Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Jérôme Faure décroche une étoile au guide Michelin au Domaine de Fontenille à Lauris

Jérôme Faure ne cache pas son bonheur : le chef trentenaire a décroché ce jeudi 9 février 2017 une première étoile au Guide Michelin pour le restaurant gastronomique du Domaine de Fontenille, Le Champ des Lunes.


Jérôme Faure décroche une étoile au guide Michelin au Domaine de Fontenille à Lauris
Après l’école hôtelière de Grenoble, d’où il sort major de sa promotion, et quelques passages dans des restaurants deux étoiles au Guide Michelin (Les Terrasses d'Uriage, La Pyramide à Vienne), Jérôme Faure arrive à Corrençon-en-Vercors, dans le restaurant de l'hôtel du Golf, le Bois Fleuri, où il restera 13 ans.
Rapidement, le jeune chef décroche sa première étoile au Guide Michelin en 2008, une jolie récompense qu'il vit comme une consécration. Ayant quitté le Dauphiné pour créer, aux côtés de Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, l’offre gastronomique du Domaine de Fontenille (« Un projet exigeant mais qui laisse la possibilité d’évoluer et de grandir»), ce chef à la créativité débridée et la minutie reconnue, a su construire une carrière irréprochable : une étoile au Guide Michelin en 2008 au restaurant de l’Hôtel du Golf Le Bois Fleuri, Jeune Talent Gault & Millau en 2011, Grand de Demain Gault & Millau en 2013, la note de 17/20 au Gault & Millau en 2016 au restaurant du Domaine de Fontenille Le Champ des Lunes et enfin une nouvelle étoile au Guide Michelin en 2017.

Le Champ des Lunes, le restaurant gastronomique du Domaine de Fontenille, est ainsi devenu son nouveau terrain de jeu. Il y déploie deux menus distincts en plusieurs temps, y crée une cuisine de saison, autour de l’insolite mélange terre / mer, dans laquelle il aime associer les goûts et les textures et jouer avec les épices pour aiguiser ses plats. Le menu Inspiration révèle une cuisine libre, spontanée et généreuse, dont les créations contemporaines audacieuses s’accordent à merveille avec l’esprit qui prédomine au Domaine de Fontenille : « Le cochon du Ventoux, pomme de terre et pomme en l’air, jus safran et bouillon homard », « Le Saint-Pierre des Açores, cajolé à cru, artichaut de Jérusalem, jaune de poule, praliné noisette et truffe mélanosporum », « Le taureau de Camargue, tranche saignante, crosne, oignon et betterave à la rose, cardamome noire ». Un festival aussi surprenant dans les intitulés que cohérent dans les associations, dans lequel les goûts s’entremêlent, les textures se complètent et les couleurs s’accordent comme sur un tableau de maître. Son second menu interpelle : Expression végétale est en effet une ode aux fruits, légumes, fleurs et fromages que Jérôme Faure s’amuse à réunir dans des séquences qui donnent le vertige : « L’oignon, safran d’ici, mandarine brûlée et jaune de poule, bâton de l’enfance »,
« Le céleri rave flétri en feuille à feuille, kumquat, caillé de vache, cannelle », « La courge Butternut, muscade, spaghetti en différentes textures, chèvre, Granola, miel d’ici et estragon du Pérou ». Le jeune chef gourmand et épicurien nourrit son inspiration du merveilleux spectacle quotidien que lui offre la nature. Sillonnant la Provence, Jérôme Faure a pris le temps d’aller à la rencontre des producteurs qui ont nourri son inspiration et lui ont permis de construire une carte aussi déroutante qu’excitante.

L’offre gastronomique du Domaine de Fontenille s’est également enrichie d’un bistrot, La Cuisine d’Amélie, qui permet, sur une courte carte imaginée par Jérôme Faure, d’apprécier quelques plats signatures du chef en version tapas « Bœuf cru anchoïade, pesto menthe »,
« Agneau confit, capucine, patate douce », « Lieu jaune à la flamme, amande, radis, passion »… à des prix serrés !

« Ce qui est magique dans la cuisine, c’est sa dimension éphémère. Rien n’est jamais acquis, tout est à construire en permanence. Cette remise en question, c’est mon carburant d’évolution, de création. Pour moi, la cuisine est un moyen d’exister, de m’exprimer. Comme une cuisine d’auteur dans laquelle transparaît ma personnalité avec mes qualités et mes défauts. Ma cuisine n’est pas parfaite, mais elle a le mérite d’être mienne. »

Pratique

DOMAINE DE FONTENILLE
Frédéric Biousse & Guillaume Foucher
Route de Roquefraiche
84360 Lauris
info@domainedefontenille.com
www.domainedefontenille.com
04 13 98 00 00



Pierre Aimar
Jeudi 9 Février 2017
Lu 84 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12



Inscription à la newsletter




Traduction / translate - cliquez sur sélectionner une langue










compteur html