Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Volupté , La galerie du 5e, espace culturel des galeries Lafayette de Marseille Saint-Ferréol, du 8 janvier au 30 mars 2013

Inaugurée en juin 2012, la Galerie du 5e est le nouvel espace culturel des Galeries Lafayette Saint-Ferréol créé dans la dynamique de Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture. Depuis sa création, la programmation de la Galerie du 5e est assurée par les membres de Marseille Expos. Tour à tour, une dizaine de structures du réseau se portent volontaires pour imaginer l’exposition sous forme d’un commissariat collégial. Les structures membres ont ainsi assuré le commissariat des trois expositions proposées par Marseille expos : « Luxe(s) » (du 28 juin au 18 août 2012, « Calme » (du 1er septembre au 15 décembre 2012), et « Volupté », à partir du 8 janvier prochain.


A propos de l’exposition Volupté

João Vilhena, (détail), W2, 2012  Pierre noire et craie blanche sur carton gris, 141x101cm  SAFFIR, Galerie nomade
João Vilhena, (détail), W2, 2012 Pierre noire et craie blanche sur carton gris, 141x101cm SAFFIR, Galerie nomade
Inspiré du poème « L’invitation au voyage » de Charles Baudelaire, ce troisième et dernier volet du triptyque d’exposition « Luxe(s), Calme et Volupté », nous ramène au coeur de la puissance créative de l’art.

L’exposition se dévoile aux yeux du visiteur sous la forme d’un parcours. Un voyage initiatique parsemé des oeuvres de 19 artistes qui interrogent les différentes notions de plaisir inhérentes à la volupté. Parmi les 19 artistes présentés, elle se matérialise chez Rob De Oude par la rigueur, l’obsession du trait : la ligne comme outil inépuisable qui, à force de répétition méthodique, génère une vision hypnotisante. La rigueur est également de mise dans le dessin de João Vilhena. Le visiteur devient témoin d’un châtiment corporel, fessée érotique inspirée des photos et cartes postales coquines des années 20 dans un décor ponctué d’éléments anachroniques. Chez Béatrice Cussol, le corps est disloqué, cadavre exquis de membres animés par le désir, où la transparence de l’aquarelle apparaît comme l’expression même de la chair.

Cette exposition rassemble les richesses et la passion de 9 directeurs de structures d’art contemporain offrant ainsi au public une vision multiple et intime de la volupté.

Pratique

Galeries Lafayette de Marseille Saint-Ferréol
40 rue Saint-Ferréol
13000 MARSEILLE
04 96 11 35 00


Pierre Aimar
Samedi 15 Décembre 2012
Lu 361 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter