Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




(5) Quelques jours pour découvrir au Québec, Montréal, la plus française des villes des Amériques : le paradis du "magasinage"

Quelques jours passés à Montréal permettent de découvrir la plus française des villes des Amériques tout en entrouvrant une lucarne sur les métropoles américaines. Gratte-ciel, centre ancien, centre d'affaires, ville souterraine et commerciale dont les galeries totalisent 32 km de long, ville universitaire de plus de 100 000 étudiants, Quartier Latin (mais si), immensité à l'américaine de la ville (50 km de long), et surtout, un merveilleux accueil.


Sommaire


Montréal le paradis du "magasinage" (shopping en québécois). Avoir « Des Ailes »

Le vaste complexe Les Ailes (25.000 m2 de commerces, 75.000 m2 de bureaux) situé sur le boulevard Maisonneuve, accueille ce matin-là et pour quelques semaines une exposition - salon sur la mode de printemps à Montréal et au Québec, sous l’égide du magazine français Elle.
Une série d’affiches grandeur nature définissent par l’image en trois D les grandes tendances de la mode printemps-été 2010. La même semble-t-il pour bien des pays, l’Europe, le Canada, et ailleurs, réalisant ainsi une vraie mondialisation dans les façons de se fringuer.
Nous avons l’opportunité de rencontrer Maryse Lepage, directrice du marketing du Complexe Des Ailes. Celle-ci nous a commenté les tendances présentées, complétant ainsi les informations données par la série de photos.

Une mode jeune, à prix bas et consommé-jeté

Lounge mode du centre Les Ailes
Lounge mode du centre Les Ailes
« Une mode For ever 21, c’est à dire 21 ans pour toujours, dans une collection qui se veut jeune, toujours jeune, souvent une mode jeune à prix bas, du consommé-jeté.
Avec d’abord une tendance blush romantique : des roses fleuris et des tissus légers, des blancs lumineux et des grisés tendres, pâles.
A côté apparaît une tendance graphique à motifs stylisés, dans des imprimés vibrants façon numérique, un peu plus âgée, plus nettement caractérisée.
Le denim assure un retour en force avec les vestes et robes, blousons, et surtout les jeans qui ne se portent plus que retroussés, au-dessus de la cheville, et au-dessus de chaussures à talons très hauts.
Ici au Québec, il s’agit pour chacune et pour chacun, - car c’est pareil pour les hommes -, d’appliquer le denim à sa façon, sans tout porter, mais en roulant ou repliant toujours le bas des jeans. Ou encore, ajouter des détails précieux, un volant frivole, une lingerie, des dentelles. Ou encore ce qui dure, la mode minimaliste, fringues épurées sans rien de superflu : une mode nette.
Et puis par la faute de notre climat en dents de scie, avec des jours qui peuvent faire alterner le brûlant et le glacé, rester toujours prêts à s’adapter.»

Maryse Lepage a pris récemment la direction du marketing à Des Ailes après avoir été graduate à HEC Montréal. Elle arrive d’un village de Gaspésie sur la rive nord du Saint-Laurent et affirme sa fierté d’avoir réussi et de se retrouver à un poste important dans ce complexe immense et supermoderne.
Jacqueline Aimar

Centre commercial des Ailes, Montréal
Centre commercial des Ailes, Montréal


pierre aimar
Samedi 8 Mai 2010
Lu 2145 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12





Inscription à la newsletter