Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition Véronique Bigo à la Villa Tamaris, La Seyne-sur-mer, du 7 mai au 19 juin 2011.

L’artiste invite le public à parcourir son univers pictural à travers les quatre grandes périodes qui ont rythmé son œuvre : l’Antiquité, les objets, l’organique et les parcours. Une centaine d’œuvres sera présentée.


« Une peinture méta-physique, histoire de taches »

© Jean-Christophe Lett
© Jean-Christophe Lett
Artiste atypique, Véronique Bigo s’approprie l’histoire des objets pour la retranscrire, en donner sa propre vision et questionner le spectateur. Ses œuvres interpellent ne laissant jamais sans réponse celui qui les regarde. Les degrés de lecture sont multiples dans ses compositions : à chacun de décrypter les objets, leur sens et d’assembler les éléments narratifs et picturaux pour interpréter l’histoire qu’ils racontent.
Totalement libre et indépendante, Véronique Bigo bannit les frontières temporelles et refuse les distinctions entre art, design et production, les trois sphères étant, pour l’artiste, étroitement liées.
L’objet de consommation est regardé, analysé et devient ainsi le sujet du portrait, comme magnifié, « starifié ». "J’aime faire le portrait d’objets chargés de leur propre vécu" confie Véronique Bigo. Images connues ou reconnues de notre mémoire collective –telles les images de Man Ray, Mapplethorpe, Starck…- toutes sont interprétées et posent la question de l’identité et du sens de l’image.
La composition dépouillée de ses toiles, l’utilisation du noir et l’objet isolé sur toile de lin brut apportent puissance aux formes et subliment l’objet. Dissociant parfois dessin et couleurs, l’artiste appose une bande de vibrations chromatiques, sorte de graffitis, comme un clin d’œil au sujet.
Brice d’Antras, critique d’art et de design évoque son art : "Cette manière apparemment distanciée et analytique, de poser son sujet constitue la pierre angulaire de toute l’œuvre de Véronique Bigo. En fait généreux, ce processus nous amène à laisser vagabonder notre imaginaire et nous approprier librement le sujet qu’elle nous suggère".

Les parcours :
Depuis les années 2000, Véronique Bigo étoffe sa « mise en scène » en élaborant des parcours.
"A travers l'histoire de personnages, de lieux, je raconte dans mes peintures ces histoires à travers les objets qu'ont eu ou qu'auraient pu avoir ces personnages. L'ensemble des tableaux propose une histoire en partie fictive, en partie réelle. Chaque tableau existe aussi seul". A partir d’un élément, d’un objet, Véronique Bigo se fixe un axe créatif avec cette volonté d’interactivité avec le spectateur. L’interrogation est constante sur la narration, tant à l’intérieur du parcours que dans les toiles elles-mêmes : véritable questionnement métaphysique. Objets, indices matériels, traces et faits divers sont placés et indiqués de façon discontinue, permettant ainsi l’investigation, la découverte autrement d’un lieu, d’une ville, d’un musée et l’envie de développer un récit.

Les commandes :
Outre la fréquence des expositions personnelles et collectives auxquelles l’artiste participe, et l’acquisition de ses œuvres dans une quinzaine de musées, Véronique Bigo répond à de nombreuses commandes, qui, pour elle, donnent une autre vie au tableau. Curieuse et ingénieuse, l’artiste a cette capacité d’intégrer les « données », d’un lieu, d’une personne et d’en donner sa propre interprétation, toujours libre, forte et chargée de sens.
Des commandes d’entreprises sont aussi faites auprès de Véronique Bigo, qui, toujours créative, répond à la volonté de celles-ci de trouver de nouvelles alternatives pour communiquer, améliorer voire renouveler leur image.

Objets décoratifs:
Stickers: Pensant que l’œuvre n’est pas unique et donc reproductible, Véronique Bigo décline son art ; conçus pour l’aménagement de la maison, l’artiste développe depuis peu, des séries originales et ludiques de stickers grands formats (2,60 x 0 , 80 m).

Meubles : Artiste polyvalente et ouverte aux échos de chaque art, elle propose également une série de mobilier. "De plus en plus souvent, je crée des meubles pour les espaces que je décore et que j’invente en essayant de composer des éléments d’un décor entrevu selon ma sensibilité et les besoins et usages des habitants du lieu »

Peintre du temps présent, Véronique Bigo est une anthropologue imaginative de notre modernité et construit une œuvre qui nous questionne sur les objets éphémères de notre société.

Biographie :
Diplômée des Beaux Arts, Véronique Bigo obtient en 1970 une bourse à Rome et s’installe dans la ville éternelle jusqu’en 1986. Depuis, elle vit entre Marseille et Paris où elle enseigne à l’école d’Architecture de Paris la Villette. « Elle est l’une des meilleures représentantes de la deuxième génération de la nouvelle figuration en Europe » constate le critique d’art Jean-Luc Chalumeau dans son ouvrage Comprendre l’art contemporain.
Le site officiel de Véronique Bigo : www.bigoveronique.com

Villa Tamaris centre d'art
Communauté d´agglomération Toulon Provence Méditerranée
Avenue de la grande maison 83500 La Seyne-sur-mer
Tél: 04 94 06 84 00
Fax : 04 94 30 71 89


Véronique Bigo/ ©Jean-Christophe LETT
Samedi 5 Février 2011
Lu 1492 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter