Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


17 juillet au 2 août, Festival Musique et Mémoire 2009, Pays des Vosges Saônoises

Scène vivante et critique, laboratoire des musiques anciennes et contemporaines, le festival Musique et mémoire, membre du Réseau Européen de Musique Ancienne, s’impose désormais comme l’un des événements marquants de la scène baroque française.
Discernant des liens entre deux époques lointaines, instaurant une progression et même une unité dans le discours musical, le festival Musique et mémoire 2009 conjugue créations anciennes et contemporaines, accompagnements artistiques, expérimentations, dialogues interculturels, coopérations, arts de la scène, dans des édifices patrimoniaux du Pays des Vosges Saônoises et de l’Aire Urbaine (Belfort et Héricourt).


17 juillet au 2 août, Festival Musique et Mémoire 2009, Pays des Vosges Saônoises
« Je veux transmettre et faire partager l’esprit d’un festival laboratoire. »
Fabrice Creux, directeur artistique

Un univers artistique pluriel avec des ensembles et des artistes d’exception
Ensemble 415, Doulce Mémoire, XVIII-21 le Baroque Nomade, Suonare e Cantare, Gilles Binchois, la Compagnie Musicale Catalane, Da Pacem, Jean-Charles Ablitzer, Chiara Banchini, Viva Biancaluna Biffi, Jörg-Andreas Bötticher, Josep Cabré, Jean-Christophe Frisch, Raphaëlle Kennedy, Marc Mauillon, Dominique Vellard, Dominique Visse …

Une résidence d’artistes avec Capella de la Torre
Poursuivant les démarches initiées avec Vivete Felici (2004), Les Paladins (2005), Da Pacem (2006), Alla Francesca (2007) et Discantus (2008) le festival accueille du 20 au 24 juillet, l’ensemble allemand Capella de la Torre pour la création d’un programme dédié à Michael Praetorius et Samuel Scheidt.

Ensemble 415 / Chiara Banchini, ensemble associé
Le festival poursuit sa collaboration avec Chiara Banchini, figure majeure de la scène baroque internationale, et son ensemble 415. En 2009, le festival Musique et mémoire donne carte blanche à cette formation pour le dernier week-end (4 programmes).

Jean-Charles Ablitzer, organiste / artiste associé
En complément du soutien apporté au projet de redécouverte de l’œuvre de Michael Praetorius (1572-1621), le festival Musique et mémoire, l’association des Amis de l’Orgue et de la Musique de Belfort et Orgalie (Fédération des Orgues du Territoire de Belfort) proposent un cycle spécifique autour de cet artiste majeur, dédié à la valorisation d’instruments représentatifs des principales esthétiques européennes de l’époque baroque présents dans le Nord Franche-Comté, intitulé "l’Orgue en scène" : Messe des Couvents et Motets de François Couperin (1668-1738), Deux rencontres essentielles : Gröningen, 1596 et Lübeck, 1705 et Messa della Madonna de Girolamo Frescobaldi (1583-1643).

Musiques anciennes / musiques nouvelles
Le festival 2009 se mâtine de musique contemporaine. L’Ensemble 415 propose un programme fondé sur la rencontre entre les écritures anciennes et contemporaines : Les Sept dernières paroles du Christ en croix (Joseph Haydn et Dominique Vellard).

Des rencontres à la croisée des cultures savantes et des traditions populaires
Alla Napoletana (Suonare e Cantare), Fermato il Passo (Viva Biancaluna Biffi), Les Roses d’Ispahan (Doulce Mémoire) et le Codex Caioni (XVIII-21 le Baroque Nomade).

Des programmes baroques d’une grandeur inouïe…
Der Wachet auf der Zinne (Capella de la Torre), Les Sept dernières paroles du Christ en croix de Joseph Haydn et Dominique Vellard (Ensemble 415), Dietrich Buxtehude, une alchimie musicale (Da Pacem), Motets pour Notre Dame de Paris d’André Campra (Aquilon), Messe pour les Couvents et Motets de François Couperin (Jean-Charles Ablitzer et la Compagnie Musicale Catalane), Messa della Madonna de Girolamo Frescobaldi (Jean-Charles Ablitzer, Josep Cabré, William Dongois et Katharina Bäulm), Stabat Mater de Luigi Boccherini (Ensemble 415), Paris 1659, Johann Jakob Froberger et Louis Couperin (Jörg-Andreas Bötticher), Suites pour violoncelle seul de Johann Sebastian Bach (Gaetano Nasillo),

Patrimoine en scène
La Basilique Saint-Pierre de Luxeuil-les-Bains, la Chapelle de Ronchamp, la Chapelle Saint-Martin de Faucogney, le Chœur roman de Melisey, l’Eglise Saint-Martin de Lure, le Temple d’Héricourt, l’Eglise Sainte-Odile de Belfort, le Temple Saint-Jean de Belfort et une myriade d’églises baroques (ré)enchantées par les scénographies en lumière de Benoît Colardelle.

Mises en bouche
Le festival renouvelle l’expérience heureuse de l’édition 2008 en poursuivant sa collaboration avec les cafetiers du réseau des Bistrots de Pays des Vosges Saônoises.

« Scène expérimentale, festival laboratoire, tremplin pour les ensembles invités, associés ou en résidence, Musique et Mémoire est un événement de l'été incontournable, aux champs de réflexion et de découvertes inépuisables. » Classiquenews.com (1er quotidien de la musique classique sur internet)
Philippe Alexandre Pham, avril 2008

association Musique et mémoire
maison de pays
23, rue Jeannot Lamboley
70310 Faucogney
Tél. 03 84 49 33 46 - fax. 03 84 49 31 87
festival@musetmemoire.com
www.musetmemoire.com


pierre aimar
Jeudi 23 Avril 2009
Lu 484 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 86



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs