arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Centre-Val de Loire : 1519-2019 - 500 ans de Renaissance(s)

2019 marquera le 500e anniversaire du début de la construction du Château royal de Chambord et du décès de Léonard de Vinci au Château du Clos Lucé à Amboise



Jardin de la France de la fin du Moyen Âge jusqu’au début du XVIIe siècle, le Val de Loire, ses villes et ses châteaux constituaient le lieu de résidence principale des rois de France.
Par cette histoire politique, culturelle et patrimoniale si riche, la Région Centre-Val de Loire est en France le berceau de la Renaissance.
Ce mouvement intellectuel et artistique né dans l’Italie du Quattrocento, est arrivé en France et plus particulièrement en Région Centre-Val de Loire grâce à Charles VIII et François Ier. Par la volonté de ces souverains, des artisans, deviseurs de jardins, architectes, artistes - tous Italiens - ont transformé tant les villes que les campagnes du Val de Loire à travers la construction de châteaux, d’églises, d’édifices publics, de manoirs, de maisons (notamment en pan de bois) et d’hôtels particuliers.
Ainsi, la Renaissance, nouvel art de vivre et nouvel art de bâtir, a vu le territoire de l’actuelle Région Centre-Val de Loire profiter d’un développement sans précédent et se couvrir de constructions qui font encore aujourd’hui la fierté de la France : Chambord en 1519, Azay-le-Rideau en 1518, Valençay en 1520, Chenonceau en 1514 ou encore l’Aile François 1er du Château royal de Blois en 1515. Nous le devons notamment à des hommes tels que Léonard de Vinci et Benvenuto Cellini.

Épicentre de la vie politique de Charles VII (1422-1461) à Henri II (1547-1559) avec comme apogée le règne de François Ier, l’actuelle Région Centre-Val de Loire est également un foyer intellectuel où se développent humanisme et réforme. L’université
d’Orléans a accueilli Jean Calvin, Érasme, Guillaume Budé (à l’origine du Collège de France), François Rabelais ou plus tard Théodore de Bèze. À l’Université de Bourges, le juriste milanais Alciat révolutionna l’enseignement et la pratique du droit.
Cet avant-gardisme architectural, culturel et scientifique s’est poursuivi tout au long des siècles suivants.
C’est cette volonté d’incarner le mouvement que l’on retrouve encore aujourd’hui dans le dynamisme de la création contemporaine dans cette région et la soif d’innovations renouvelée dans tous les domaines, de Renaissance(s) perpétuelles.

Léonard de Vinci savant visionnaire, artiste et philosophe, symbole de l’humanisme

Leonardo da Vinci © DR
Leonardo da Vinci © DR
La circulation des idées et des hommes que favorisent notamment les grandes découvertes comme l’Imprimerie et le Nouveau Monde, sont le terreau d’un nouveau courant intellectuel issu de la redécouverte des textes de l’Antiquité : l’Humanisme. Ce mouvement place l’Homme au centre des préoccupations intellectuelles.
Si l’Humanisme a été porté par de nombreuses œuvres et d’illustres auteurs tel que le tourangeau Rabelais, il en est un qui incarne plus que quiconque ce courant, c’est Léonard de Vinci. Tout à la fois architecte, peintre, sculpteur, ingénieur, mathématicien, anatomiste, géologue, inventeur, son génie est universel et a marqué le Val de Loire.

Léonard de Vinci incarne la renaissance en Centre-Val de Loire
Léonard de Vinci arrive à Amboise, en Val de Loire, en 1516, il est alors âgé de 64 ans. Il vivra ses trois dernières années au Château du Clos Lucé, proche de la cour du roi François Ier. L’arrivée d’artistes italiens en Val de Loire ouvre une période qui révolutionnera l’architecture, les décors intérieurs comme extérieurs et aussi le mode de vie. De ce mélange des styles naîtra la Renaissance française au début du XVIème siècle.
En 2019, le Château du Clos Lucé, demeure de Léonard de Vinci, le Château royal d’Amboise qui abrite sa sépulture, et toute la Région Centre-Val de Loire célébreront le génie italien sur ses terres du Val de Loire.

1516-1519, Léonard de Vinci à Amboise
Léonard de Vinci est invité à résider en France par François Ier, jeune roi tout auréolé de sa victoire à Marignan. Ils se rencontrent à Bologne au lendemain de la conclusion du concordat avec le Pape.
La collaboration de Léonard de Vinci avec les rois de France est antérieure à cette rencontre.
En effet, dès 1505, il est au service du gouverneur français de Milan, Charles d’Amboise et au retour de Louis XII en 1509, il suit le roi en qualité d’ingénieur militaire pour diriger ses armées contre Venise.
En 1515, un lion automate conçu par de Vinci fut présenté à François Ier par les marchands et les banquiers de Florence installés à Lyon, pour célébrer une alliance entre la France et la cité toscane qui avait le lion pour symbole. En mars 1516, Julien de Médicis, frère du Pape et protecteur de Léonard de Vinci, meurt. Ce dernier décide d’accepter l’invitation du roi de France.
Âgé, il entreprend son ultime voyage pour s’installer à Amboise. Il traverse les Alpes accompagné de ses disciples Francesco Melzi et Battista de Villanis. Léonard de Vinci apporte avec lui des œuvres prestigieuses, la Joconde, le Saint Jean Baptiste et la Sainte Anne, ainsi que ses carnets, manuscrits et notes accumulés tout au long de sa vie. François Ier et Louise de Savoie (sa mère) accueillent Léonard de Vinci à bras ouverts. François Ier le nomme « premier peintre, ingénieur et architecte du roi », lui met à disposition le Château du Cloux (actuellement Château du Clos Lucé) situé à deux pas du Château royal d’Amboise et lui verse une pension princière lui permettant ainsi de vivre et de créer à sa guise.

Un génie toscan à la cour de France

Au Château du Clos Lucé, Léonard de Vinci entouré de ses élèves s’adonne à de multiples disciplines : la peinture, l’architecture, la philosophie et la scénographie, talent développé tout particulièrement à Amboise... Il y reçoit des hôtes de marque, les grands du royaume, des ambassadeurs et ses amis artistes. Il inspire la pensée, la mode et ses relations avec François Ier sont quasi quotidiennes. Celui-ci lui manifeste une profonde estime, quasi filiale, et l’appelle « mon père ! »

À la cour royale, durant cette période florissante de la Renaissance, Léonard de Vinci retrouve en France de nombreux compatriotes. Amboise, s’inspirant de l’art de vivre italien, devient le creuset de la première Renaissance française où convergent les représentants transalpins les plus éminents des arts et de la politique.

Amboise vit à la mode italienne !
Au Château du Clos Lucé et au Château royal d’Amboise, Léonard de Vinci devient réalisateur et organisateur de grandes fêtes royales, avec scénographies complexes,décors d’apparat, tableaux vivants, automates et effets spéciaux sonores et lumineux.
Il signera de nombreux spectacles dont la fameuse reconstitution des batailles victorieuses de la France en Italie qui sera donnée le 15 mai 1518, sur le plateau des Châteliers, à Amboise.
À la Renaissance, le développement du commerce et de la culture engendre un engorgement des villes dont l’urbanisme doit être repensé. Désormais un rêve nouveau habite les ingénieurs : une ville idéale qui s’ouvrirait à la lumière et à l’espace, abolirait les enceintes et bénéficierait de terrains assainis. Léonard de Vinci se fait architecte, urbaniste et dessine, à la demande de Louise de Savoie et de François Ier, son projet de ville idéale qui devait se situer à Romorantin (à 70 km d’Amboise).

Programme (aperçu)

21 JANVIER AU 26 JANVIER 2019
Blois, Orléans, Tours, Bourges
SALON DU NUMÉRIQUE HUMAN TECH DAYS

DU 2 MARS AU 7 AVRIL
Collégiale Saint-Pierre-le-Puellier à Orléans
« LÉONARD ET LES ROBOTS » ET CRÉATION DE LA VIS DE LÉONARD DA VINCI

27 MARS AU 3 NOVEMBRE 2019
Domaine de Chaumont-sur-Loire
« APPEL POUR UNE NOUVELLE RENAISSANCE » DE GAO XINGJIAN, PRIX NOBEL DE LITTÉRATURE 2000
Dans le cadre de sa Saison d’art 2019, Le Domaine de Chaumont-sur-Loire présentera une grande exposition de paysages oniriques à l’encre du peintre Gao Xingjian, par ailleurs écrivain et Prix Nobel de littérature (2000), cet adepte de l’art total prône une nouvelle pensée pour changer le monde et réveiller les consciences, grâce à la culture.

OUVERTURE PRINTEMPS 2019
Château de Chenonceau
AUTOUR DE L’APOTHICAIRERIE DE CATHERINE DE MÉDICIS
Chenonceau ouvrira pour célébrer les 500 ans de la naissance de Catherine de Médicis (13 avril 1519, à Florence) l‘apothicairerie de la plus importante des dames de Chenonceau à l’emplacement même où elle a existé, dans le Bâtiment des Dômes.

EXPOSITION 2 MAI AU 31 AOÛT 2019
Château d’Amboise
« 1519, LA MORT DE LÉONARD DE VINCI : LA CONSTRUCTION D'UN MYTHE »
Articulée autour du monumental tableau (280 cm × 357 cm) de François-Guillaume Ménageot « La mort de Léonard de Vinci », et d’une collection de gravures issues des collections nationales de la BNF, l’exposition nous éclaire sur la manière dont les contours de l’amitié entre le roi François Ier et Léonard ont été progressivement réécrits par l’Histoire, jusqu’à la construction d’un mythe mis au service de l’image de la monarchie française au XVIIIe siècle.

18 MAI AU 1ER SEPTEMBRE 2019
Château Royal de Blois
ENFANTS DE LA RENAISSANCE
L’exposition « Enfants de la Renaissance », qui explore le thème inédit de l’enfance, de la naissance à l’éducation des enfants royaux et des enfants en général. Berceau de nombreuses têtes couronnées, maison d’enfance des deux filles de Louis XII et d’Anne de Bretagne, pouponnière des 7 enfants de François Ier et Claude de France, palais familial pour Henri II et Catherine de Médicis puis demeure de la progéniture tardive d’Henri IV et de Marie de Médicis.

26 MAI AU 1ER SEPTEMBRE 2019
Domaine National de Chambord
CHAMBORD 1519-2019 : DE L’UTOPIE À L’OEUVRE
Placée sous le double commissariat de l’architecte Dominique Perrault et du philosophe Roland Schaer, c’est la première exposition jamais réalisée à Chambord traitant du sujet de l’architecture du château et de l’implication directe de Léonard de
Vinci, dans l’élaboration des plans d’origine.

6 JUIN AU 8 SEPTEMBRE 2019
Château du Clos Lucé
LA TAPISSERIE DE LA CÈNE DE LÉONARD DE VINCI, UN CHEF D’OEUVRE EN SOIE ET ARGENT POUR FRANÇOIS IER
À l’occasion de la célébration du 5ème centenaire de la mort de Léonard de Vinci au Château du Clos Lucé le 2 mai 1519, la tapisserie de la Cène d’après la célèbre fresque de Léonard de Vinci sera présentée pour la première fois en dehors des Musées du Vatican et d’Italie.

19 JUIN 2019
Grand Théâtre de Tours
LA RENAISSANCE DANS TOUS SES ÉTATS !
Concert événement pour les 30 ans de l’ensemble Doulce Mémoire sous le signe de la Renaissance et de la fête. Invité spécial :
Jean-François Zygel

24 AU 28 JUIN 2019
Tours, Amboise, Chambord
« LÉONARD DE VINCI, L’INVENTION ET L’INNOVATION »
62e Colloque international

29 JUIN 2019
Chambord
500 CAVALIERS POUR LES 500 ANS DE CHAMBORD

PAYSAGISME 2019
Abbaye de Noirlac
LA RENAISSANCE DE L’ABBAYE DE NOIRLAC / HUMANISME ET INNOVATION : LE JARDIN DE GILLES CLÉMENT
Le Conseil départemental du Cher, en collaboration avec l’Abbaye de Noirlac, a confié la réalisation d’un jardin contemporain au paysagiste Gilles Clément. Ce chantier qui s’étale sur six mois entre février et septembre 2019 donne lieu à de multiples interactions avec les habitants du territoire : ateliers sur les jardins, concours photo réalisations de jardins mobiles. Le jardin de Gilles Clément sera dévoilé au public.

1ER JUILLET ET 31 AOUT 2019
Romorantin
« LE BIOMIMÉTISME, IMITER LE VIVANT DE LÉONARD À NOS JOURS »

DU 15 AOÛT AU 15 SEPTEMBRE
Bourges, Orléans, Blois, Tours, Chambord, Amboise.
« VIVA LÉONARDO DA VINCI, 500 ANS DE RENAISSANCE(S) EN CENTRE-VAL DE LOIRE »
Le spectacle numérique itinérant est une véritable expérience multidisciplinaire et immersive, à la jonction de l’art et de la technologie, entre la performance et les arts numériques, plastiques et interactifs.
Evoquant les idéaux utopistes de la Renaissance et l’esprit humaniste et novateur de ce mouvement historique qui fait écho aujourd’hui, cette projection vidéo sur l’eau et sur plusieurs surfaces solides, traversera l’oeuvre de Léonard dans un parcours onirique et poétique

2 AU 6 SEPTEMBRE 2019
De Tours au Domaine National de Chambord
LE VOYAGE DE LA PIERRE
En reproduisant le parcours employé par les matériaux de construction destinés au chantier de Chambord au début du XVIe siècle, « Le voyage de la pierre », les mariniers de Loire se relaieront du 1er au 6 septembre pour acheminer un bloc de tuffeau sur la Loire, de Tours à Saint-Dyé-sur-Loire, ancien port de Chambord. Puis, le bloc de tuffeau sera transporté par chariot jusqu’au château où un concert et un feu d’artifice offriront une clôture spectaculaire à l’événement.

CINÉMA SORTIE LE 18 SEPTEMBRE
« CHAMBORD, LE CYCLE ÉTERNEL »
Un film de Laurent Charbonnier - 500 ans d’histoire du Château dans son domaine naturel

27/28/29 SEPTEMBRE 2019 FESTIVAL
Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci
FESTIVAL EUROPÉEN DE MUSIQUE RENAISSANCE
À l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, le célèbre musicien et chef d’orchestre Jordi Savall
conçoit un programme inédit. Il sera entouré de musiciens choisis par ses soins et issus du concert des Nations.

9 AU 13 OCTOBRE 2019
Blois
RENDEZ-VOUS DE L’HISTOIRE, THÈME : L’ITALIE


Pierre Aimar
Mercredi 12 Décembre 2018
Lu 674 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 67



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals




Festival Jazz à Saint-Rémy, Steeve Laffont trio featuring Costel Nitescu, Jacky Terrasson et Richard Galliano en haut de l'affiche

Jeudi 19 septembre 20h30 à l’Alpilium : Jazz Swing.
Vendredi 20 septembre 20h30 à l’Alpilium : Jacky Terrasson
Samedi 21 septembre 20h30 à l’Alpilium : New jazz musette


Un tableau monumental et poétique de Guillaume Bottazzi à Martigues, la Venise provençale, inscrit aux Journées Européennes du Patrimoine

Un tableau monumental et poétique de Guillaume Bottazzi, à découvrir ou à redécouvrir pendant les Journées Européennes du Patrimoine