Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


23 au 26 juillet, Voix d'Été à Mougins


23 juillet : Kouban, Grandes voix cosaques
24 juillet : Isabelle Vernet, Opérette en folie
25 juillet : Balkanes, Polyphonies bulgares
26 juillet : Corou de Berra, "Concert entre le jazz et Capella"

Tous les soirs à 21 h
Maison Jean Dehon
745 avenue du Golf
06250 MOUGINS

Tarif unique : 5 € par concert
Placement libre
Vente au Service Culturel ou sur place
Concerts en plein air
500 places assises
Durée des concerts : environ 1h30
Un lieu magique
Cet ancien monastère, aujourd'hui transformé en maison de retraite, possède un parc immense où règne une atmosphère particulière. De plus, la configuration y est idéale sur le plan acoustique.
Renseignements Service Culturel : 04.92.92.50.42 / culture@villedemougins.com
Place Cdt Lamy - 1er étage / Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h

Kouban, Grandes Voix Cosaques

Andreï Kikena - Ténor & Direction / Volodymyr Shpinov - Baryton & balalaïka basse / Volodymyr Yemets - Ténor & accordéon / Levan Mekhatourichvii - Contre-ténor / Pavel Kaldine - Ténor & balalaïka
Dans les chants traditionnels russes et dans les célèbres chants et polyphonies cosaques, c'est le tempérament de feu des chanteurs de KOUBAN qui s'exprime.Ces chants russes sont d'une diversité surprenante, et mettent en évidence la puissance des voix cosaques et permettent des fantaisies vocales étourdissantes.C'est toujours avec beaucoup de chaleur et de fougue que les chanteurs et musiciens de KOUBAN interprètent ces airs si entraînants qui laissent l'auditoire sous le fameux charme slave.Ce spectacle est un véritable chef d'oeuvre de l'art vocal et musical de la tradition Cosaque russe dont le public
gardera un souvenir impérissable, mais aussi une certaine nostalgie de la Russie éternelle, car la formation KOUBAN a ce supplément d'âme qui donne vie aux musiques populaires et sait entraîner l'auditoire.

Isabelle Vernet, Opérette en Folie

Isabelle Vernet - Mezzo Soprano / Olivier Vernet - Piano
Très prisée des grands chefs d’Orchestre pour ses qualités de concertiste, Isabelle Vernet a chanté Les Nuits d’Eté avec l’Orchestre National de Toulouse dirigé par Michel Plasson à Vienne, Toulouse, Bratislava, Zürich, Berne, Paris et aux Chorégies d’Orange, à Francfort, Prague et à Paris sous la direction de Sylvain Cambreling, à Lille avec Jean-Claude Casadesus, au Royal Albert Hall de Londres et au Festival d’Edimbourg sous la direction de Donald Runnicles, à Besançon et à Genève dirigée par Armin Jordan, à
Lyon, Bordeaux et Genève avec Louis Langrée. Elle a également interprété à de nombreuses reprises Le Poème de l’Amour et de la Mer.

Balkanes, Messemvria - Polyphonies Bulgares

Milena Roudeva - Contralto / Marie Scaglia - Mezzo / Milena Jeliazkova (Mina) - Soprano / Martine Sarazin - Soprano
Balkanes est né en 1996 de la rencontre de quatre jeunes femmes : deux d’entre elles (Mina et Milena), natives des Balkans, et désormais lyonnaises d’adoption, et deux artistes lyonnaises (Marie et Martine), balkanes dans l’âme, se réunissent pour créer un répertoire original à partir des chants traditionnels, puisés dans la tradition orale des femmes.
De ces chants profanes, les Balkanes partiront à la rencontre de la liturgie orthodoxe traditionnellement chantée par les hommes, à la suite de leurs pérégrinations musicales dans une Bulgarie carrefour d’Orient et d’Occident. Les Balkanes imprègnent leur répertoire des modes médiévaux bulgaro-byzantins, et composent un répertoire original adapté à leurs tessitures et à leur sensibilité. Leur album « Ochté » présentant ce répertoire, paraît en 2003.

André Ceccarelli rencontre Corou De Berra, Chant polyphonique des Alpes de Méditerranée

Michel Bianco - Direction / André Ceccarelli - Batterie
Les six voix du Corou de Berra, célèbre ensemble de chant polyphonique A Cappella, rencontrent André Ceccarelli, jazzman de renommée mondiale.
Le parcours du Corou de Berra est unique parce que partant du répertoire traditionnel, il réussit à développer une créativité qui entre pleinement dans le contemporain.
André Ceccarelli. Ouvert sur les autres, sur les présents, les futurs du Jazz. Sans oublier quelques langages communs, legs d’un riche passé.
Le Corou de Berra a proposé à André une expérience musicale et artistique originale.
Associer les voix nues du Corou au jeu d’André, un des batteurs les plus inventifs de la planète. Séduit, il se glisse comme un poisson dans l’eau dans les mailles du chant entrelacées. Ainsi naît un langage commun, tout en finesse, qui conjugue une énergie brute à une subtilité diaphane. Une forme d’art aboutie mais provisoire, éphémère mais éternelle….


pierre aimar
Jeudi 16 Juillet 2009
Lu 1689 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81