Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Dolorès Marat, Plus loin en Méditerranée, photographies, au musée de la mer, Cannes, du 5 juillet au 28 septembre 2014

Dolorès Marat livre une œuvre à la marge de celle qu’il l’a rendue célèbre. La ténébreuse photographe révélatrice des ambiances urbaines comme Paris et New-York, des intérieurs, des sociétés fictives et de leur population figée, s’est confrontée à la grande lumière de Méditerranée pour en sortir une exposition majestueuse.


Port Saïd, Egypte, 2010, 2/10 60 X 80 © Dolorès Marat / Courtesy : Galerie Françoise Besson, Lyon, France & Dolorès Marat
Port Saïd, Egypte, 2010, 2/10 60 X 80 © Dolorès Marat / Courtesy : Galerie Françoise Besson, Lyon, France & Dolorès Marat
L’exposition rassemble près de 70 images, souvent des nouveaux tirages premiers de série, mettant en exergue les clichés pris dans les sites méditerranéens rêvés de Dolorès Marat : l’Egypte, la Syrie, l’Espagne, l’Italie… « Plus loin » dans le titre caractérise autant l’introduction d’une nouvelle manière de Dolorès Marat, que la capacité de l’artiste photographe à pousser sa quête, sa recherche vers des horizons différents, soit techniques, soit thématiques.

Son projet fut initié en 1998, à partir d’une commande officielle d’Agnès de Gouvion-Saint-Cyr, que Dolorès Marat tenta en Corse. Incroyable d’accepter ce défi pour cette attentive photographe du clos, de la rue, du champ fermé. Son travail habituel, qui faisait hésiter entre le jour et la nuit, la réalité et le rêve, trouvait son inspiration dans les sites en clair-obscur des cités.
L’exercice était difficile et le soleil qu’elle découvrit en prenant le bateau à Marseille, la confronta avec un paysage ouvert, l’horizon, l’extrême lumière et la nature qu’elle ne voulait pas rendre comme une carte postale. Dès le voyage en bateau de Marseille à Bastia, son acuité s’exerça et elle osa, comme elle l’exprime souvent lors de ses workshops aux étudiants, rappelant Selby Junior « la photographie c’est oser ». Pourtant, de la Corse, outre la mer et les vagues, nouveau sujet, elle ne tenta qu’un paysage de neige, comme si la couleur très vibrante de la Méditerranée l’impressionnait.

Les années fastes de sa carrière 2000-2010 ont été une période créative pour Dolorès Marat, qui reçut des commandes nombreuses. Son invitation en Syrie lui désigna une lumière encore plus violente. Elle s’étonna dès son premier voyage, à Damas en 2003, de voir autant le ciel et « qu’il était partout », comme elle l’exprime. Dans ses périples urbains parisiens ou new-yorkais, le ciel n’avait pas trouvé de présence pour elle. Bien évidemment il existait, mais elle ne l’avait pas envisagé comme un motif essentiel de son travail.

Cette nouvelle partie de sa recherche, ouverte à la lumière du soleil, aux architectures antiques, comme des rêves, déclencha une suite logique de visites de sites antiques qu’elle découvrit comme des vignettes d’un cahier d’école : les pyramides de Gizeh, les ruines de Palmyre, la géologie de la Jordanie… A la manière des Orientalistes du 19e siècle, elle tenta l’aventure de l’Orient rêvé, qu’elle nourrissait dans sa jeunesse de productions hollywoodiennes.

La série de photographies aujourd’hui présentées à l’exposition de Cannes, n’a jamais été révélée en entier, car un grave accident en 2011 la confronta à l’arrêt de la création et des expositions, qu’elle reprend aujourd’hui après 2 années de soins.

Dolorès Marat : l’itinéraire d’une étoile

L’enfant rêveuse qui s’émerveillait des noms des villes en leçon de géographie à l’Ecole communale, avait fait la demande à sa mère de devenir photographe, sans doute pour courir le monde. Les noms de villes en O la fascinaient comme Bilbao, Macao, San Francisco… Elle s’était essayée à 12 ans sur l’appareil familial, vénérable Instamatic Kodak, en utilisant le contre-jour pour le portrait de sa mère, un choix esthétique qu’elle reprendra résolument en ponctuation, au cours de sa carrière.

L’univers auquel la destinait sa famille modeste était celui de l’atelier d’ouvrier, de la chambre de travail et c’est dans cet esprit qu’elle devint à 14 ans, en 1958, cousette à façon à domicile, pour un tailleur, après son certificat d’étude et son diplôme de couturière. Elle garde de ces premières années d’apprentissage un soin du détail, une acuité du regard, une minutie qu’elle saura transposer. Sa capacité à s’émouvoir de belles histoires a fait perdurer son ambition et ses rêves. A l’occasion d’un congé donné par son employeur, elle partit travailler 15 jours chez un photographe de quartier en 1959, qui persuada sa mère de la lui confier contre une embauche plus rémunératrice que celle de la couture. L’époque était difficile pour les ouvriers à la sortie de la guerre et Dolorès Marat bénéficia de ce retournement de situation. Elle quitta définitivement la couture pour la photographie.

Autodidacte, elle fit ses classes dans la boutique du photographe de quartier à Sucy-en-Brie (Val de Marne) où elle travaillait comme apprentie. Elle vendait les appareils, les pellicules et réalisait pour lui les tirages, comme autrefois, en masquant les petits défauts sur l’agrandisseur et en augmentant le contraste ou le velouté. Son monde était celui de la photo d’identité qu’il fallait magnifier pour que l’homme banal ressemblât à une vedette américaine. Son quotidien photographique était celui du portrait de mariage ou de communion en studio. Toute une science aujourd’hui inconnue au monde du numérique.

A 25 ans, elle choisit de faire valider toutes ses compétences à Paris, auprès de l’illustre revue de mode de l’Oréal, Votre Beauté. Le luxueux magazine de l’époque magnifiait les coiffures traitées aux baumes que l’Oréal vendait. Le monde de la publicité est aussi celui du rêve, ce qui correspondait bien à la capacité de Dolorès Marat qui transpose la réalité. Le maniement de l’agrandisseur, le travail de la lumière pour les tirages argentiques, les tirages d’héliogravure furent son quotidien pendant 17 ans. C’est par elle que passaient les plus belles photographies de mode de Sarah Moon, de Guy Bourdin, de Sieff… C’est elle qui permettait aux plus grands de voir leurs clichés révélés.

Plus tard, le magazine lui permit de devenir photographe de studio, au détour d’un remplacement, à peine plus valorisé que le travail de laboratoire, car tout en changeant d’espace, elle garda le même salaire. Toutefois, elle sortit de l’ombre du laboratoire pour les studios. Elle découvrit alors le travail de nature morte qui devait faire étinceler les produits de beauté, les flacons de parfum, les bijoux, les cheveux coiffés des concours. La couleur prit le pas sur le noir et blanc et toutes ses photographies dans les magazines traduisaient son talent à faire vibrer les objets et les personnes. Pourtant, encore dans l’anonymat, elle ne signait toujours pas ses photographies.

C’est une prise de conscience en 1980 qui aiguilla son envie de faire des photographies personnelles, à sa manière, sans but alimentaire, d’initier un travail de recherche, de sortir du studio et de la nature morte. Elle tente une vision poétique de la réalité, se perdant dans les villes peuplées de fantômes dans les vitrines ou d’animaux. Pour avoir vu des tirages Fresson pendant sa carrière, elle savait qu’elle allait travailler avec ce mode d’expression, technique inventée au 19e siècle pour les photographes pictorialistes et adaptée à la couleur au milieu du 20e siècle. Connaissant bien le monde de la technique photographique, elle s’entend au mieux avec l’atelier Fresson, qui depuis le premier cliché qu’elle signa en 1983, tire son travail et fait partie de son univers. La technique du tirage Fresson rend une douceur velouté aux photographies et perd un peu le spectateur qui ne sait si on est en présence de dessin au pastel ou de photographie.

Depuis, elle ne cesse de prendre une place importante dans la photographie, marquée d’expositions notables, de publications importantes. De Paris à New-York, à la Méditerranée, comme un chemin vers la lumière que beaucoup de plasticiens depuis le 20e siècle ont expérimenté.

Pratique

Musée de la Mer - Tél : 04 93 38 55 26
Parking Laubeuf - Embarcadère Gare maritime, Quai Laubeuf
Juin à septembre : 10h - 17h45 - Ouvert tous les jours sans interruption
Tarifs : 6 euros - Tarif réduit : 3 euros (- de 25 ans, groupe de 10 adultes, Cannois avec justificatif) - Gratuité : - de 18 ans, étudiants jusqu’à 26 ans.



Pierre Aimar
Lundi 30 Juin 2014
Lu 292 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 226



Inscription à la newsletter



Annulation des festivals estivaux : la triste liste


Report de la Biennale d'art contemporain de Lyon à septembre 2022
La Biennale de Lyon, en accord avec Sam Bardaouil et Till Fellrath, commissaires invités, et les partenaires publics, a décidé de reporter à septembre 2022 la 16ème édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon, initialement prévue en 2021.

Transformation du festival d’Ambronay 2020
C’est avec regret que le constat suivant s’est imposé à l’association : la programmation telle que prévue pour le 41e Festival d'Ambronay ne pourra avoir lieu compte tenu des contraintes sanitaires connues à ce jour.
Le Conseil d'Administration a approuvé l'idée d'un travail pour définir une nouvelle forme de proposition artistique pour la rentrée culturelle (septembre-octobre 2020).

Report de la 9e édition du Festival De l'écrit à l'écran à Montélimar
En raison de la crise sanitaire actuelle et dans un souci d’assurer en toute sécurité et dans des conditions optimales l’accueil du public, la 9ème édition du Festival De l’écrit à l’écran, qui devait initialement se dérouler du 18 au 26 septembre 2020 à Montélimar, est reportée.
Elle se tiendra du 10 au 15 novembre 2020 à l’Auditorium Michel Petrucciani et dans les salles de cinéma partenaires.

Grignan - Les Fêtes nocturnes reportées à 2021
Malgré une volonté forte et collective de maintenir ce rendez-vous estival incontournable dans la Drôme, le capitaine Fracasse n'entrera pas en scène cet été à Grignan. Il faudra patienter 1 an pour assister, au château, à l'adaptation fougueuse et originale du roman de Théophile Gautier par Jean-Christophe Hembert.

Lodève annulation de l'édition 2020 du festival Résurgence
Mais l'envie de vous revoir autour de propositions artistiques reste intacte. Nous cherchons des solutions pour imaginer la prochaine saison.

Le Festival du Château de Solliès-Pont est reporté à 2021
Suite au décret du 11 mai 2020, les évènements réunissant plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’au 31 août 2020.
Le Festival du Château de Solliès-Pont n’est donc pas épargné et nous sommes donc contraints de le reporter à l’année prochaine. Nous travaillons actuellement sur le report de la programmation du festival et nous vous tiendrons informés, dans les plus brefs délais, sur celle-ci ainsi que sur les modalités de billetterie.

Annulation du festival de Chaillol
Tristesse à l'heure d'annoncer, le cœur lourd mais l'esprit clair, l'annulation sans report de l'intégralité de la 24e édition du Festival de Chaillol.
Michaël Dian, le bureau et l'équipe de l'Espace Culturel de Chaillol

Un été sans Woodstower à Miribel-Jonage
En concertation avec notre partenaire et terre d’accueil le Grand Parc Miribel Jonage, nous avons dû prendre cette triste décision : le festival Woodstower n’aura pas lieu cet été. On vous donne rendez-vous l’année prochaine du Jeudi 26 au Dimanche 29 août 2021 pour de nouvelles (et belles) aventures.

Dijon - pas d’édition 2020 du VYV Festival
La triste nouvelle est donc qu’il n’y aura pas d’édition 2020 du VYV Festival.
La bonne nouvelle est que la deuxième édition du VYV Festival se tiendra les 12 et 13 juin 2021 au Parc de la Combe à la Serpent, sur les hauts de Dijon.

Cusset (Allier). Les Nuits d’été programmées du 17 au 19 juillet 2020 sont annulées
Prévu du 17 au 19 juillet 2020, le Festival Nuits d’été est annulé en raison des mesures de sécurité sanitaire et de distanciation sociale. Les grands rassemblements culturels n’étant pas autorisés par les pouvoirs publics, la Ville de Cusset va procéder au remboursement des billets des festivaliers.
Les billets achetés pour l’édition 2020 pourront être remboursés à partir du 15 Juin.
- Sur les sites de la Fnac, Billet Web et de Carrefour en se connectant sur la plateforme,
- Pour les billets achetés au Théâtre de Cusset, contacter la régie au 04 70 30 89 47.

L'exposition « Monaco et l’Automobile, de 1893 à nos jours » est annulée.
La crise sanitaire du Covid-19 et ses multiples conséquences rendent son organisation impossible ; Monaco et l’Automobile, de 1893 à nos jours, était programmée du 11 juillet au 6 septembre 2020.

Le Festival de Cornouaille présente sa collection Automne-Hiver !
Le Festival de Cornouaille, qui se tient habituellemnet au mois de juillet à Quimper en Bretagne, se déroulera exceptionnellement en fin d'année.
Le premier événement de l'édition 2020 : Le Cyber Fest Noz #22, le plus grand fest-noz du monde, organisé le 19 décembre par le Festival de Cornouaille et An Tour Tan.

Ambronay - La 23e Academy reportée en 2021
L'EEEMERGING+ Academy, héritière de l'Académie baroque européenne d'Ambronay, devait se dérouler entre mai et juillet sous la direction de Geoffroy Jourdain. Dans la situation exceptionnelle que nous traversons, la mobilité très incertaine des artistes à l'échelle européenne et l'annulation des neuf dates de la tournée d'application nous ont obligés à reporter cette Académie d'un an avec la même équipe artistique.
Rendez-vous en 2021 !

Annulation de la 12e édition du Festival Résonance, Avignon
Elle devait se dérouler du 30 juillet au 2 août 2020.
Rendez-vous donc du 29 juillet au 1er août 2021 pour qu’Avignon résonne à nouveau au son des musiques électroniques.

Le 10e festival AMERICA reporté à septembre 2021
En raison de la crise sanitaire sans précédent que nous traversons, et de ses multiples conséquences, il nous semble impossible d’assurer en toute sécurité en septembre prochain le voyage et le séjour de dizaines d’écrivains originaires du continent nord-américain, tout comme d’accueillir dans des conditions satisfaisantes à Vincennes des milliers de passionnés de littérature.
C’est pourquoi nous avons pris la décision, en accord avec la Ville de Vincennes, de reporter d’un an la dixième édition du festival biennal AMERICA, qui devait initialement se dérouler du 24 au 27 septembre 2020. Elle accueillera les mêmes invités réunis autour de la thématique Voix d’Amérique du 23 au 26 septembre 2021.

Festival FiestA Sete report 24 juillet 6 aout 2021
Face à la pandémie que nous traversons, à l’impossibilité d’accueillir des artistes internationaux due à la fermeture des frontières, de disposer des lieux d’accueil des concerts et surtout tenant compte de l’état d’urgence sanitaire de notre pays, nous avons le regret de vous annoncer le report à l’été 2021 de la 24e édition du festival Fiest’A Sète qui devait avoir lieu du 21 juillet au 6 août 2020.

Le 30e Festival de Thau met le cap sur l'automne !
Nous avons envisagé ce 30e festival autrement, en proposant toute une partie de l’édition couplée avec les 9es Automnales du Festival de Thau, événement de territoire mêlant rendez-vous musicaux et rendez-vous éco-citoyens se déroulant en novembre. Nous proposerons ainsi tout un programme sur 8 semaines qui débutera le 2 octobre 2020, avec concerts, expositions, éco-dialogues, tables rondes, projections, randonnée artistique, stage de percussions... Ce sera le Festival de Thau en automne !

Report de la Biennale d'art contemporain de Lyon à septembre 2022
La Biennale de Lyon, en accord avec Sam Bardaouil et Till Fellrath, commissaires invités, et les partenaires publics, a décidé de reporter à septembre 2022 la 16ème édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon, initialement prévue en 2021.
La situation sanitaire internationale actuelle ralentit considérablement les possibilités de résidences et de productions, les interactions entre les projets artistiques et le monde économique, et les collaborations avec le tissu associatif. Dans ce contexte particulier, ce report s’impose afin de préserver la qualité des liens entretenus avec les artistes qui fait la renommée de la Biennale de Lyon.

Festival Mima annulation de la 32ème édition - Rendez-vous en août 2021 !
Ce n’était presque plus un secret, mais il faut à présent l’écrire et l’officialiser, nous vous donnons rendez-vous en août 2021 pour la prochaine édition du Festival Mima.

Annulation du 13e Festival Flamenco de Rivesaltes 2020
Les conditions ne sont plus réunies pour qu’ait lieu la 13e édition du Festival Flamenco prévue à Rivesaltes du 17 au 22 Août.
Lorenzo Ruiz, Directeur Artistique du Festival Flamenco de Rivesaltes

La XX° édition du festival Opéra en plein air est décalée à 2021
Nous sommes contraints de reporter à l’été 2021 notre production de Madame Butterfly de Giacomo Puccini, dans la mise en scène d’Olivier Desbordes. Le Piccola Opera, créé spécialement par Nicolas Slawny pour les très jeunes mélomanes, est également reporté à l’été 2021. Lieux des présentations : Domaine départemental de Sceaux, Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, Hôtel national des Invalides, Cité de Carcassonne, Château de Gerbéviller.

Annulation du festival Jazz à Junas
Nous avons jugé qu’il n’était pas possible de réunir toutes les conditions fondamentales et cette situation nous a obligé à annuler cette 27ème édition " Retour vers l’Angleterre ".

Report du Festival International de Mandoline de Castellar à 2021
L’édition 2020 du Festival International de Mandoline de Castellar n’échappe pas à la règle et doit donc être annulée. La bonne nouvelle est que la majorité des musiciens nous ont déjà confirmé leur participation pour l’édition de 2021 (21 – 24 juillet) de notre Festival .
Claude-Christian Pierre, Président ; Sabine Marze, Directrice Artistique

Annulation du Crest Jazz Festival
C’est avec émotion et tristesse que nous vous annonçons l’annulation de cette édition 2020 du Crest Jazz Festival. Nous vous donnons rendez-vous du 30 juillet au 7 août 2021 pour une 45 ème édition de Crest Jazz Festival qui n’en sera que plus belle et plus émouvante.

Annulation 64e édition Gstaad Menuhin Festival
Pour la première fois en 64 ans d'existence, le Conseil d'administration et la Direction du Festival sont contraints d'annuler l'ensemble des concerts et événements du Gstaad Menuhin Festival & Academy prévus durant l'été 2020.
Le 29 avril, le Conseil fédéral a interdit la tenue de grandes manifestations de plus de 1000 visiteurs jusqu'à fin août 2020.
Active depuis juin 2017, la plateforme digitale continue à fonctionner sans frais et offrira régulièrement ces prochains mois de nouveaux contenus exclusifs et originaux.

Avignon, La Fabrik' Theatre jette l'éponge
Vous pouvez retrouver les spectacles qui devaient se jouer à la Fabrik’Théâtre à l’occasion du Festival OFF d’Avignon 2020 en cliquant sur le lien

Annulation de la Semaine de Convivència à Arles
Pour cause de Coronavirus et, à ce jour, faute de directives sanitaires et réglementaires claires, nous nous voyons contraints d'annuler la Semaine de Convivència qui devait se dérouler du 13 au 18 Juillet 2020, square Léon Blum à Arles et dans le quartier de Griffeuille.

La 5ème édition d'Urban Art Fair est annulée !
Urban Art Fair a envisagé, depuis plusieurs mois, différents scénarios afin de maintenir la foire tout en respectant les mesures imposées. Après un examen attentif et des discussions approfondies avec les galeries et partenaires, l’équipe d’Urban Art Fair a décidé d’annuler la 5e édition de la foire. Urban Art Fair reviendra en avril 2021 avec une programmation plus belle encore !

Annulation du Hadra Trance Festival
Depuis plusieurs semaines, nous sommes suspendus aux prises de paroles gouvernementales afin de connaître le sort de la treizième édition du Hadra Trance Festival. Mardi, la nouvelle est tombée et c’est le cœur serré que nous devons nous résigner à annuler le Hadra Trance Festival 2020.

9e Intergalactiques lyonnaises reportées
Rendez-vous est donné du 15 au 20 avril 2021 autour de notre thématique : La Forme de l’Autre !

Report du Festival Interceltique de Lorient à 2021
L’année 2020 aurait dû être un grand moment festif, celui de l’année de la Bretagne et du 50e anniversaire du FIL. À cause de l’épidémie du COVID-19, il n’en sera rien. Le FIL fêtera donc l’année de la Bretagne et ses 50 ans du 6 au 15 août 2021.

A Thou Bout d’Chant, fin de saison et reports des concerts

Annulation du Millau Jazz Festival 2020 (12-18 juillet)


Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.