Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Dès mars 2010, Carmina Burana en tournée : Grenoble, Montpellier, Clermont-Ferrand, Dijon, Lyon, Saint-Etienne, Marseille

Tout a commencé sous les vivats d’un public debout dans la nuit de Provence sur le site enchanteur du Théâtre de Verdure de Peynier. C’était en juin dernier. Cette nuit là, le festival "Les Nuits Musicales de la Sainte Victoire" montrait, pour sa quatrième édition, une nouvelle production de Carmina Burana de Carl Orf dans une version chorégraphiée inédite.


Dès mars 2010, Carmina Burana en tournée : Grenoble, Montpellier, Clermont-Ferrand, Dijon, Lyon, Saint-Etienne, Marseille
L’auditoire nombreux et enthousiaste a démontré la pertinence du choix de Grigori Penteleïtchouk d’organiser un spectacle de danse sur une partition aussi enlevée que populaire. Aussi, l’idée de présenter cette création bien au delà des communes partenaires du Pays d’Aix surgissait-elle avec la complicité de l’Opéra National d’Ukraine - Lviv. C’est ainsi qu’une première tournée s ’organise de Grenoble à Marseille en incluant Montpellier, Clermont-Ferrand, Dijon, Lyon et Saint-Etienne.
Il s'agit d'une approche différente de l'événement culturel pour cette production audacieuse qui regroupe 150 artistes. Eve Ruggieri donne à ce spectacle une dimension plus élargie grâce à ses interventions.
D'autre part se manifeste une politique tarifaire qui vise à rendre plus facile l’accès aux spectacles, et des rencontres inédites entre les artistes et les partenaires du projet permettent qu'ils se retrouvent dans la convivialité des réceptions organisées sur le lieu du spectacle.

Les acteurs de l'événement

Grigori Penteleïtchouk © DR
Grigori Penteleïtchouk © DR
Grigori Penteleïtchouk, le chef d'orchestre, français d'origine ukrainienne.
Après des études à Kiev il devient premier soliste de l'orchestre d'élite à l'opéra de Moscou avant de s'installer en France en 1992. L'Orchestre Symphonique d'Ukraine Leopolis le nomme alors chef principal. Il s'ensuit des festivals en Ukraine, Monténégro et de nombreuses tournées dans de fameuses salles européennes : festival Massenet à Saint-Etienne, festival de l'Abbaye St Victor à Marseille, festival international de musique Pau Casals et festival Viva de Llivia, en Espagne…
Il dirige des grands noms du violon mondial tels qu’Igor Oïstrakh, Pierre Amoyal, Vadim Tsibulevsky… ainsi que le choeur national d'Ukraine Doumka et celui de Radio Prague.
Eve Ruggieri naît à LImoges de parents musiciens professionnels, elle remporte un premier prix de piano au Conservatoire de Nice. Dès 1979, elle assure sur France Inter une émission quotidienne et dès 1981 devient conseillère pour la musique classique auprès de Pierre Desgraupes puis crée musiques au cœur rencontrant les plus grands musiciens du temps. Elle dirige successivement les festivals d'Antibes, de Lacoste avant de présenter le classique du jour sur Radio Classique.
Avec passion Eve Ruggieri intervient chaque soir pour expliquer au public la nature de l’ouvrage, son histoire et les anecdotes passionnantes qui l’émaillent, organisant des rencontres qui aident le public à une meilleure compréhension des spectacles et de l’interprétation des artistes.

Les Carmina Burana

Eve Ruggieri © DR
Eve Ruggieri © DR
Carmina Burana est une oeuvre composée en 1935-1936 par Carl Orff sur des poèmes médiévaux trouvés par hasard en 1803 dans l’Abbaye de Benedikbeuern. Il s’agit de textes rédigés entre 1225 et 1250 formant un recueil de chants religieux et profanes. Les langues employées pour cette réalisation de différentes pièces d’inspirations très diverses sont le français, l’allemand et le latin. L’ouvrage de Carl Orff, organisé en plusieurs parties dont la plus célèbre est "Ô Fortuna" a immédiatement connu un immense succès. L’originalité et la fougue de cet ouvrage l’ont rendu très populaire. Carl Orff avait donné pour consigne que la pièce devait être jouée avec orchestre, choeur, solistes et images magiques. Les versions chorégraphiées sont rares ; ne perdons pas de vue que cet ouvrage réclame à lui seul et sans chorégraphie, un effectif très important.
Carmina Burana est divisée en cinq sections, qui sont à leur tour divisées en 25 mouvements. La majorité de la structure de l'oeuvre est basée sur le concept de la Roue de la Fortune. Le dessin de cette roue, qui se trouve sur la première page du manuscrit, est accompagné de quatre phrases autour de la roue : "Regnabo, Regno, Regnavi, Sum sine regno" (Je règnerai, Je règne, J'ai régné, Je suis sans règne).
La Roue de la Fortune tourne; la joie se transforme en amertume et l'espoir en deuil.

Pratique

Les lieux, les dates
Grenoble, Lundi 22 mars 2010 Le Summum
Montpellier, Mardi 23 mars 2010 Zénith
Clermont-Ferrand, Mercredi 24 mars 2010 Zénith
Dijon, Jeudi 25 mars 2010 Zénith
Lyon, Vendredi 26 mars 2010 Halle Tony Garnier
Saint-Etienne, Samedi 27 mars 2010 Zénith
Marseille, Dimanche 28 mars 2010 Le Dôme

La billetterie
Lyon/Marseille Autres villes
Prestige 80 € 80 €
1ère série Plein tarif 65 € 55 €
CE 1ère série Tarif réduit 60 € 53 €
2ème série Plein tarif 48 € 45 €
CE 2ème série Tarif réduit - 43 €
3ème série Plein tarif 20 € 35 €
CE 3ème série Tarif réduit - 32 €
Tarif Promo* 3ème série 20 € 20 €
*Enfants, étudiants, demandeurs d'emploi, handicapés.
Billetterie - www.ckelprod.com
Locations
• Fnac - www.fnac.com
• Carrefour www.carrefour.fr


pierre aimar
Lundi 8 Février 2010
Lu 4069 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81