arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Champagne, Carte Blanche 2023. PROMENADE(S) de Eva Jospin - L'édition limitée

Dans le cadre de la Carte Blanche 2023, PROMENADE(S) en Champagne, Eva Jospin imagine une édition limitée de collection autour d’un Jéroboam de Blanc de Blancs, cuvée emblématique de la Maison Ruinart.


Champagne, Carte Blanche 2023. PROMENADE(S) de Eva Jospin - L'édition limitée
L’artiste a transformé le coffret en bois renfermant le flacon : conçu sur mesure, fermé par de solides lanières de cuir, il s’ouvre sur un décor miniature de crayère, sculpté dans des strates de carton. La bouteille vient s’inscrire à l’intérieur de ce paysage en creux, référence à la fabrication du champagne et de sa fermentation à l’abri de la lumière.

Le format du Jeroboam offre un mode de conservation particulièrement recherché par les amateurs de grands vins. Le faible volume d’air présent dans cette bouteille de grand format se traduit en effet par une oxygénation plus lente qui favorise la fraîcheur et la richesse aromatique. Plus complexe, le Champagne vieilli en Jeroboam a davantage de grain en bouche tout en se révélant très soyeux à la dégustation.
Cette cuvée d’exception de Blanc de blancs, assemblage de vingt-cinq à trente crus de Chardonnay soigneusement sélectionnés, révèle à la dégustation des notes d’agrumes portées par une enveloppante texture de velours. Le cépage Chardonnay est l’âme de la Maison Ruinart.
La bouteille est inscrite à l’intérieur de ce paysage encastré, métaphore de la fabrication du champagne et de sa fermentation à l’abri de la lumière.
Limitée à 25 pièces signées et numérotées, cette offre spéciale sera présentée lors des foires d’art avec lesquelles le Maison partenaires.

Promenade(s) en Champagne

© Eva Jospin
© Eva Jospin
Eva Jospin s’inspire du territoire champenois et du patrimoine de la Maison afin de créer un paysage sculptural.
Composée en grande partie de carton, matériau de prédilection de l’artiste, son installation prend la forme d’un ensemble de créations, hauts-reliefs, dessins et broderies qui s’articulent autour d’un Carmontelle, invention du siècle des Lumières, clin d’oeil à l’histoire du XVIIIème siècle qui vit naître la Maison Ruinart.
Architecture narrative de la Carte Blanche, cette frise dessinée sur papier déroule une histoire sans paroles. Il raconte, en filigranes, les liens entre les mondes souterrains des crayères et la vigne, entre la nature et l’architecture, entre les gestes de l’atelier et ceux qui font le champagne, de la taille des ceps au remuage des flacons.
Du monde souterrain des crayères aux racines et aux entrelacs des vignes, du sacre des rois de France dans la cathédrale de Reims à l’anoblissement de la famille Ruinart sous Charles X, de la reconversion en caves des anciennes carrières de craie à l’engagement pour la biodiversité, elle s’est passionnée pour la richesse de ce territoire et des savoir-faire qui s’y expriment.
Récit sans paroles, sa proposition fait dialoguer la précision du geste avec le rêve, comme un hommage à l’intelligence de la main et à l’esprit visionnaire, tous deux indispensables à l’élaboration d’un grand vin.

L'univers d'Eva Jospin

© DR
© DR
Diplômée en 2002 de l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris, Eva Jospin a choisi très tôt de travailler le carton, un matériau pauvre qu’elle peut se procurer facilement et dont elle fait surgir des mondes stupéfiants. La minutie des détails ouvragés côtoie dans son œuvre la dimension monumentale.
En 2016, son installation Panorama, dans la Cour Carrée du Louvre, fait ainsi sensation en dialoguant avec l’échelle du site tout en plongeant les visiteurs dans une forêt ciselée. Pensionnaire de la Villa Médicis, Eva Jospin met à profit son année romaine pour approfondir d’autres pratiques, notamment le dessin à l’encre de Chine.
Elle explore aussi des formes, comme les grottes et les nymphées, qui témoignent de son intérêt pour l’architecture de la Renaissance, tout en intégrant de nouveaux matériaux, tels que le bronze ou les fils de cuivre, et de nouvelles techniques, comme la broderie.
Appelée pour des projets d’expositions par des institutions comme le musée de Giverny ou le musée de la Chasse et de la Nature, Eva Jospin a également réalisé des commandes importantes pour des mécènes tels que le groupe Émerige ou la maison Christian Dior.

Info+

PROMENADE(S) par Eva Jospin
Jéroboam Blanc de Blancs Eva Jospin
Edition limitée, 25 exemplaires
Prix public conseillé TTC : 3 500 €
Disponible à la Maison Ruinart
4 rue des Crayères
51100 Reims
+ 33 3 26 77 51 51

Pierre Aimar
Mis en ligne le Dimanche 29 Octobre 2023 à 19:29 | Lu 451 fois

Nouveau commentaire :

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements