arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Concert Christine Sun Kim, «Deaf, not mute», Studio Ernest-Ansermet, Genève, mardi 5 novembre 2019 à 20h

3e concert de la saison 2019-2020 / Résonances par sympathie


Christine Sun Kim © Olga Drobisz
Christine Sun Kim © Olga Drobisz
Contrechamps présente la création de la première œuvre instrumentale de Christine Sun Kim, artiste contemporaine internationale, pour une soirée exceptionnelle à Genève, le mardi 5 novembre, lancement d’une tournée européenne de l’ensemble. L’extraordinaire capacité de l’artiste à faire des ponts entre le monde des sourds et des entendants invitera le public pour un voyage dans le son visible ou invisible, perçu ou ressenti.

Le travail artistique de Christine Sun Kim, sourde de naissance, est un produit de son expérience. Il traite de l’usage du son au delà de ses qualités accoustiques, et met en relief ce que sa surdité lui a permis de comprendre sur les comportement des humains dans les circonstances de la vie quotidienne. Artiste sonore aguerrie, elle réalise des performances utilisant des hauts parleurs et des objets pour visualiser les vibrations perçues physiquement, ou faisant des enregistrements et des observations de son environnement.

Pour créer l’œuvre Deaf, not mute (Sourde, pas muette) qui sera proposée le 5 novembre, elle travaille avec un groupe d’instrumentistes pour cette commande de Contrechamps. Le choix du titre porte les couleurs de son combat artistique. Pour Christine, accoler systématiquement muet, revient à enlever la capacité de communiquer aux personnes sourdes. En musique, la sourdine (ou mute en anglais) est un objet que l’on place sur ou dans l’instrument pour en atténuer le son. Dans cette nouvelle œuvre, Christine propose aux instrumentistes de développer 5 niveaux de muteness (assourdissement) pour leurs instruments, du son plein jusqu’au presque silence.

En première partie, trois œuvres qui s’intéressent au souffle - électrique ou respiratoire - et à la communication soutiendront le propos de cette soirée. Löffler travaille sur le son de trois tubes néons clignotants - souffle et scintillements électriques bien connu et souvent irritant des bâtiments industriels. Fedele s’intéresse aux qualités timbrales du souffle et les décompose pour en recomposer sa pièce. La Zürichoise Barblina Meierhans propose une partition sonore qui brouille le rapport entre performance et écoute, dans laquelle les musiciens entament des bribes de conversations, tantôt verbale, tantôt instrumentale.

Programme de la soirée

Écoute & réflexions
Avant-concert – 18h45 (durée : 45 min)
Rencontre avec Christine Sun Kim

Concert - 20h
Simon Löffler B pour tubes fluorescents, trois performeurs et électronique(2012)
Barblina Meierhans May I ask you Something ? pour ensemble (2017)
Ivan Fedele Breathe and Break pour trio cuivre et dispositif électronique (2012)
Christine Sun Kim Nouvelle oeuvre avec vidéo (création 2019)

Christine Sun Kim perfomance
Charles Pierron cor
Pierre-Stéphane Meugé saxophone
Matthew Conley trompette
Jon Roskilly trombone
Thierry Debons percussion

Concert accessible pour les personnes sourdes et malentendantesb[i[

Informations pratiques

Tarif normal : 20 francs
Tarif réduit : 15 francs (AVS, AI, étudiants, chômeurs, abonnés Le Courrier, membres Sonart)
Tarif jeune : 15 francs (étudiants, apprentis, jeunes de moins de 20 ans)
Carte 20ans/20francs : 15 francs
Tarif préférentiel : 5 francs (élèves CEGM, étudiants HEM, étudiants en musicologie de l’Unige)
Nous acceptons le Chéquier culture.

Studio Ernest-Ansermet
Passage de la Radio 2
1205 Genève
058 236 36 36
Accès : Arrêt Bus/Tram, Musée d’ethnographie : 2, 19, École-Médecine : 1, 32.


Pierre Aimar
Mercredi 23 Octobre 2019
Lu 94 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 93