Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Mine Témoin d’Alès, une visite dans une vraie mine de charbon

Ouvrage d’art minier unique en France (en effet, si d’autres organismes à vocation analogue existent effectivement dans l’hexagone, les structures souterraines que ces derniers sont en mesure de présenter au public ne sont que des reconstitutions), la Mine Témoin d’Alès voit le jour au sortir de l’immédiat après-guerre.


Mine Témoin d’Alès, une visite dans une vraie mine de charbon

Un ouvrage minier à part entière

De 1945 à 1968, la Mine témoin d’Alès est un centre de formation où plusieurs générations d’apprentis mineurs se succèdent pour apprendre leur futur métier. Ses galeries, ouvertes au public depuis 1985, sont donc creusées par ces jeunes, âgés de 14 à 18 ans.
Témoignage exceptionnel puisque rigoureusement authentique du travail et du courage des jeunes apprentis mineurs cévenols pendant presque deux décennies, la Mine Témoin d’Alès se veut aujourd’hui un lieu de mémoire sociale et industrielle unique en France.
Située sous la colline de Montaud, où l’on a relevé les traces les plus anciennes d’exploitation charbonnière dans la région (XIIIe siècle), surplombant le site d’implantation de l’ancien carreau de Rochebelle et jouxtant le crassier, elle présente in situ près de deux siècles d’évolution technologique minière sur 650 mètres de galeries visitables.

Mine Témoin d’Alès, une visite dans une vraie mine de charbon

Voyage au fond de la mine

Au pied du chevalement métallique, les visiteurs voient s’ouvrir la « cage » qui les invite à descendre découvrir l’univers impressionnant des « gueules noires ».
La Mine Témoin d’Alès offre une rétrospective saisissante de l’histoire minière de 1880 à nos jours, que les guides rendent singulièrement humaine grâce à de nombreuses anecdotes.
Commenté de bout en bout, le parcours des galeries témoigne d’un siècle d’activité minière, industrielle et sociale au cours duquel les mineurs ont exploité le charbon dans un environnement difficile et dangereux.
Aujourd’hui, la Mine Témoin d’Alès travaille à la conservation de ce patrimoine minier riche en histoire, par reconnaissance pour les anciens mineurs mais aussi par souci de transmettre l’histoire de ce passé historique et industriel aux générations futures.

Informations pratiques

Mine Témoin d’Alès
Chemin de la Cité Sainte-Marie - Rochebelle
30100 ALES
Tel. 04 66 30 45 15 / Fax : 04 66 61 58 26
mine.temoin@orange.fr
www.mine-temoin.fr
Ouverture:
• Du 06 février au 11 novembre inclus 7j/7.
• Du 06 février au 28 février (uniquement les après-midi) : de 14h à 17h30. Départ de la dernière visite : 16h
• Du 1er mars au 30 juin et du 1er septembre au 11 novembre : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Départ de la dernière visite commentée : 11h00 le
matin et 16h30 l’après-midi.
• Du 1er juillet au 31 août : de 10h00 à 19h00 sans interruption. Départ de la dernière visite commentée : 17h30.
Durée de la visite : 1h30


pierre aimar
Mercredi 31 Mars 2010
Lu 5524 fois


Commentaires articles

1.Posté par JACQUES Patrice le 02/12/2012 07:48
Merci au guide tres professionnel
Visite tres instructive sur le dur travail des mineurs

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12










Inscription à la newsletter