arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Khatia Buniatishvili, piano, en concert au Palais Neptune, Toulon, le 15 janvier 2016 à 15h

Beethoven Sonate n°8 « Pathétique » / Schubert 4 impromptus D899, opus 90 / Liszt Réminiscence de Don Juan / Rhapsodie espagnole / Liszt / Horowitz Rhapsodie hongroise n°2


Khatia Buniatishvili © Julia Wesely
Khatia Buniatishvili © Julia Wesely
« L’Etoile montante du piano » selon le Musikverein et le Konzerthaus de Vienne est déjà venue au Festival de Toulon, avec Renaud Capuçon. En 2003, après avoir remporté à seize ans le Concours de piano Horowitz de Kiev, elle débute une brillante carrière. La géorgienne, Khatia Buniatishvili admet que la musique traditionnelle de son pays influence sa propre musicalité chaleureuse et mélancolique. Selon elle « Le piano est le plus noir des instruments, un symbole de solitude musicale ». Saluée par la critique comme « éblouissante et renversante », elle saura nous étonner dans la Sonate pathétique de Beethoven, dans les délicats Impromptus de Schubert. Nous entendrons sa lecture à la fois profonde et brillante des trois chefs-d’oeuvre de Liszt, avec pour terminer la plus célèbre des Rhapsodies Hongroises dont les thèmes sont puisés dans le répertoire folklorique tzigane. (Monique Dautemer)

Pratique

Billetterie :
Office du Tourisme de Toulon
Place Louis Blanc - 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 18 53 07
festival.billetterie@orange.fr



Pierre Aimar
Mercredi 30 Novembre 2016
Lu 251 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 94



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.