arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


« Immersion ». Un album ciselé (sortie nationale le 31 janvier 2020). Révélation de la pianiste Alexandra Lescure

Elle habite en Provence, une ville d’eau et d’art. Tout près coulent des sources cristallines. Alexandra Lescure, amante de l’art sous toutes ses formes – lecture, théâtre, poésie, opéra - a plusieurs cordes à son arc : pianiste reconnue, enseignante et pédagogue très appréciée, co-directrice d’un célèbre festival «Les Nocturnes Sainte Victoire ».


« Immersion ». Un album ciselé (sortie nationale le 31 janvier 2020). Révélation de la pianiste Alexandra Lescure
Elle a enregistré pour Ilona Records en août dernier et nous offre un merveilleux album « Immersion »., dont la sortie nationale se fera le 31 janvier 2020. Les spectateurs du Théâtre Toursky auront l’immense privilège d’en avoir la primeur lors d’un concert donné par la pianiste le 24 janvier 2020.
Nous l’avons rencontrée.

Marque évidente de son humilité, avant même de nous parler de son album, elle tient à nommer quelques-uns des pianistes qui l’ont portée : Michel Bourdoncle d’abord, Bernard d’Ascoli, Bruno Rigutto, Prisca Benoite, Konstantin Lifschitz et Jean-Marc Luisada.

Quelle est votre façon de revisiter, d’apporter du sang neuf à ces classiques, de faire parler les compositeurs ?
Alexandra Lescure : « J’ai eu beaucoup de chance car l’album m’a été proposé par le label Ilona Records pour une distribution et une sortie nationale. Cette proposition est arrivée au moment opportun. Je crois que dans la vie il n’y a pas vraiment de hasard. Je me sentais prête à envisager cette belle expérience discographique. Quand j’ai fait se rejoindre Scarlatti, Mozart et Haydn, j’ai ressenti cette corrélation comme une évidence.
«Pour être entier avec son art, il faut essayer ‘d’être’ déclare-t-elle d’une voix douce. Quand on joue juste, on ‘est’, on ne fait pas. »
AL « Tout est parti de Scarlatti, qui est le fondement et la base précise de tout ce qui peut m’habiter également dans les autres musiques. 555 sonates, un puit de richesses, des miniatures extraordinaires où l’on peut créer un monde dans chacune d’elles : poésie, confidence, badinage, raffinement, procession, spiritualité. Il y a pour ces musiques une vraie recherche organique de la matière C’est pour moi lié à l’émanation sonore. C’est ce qui va empreindre mon interprétation ainsi que les vidéos du projet. Ce que j’essaie de retranscrire, c’est la matière sonore organique qui se déploie dans l’instant présent, une vaste entreprise n’est-ce -pas? La musique de Scarlatti est pour moi audacieusement essentielle ».
Avec les cinq sonates enregistrées de Scarlatti : Alexandra Lescure cherche à créer un univers où l’espace-temps tentera de nous suspendre à l’éternité, où les mélodies seront dénudées dans la pureté. Scarlatti, né en Italie a vécu une grande partie de sa vie dans les cours d’Espagne et a commencé à publier tardivement ses sonates à la mort de son père Domenico, immensément connu à son époque.
AL « La sonate de Haydn a été un véritable coup de foudre en écoutant Ivo Pogorelich à neuf mois de l’enregistrement. C’est une subtile passerelle pour aller vers Mozart. Cette sonate Hob XVI 56 est très particulière car le premier mouvement est plutôt libre, presque improvisé et d’une clarté proche du clavecin. Elle est une petite bonbonnière raffinée et volubile ».
« Avec Mozart, on est dans l’école de la vie. »
Quant à la 12e Sonate en Fa majeur de Mozart, j’ai aimé la jouer souvent par le passé. C’est l’esprit, les reliefs, la fantaisie, la théâtralité qui m’attisent. On est toujours empreint de ce côté perlé, ce côté baroque, fruitier, divertissant et éloquent avec cette lumière vocale qui m’interpelle. »
Pourquoi ce titre ‘Immersion’ ?
« La recherche artistique est sans doute un chemin vers une philosophie de vie.»
AL « La physique quantique m’intéresse dans son rapport à l’invisible. Le son influence la matière tout comme la pensée peut influencer l’énergie vitale de chacun de nous. C’est tout ce que l’on ne voit pas, l’invisible est grand. Quand on écoute un concert, quand on arrive à être totalement immergé, pour l’artiste comme pour le public, on peut atteindre cet état de transe.
S’immerger c’est aussi aussi pénétrer le temps, le passé, celui qui nourrit et nous relie à nous même.
J’ai beaucoup appris musicalement grâce à ce disque, à réfléchir à mes failles et à développer mes qualités et surtout à prendre confiance. C’est un épanouissement extraordinaire. La recherche artistique est sans doute un chemin vers une philosophie de vie. Et puis il y a « l’état de grâce » du partage avec l’autre, que ce soit pendant un concert ou à l’écoute d’un album. Quand cela arrive, c’est assez rare, c’est un abandon à soi, à l’autre et au monde. »
Un clip accompagne l’album ?
A.L. « Oui; il va se tourner proche de l’eau, de la nature et d’un piano aussi quand même !!!! J’ai voulu travailler avec le réalisateur Maxime Flourac, qui a remporté de nombre de prix nationaux et qui est champion du monde du court métrage en 48h. Nous travaillons actuellement sur ce qui pourrait émaner visuellement de ces musiques. Les photos seront signées Benjamin Arragon. »
L’enregistrement ?
A.L. « Il a eu lieu au Conservatoire d’Aix-en-Provence, écrin choisi notamment par les musiciens Kathia Buniatishvili ou Renaud Capuçon. Nous avons conçu ce disque avec l’ingénieur du son Clément Gariel –un professionnel hors pair - qui a fait, entre autres, le dernier disque de la compositrice Camille Pépin-. Clément est d’abord un pianiste qui a fait le Conservatoire de Paris. Le producteur Thierry Maillard était présent durant deux jours d’enregistrement. »

A la question : Le bonheur pour vous, qu’est-ce que c’est ?
Elle répond : « C’est apprendre à accepter les défauts des gens qu’on aime, ne pas être dans la rancœur pour avancer soi-même, pardonner, comprendre que les autres ne sont pas forcément sans failles et que nous pouvons tous avoir des difficultés à vivre cette vie. Arriver à trouver le positif dans des relations vraies, bienfaisantes avec des amitiés que l’on choisit, en évitant les conflits stériles .Et aussi et surtout être en paix avec soi, savoir ce que l’on veut et foncer »
Quelle sagesse !
Ce sont les mots d’un grand poète qui viennent maintenant clore ces pages :

« Les grains ruissellent le long des gradins roses où l’eau dévale en cascatelle. Les perles se multiplient, fine grêle, roulent de tout côté, brillent, résonnent, rebondissent, se mêlent au ruissellement. On dirait des bulles précieuses, de l’eau ou bien des gouttes, des gouttes de la beauté ruisselante comme le sont les sonates de Scarlatti» Gabriele D’Annunzio
Nous connaissons déjà le jeu de la pianiste qui va à l’essentiel, parfois avec solennité, parfois avec audace. Cette artiste humaniste se nourrit de simplicité, proche de la nature, et par-delà la musique, il y a cette façon de penser l’essentiel qui nous touche.
Nous attendons cet album avec impatience.
Danielle Dufour-Verna

L'album

Sonata in A-Major K.208 Sonata in D Minor K.9 Sonata in D-Major K.119 Sonata in G-Major K.125 Sonata in E-Major K.380
HAYDN
Piano Sonata in A-Flat Major HobXVI /46
1.Allegro Moderato 2.Adagio 3.Presto
MOZART
Sonata in F major K.332
1.Allegro 2.Adagio 3.Allegro assai

Ses concerts à venir

17 Novembre 2019 Chopin, une vie en Musique Jas Rod – Les Pennes Mirabeau(13)
23 Novembre 2019 Concert Haydn- Chopin - Auditorium Airbus Helicopters (13)
1er décembre 2019 Chopin, une vie en musique - Domaine de Valbrillant (13)
24 janvier 2020 Récital de sortie du disque Immersion -Théâtre Toursky de Marseille(13)
7 Mars 2020 Récital « Immersion» - Salle des fêtes de Peynier(13)
Mars 2020 Chopin, une vie en musique, - Salle des fêtes de Villelaure(84)
Mars 2020 Chopin, une vie en musique - Théâtre de L’Isle sur la Sorgue (84)
Avril 2020 Concert disque « Immersion » - Musée Georges Enescu - Bucarest ROUMANIE
Avril 2020 Récital « Immersion» - Domaine Valbrillant de Meyreuil (13)
9 Mai 2020 Chopin, une vie en musique -Eoures (13)
Juin 2020 Récital « Immersion » - Château de Pourcieux (83)
Juin 2020 Chopin, une vie en musique - Festival un piano dans l'herbe (58)
Août 2020 Récital « Immersion » - Festival International Les Nuits Pianistiques (13)
Août 2020 Récital « Immersion » - Festival Musique dans la rue Aix-en Provence (13)
2020/2021Tournée en Chine autour de l’album « Immersion » (prévision)


Danielle Dufour-Verna
Mercredi 9 Octobre 2019
Lu 274 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 92



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals