Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


« La Chine est désormais numéro 1 des ventes aux enchères de Fine Art », Thierry Ehrmann, Artprice

Selon Thierry Ehrmann, fondateur et président d’Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’art, « c’est un électrochoc dans l’histoire du marché de l’art mondial : la Chine est désormais numéro 1 des ventes aux enchères de Fine Art ». Il ne lui aura fallu que trois années pour passer d’une troisième marche d’un podium, ravie à la France en 2007, à une première place devant le Royaume-Uni et les Etats- Unis, grands maîtres du marché depuis les années 50.


« La Chine est désormais numéro 1 des ventes aux enchères de Fine Art », Thierry Ehrmann, Artprice
Cette année 2010 a été riche en événements : après l’envolée des prix de l’art entre 2004 et 2008 et la contraction sévère du marché entre octobre 2008 et l’été 2009 (chute des volumes et chute des prix) vint la reprise de la compétition jusqu’à des sommets de prix jamais atteints auparavant... le constat de cette dernière décennie est celui d’une accélération considérable du Thierry Ehrmann rythme du marché et de son déplacement à l’est du planisphère.
Après le précédent krach du marché de l’art (1991), quatre années de patience furent nécessaires avant qu’une reprise des prix ne s’amorce. Cette fois, le marché haut de gamme a retrouvé sa santé en un an et demi. Au cours de la décennie écoulée, deux tendances fortes s’imposent : on constate tout d’abord une véritable mutation du commerce de l’art. La structure du marché change, notamment suivant les évolutions d’Internet (et l’accélération des ventes en ligne), les compétitions générées par les plus de 260 foires d’art (1) organisées chaque année dans le monde et l’importance des investisseurs et fonds d’investissements dans l’art. Parmi ces derniers, de nombreux ont coulé en 2008 et 2009 après la faillite de Lehman Brothers, mais l’émulation qu’ils ont eu le temps de créer à grand renfort médiatique a participé à faire de l’investissement dans l’art un nouveau phénomène socioculturel.

(1) Dont 154 pour l’art moderne et contemporain en 2010

Téléchargez le rapport d'ArtPrice


Pierre Aimar
Mercredi 6 Avril 2011
Lu 314 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 62



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales