’Information scientifique et Technique (IMIST) a lancé l’idée de la création d’une base de données des compétences (BDDC) qui compte aujourd’hui près de mille (1000) compétences marocaines spécialisées dans différents domaines scientifiques.

BDDC : Une plate forme pour les compétences marocaines

La base de données des compétences est une plate forme qui s’adresse aux chercheurs marocains, tant institutionnels que privés à savoir les enseignants chercheurs, les étudiants chercheurs, les ingénieurs, etc. travaillant au Maroc et à l’étranger, ainsi qu’aux cadres et décideurs travaillant dans des organismes gouvernementaux, non gouvernementaux et privés.
- Qui sont ces compétences ?
Aux fins de la base de données des compétences, une compétence marocaine est définie comme toute personne travaillant au Maroc ou à l’étranger et qui opèrent dans le domaine de la recherche scientifique et technique. En outre, cette plate forme fournit des informations sur chaque compétence, son domaine de spécialisation, sa formation académique, ses productions scientifiques (Brevets, Communications, Ouvrages, Articles de périodiques, rapports scientifiques, etc.), les sources de financement et les possibilités de travail en collaboration (projets d’étude, actions menées auprès des organismes publiques / privés)... En fait, la base de données des compétences a été créée pour fins d’information seulement et ne constitue pas une liste complète. Les compétences y figurant ont choisi de participer à cette initiative et sont responsables de l’exactitude de leurs renseignements. Le fait de figurer à la base de données de chercheurs ne sous-entend aucune évaluation ou approbation de la part de l’IMIST ni d’affiliation avec ce dernier.
- Pour quoi faire ?
Ces compétences marocaines peuvent se servir de cette ressource unique en son genre pour trouver des collègues partageant des intérêts communs, établir des partenariats et explorer de nouveaux domaines ou de nouvelles occasions de collaboration pluridisciplinaire. Les organismes gouvernementaux, non gouvernementaux et privés, peuvent se servir de cette plate forme pour trouver des spécialistes qui oeuvrent dans des domaines précis de la recherche scientifique et technique ou auprès de populations spéciales. Les journalistes qui suivent les progrès de la science, de la technologie et des questions sociales trouveront aussi dans cette base de données sur les chercheurs une excellente source d’idées de reportage et de sujets possibles d’entrevue.
- Quels sont les coûts d’inscription ?
C’est gratuit ! Il n’en coûte rien pour s’inscrire et se doter d’un profil dans la Base de données des compétences marocaines. En plus, l’inscription dans cette plate forme est très simple : En ligne : la compétence remplit des champs d’identification pour avoir un identifiant et un mot de passe lui permettant d’y accéder à tout moment. Il dépose, par la suite, les informations qu’il juge utiles ; Ou via le formulaire téléchargeable en formats Word ou PDF que l’adhérent envoie par courrier électronique à l’adresse : [competences@imist.ma]mail: competences@imist.ma

Refonte de la BDDC : une vision stratégique à long terme

La base de données des compétences joue un rôle de plus en plus essentiel dans l’image de marque de l’Institut Marocain de l’Information scientifique et Technique (IMIST). Pour ce, l’IMIST souhaite :
- Améliorer l’efficacité de la gestion de la base de données des compétences ;
- Améliorer la plate forme, la rendre dynamique, attractive et interactive ;
- Enrichir la base de données par de nouveaux services, augmenter son impact, etc. ;
- Délimiter clairement son territoire de communication. De ce fait, il a été décidé de refondre la base de données des compétences. Cette refonte vise à proposer un dispositif technique, administratif et humain permettant de pallier les problèmes dont souffre la plate forme actuelle, tout en intégrant l’acquis et offrant de nouvelles méthodes de travail, autant en interne que pour leur affichage externe. En particulier, il est prévu un effort spécifique pour rendre la base de données mieux adaptée aux besoins du grand public. A noter que l’objectif fixé à cette refonte s’inscrit, ainsi, dans d’autres mesures qui concernent l’élargissement de cette plate forme pour qu’elle soit un réservoir national des compétences marocaines. De même, il est prévu de sensibiliser tous partenaires potentiels du projet à savoir le ministère de l’enseignement supérieur, de formation des cadres et de la recherche scientifique, le ministère des Marocains Résidents à l’Etranger (MRE), le ministère de l’industrie, le ministère de l’agriculture ; les universités, les centres de recherche, les médias, les partenaires de R/D et d’Innovation, le secteur privé, etc. Et ce, afin de collaborer avec l’IMIST pour réussir la mise en place et l’alimentation de ce réservoir. Cette refonte sera suivie d’une compagne de communication qui vise la promotion de ce projet. Et ce, en vue de susciter une plus forte adhésion des compétences potentielles.

Les compétences marocaines à l’étranger, outil d’une diplomatie économique réussie

Bouffée d’oxygène pour les compétences marocaines résidentes à l’étranger (MRE), cette initiative s’inscrit dans une stratégie nationale visant la mise en réseau de ces compétences et en faire des vecteurs de la diplomatie économique afin d’améliorer l’attractivité du Maroc, de promouvoir son image à l’extérieur et de mieux cibler son politique de promotion économique. Pour cela, L’IMIST ambitionne de promouvoir, d’une part, ces compétences nationales, et d’autre part, rendre la relation entre la compétence MRE et son environnement, tant au niveau national qu’international, plus flexible et plus efficace. De même, il s’agit d’un aspect qui revêt une grande importance pour l’IMIST et qui se traduit par l’aide des Compétences MRE pour qu’elles puissent prendre part dans la politique de promotion et du pilotage de la recherche et développement scientifique et technique de leur pays d’origine ‘le Maroc’.


chanaa@imist.ma
Lundi 2 Novembre 2009
Lu 1408 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 63



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine