Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Trois expositions au MuCem, Marseille, du 4 novembre 2015 au 24 avril 2016


Trois expositions au MuCem, Marseille, du 4 novembre 2015 au 24 avril 2016

J’aime les panoramas, exposition au MuCEM J4, Marseille, du 4 novembre 2015 au 29 février 2016

Exposition temporaire, organisée conjointement par le MuCEM avec les Musées d’Art et d’Histoire de Genève.

L’exposition J’aime les panoramas, fruit d’une étroite collaboration entre le MuCEM et les Musées d’Art et d’Histoire de Genève, cherche à montrer comment la notion de panorama dépasse les catégories habituelles de la représentation. Issue d’une logique scientifique et militaire avant d’être accaparée par la société du spectacle, l’expérience panoramique pose la question de notre rapport au monde ou au paysage, maîtrisé ou inconnu, au tourisme de masse, à la consommation de points de vue formatés, à l’image comme source de divertissement. Du premier dessin de panorama déposé par l’inventeur américain Robert Fulton à l’Institut national de la propriété intellectuelle de Paris, en 1799, à 360° room for all colours, de l’artiste danois Olafur Eliasson, réalisé en 2002, l’exposition propose un éventail chronologique large. En réunissant des oeuvres d’artistes tels que Jeff Wall, Peter Greenaway, David Hockney, Vincent Van Gogh, Gustave Courbet, Gerhard Richter, Jan Dibbets, François Morellet, Ellsworth Kelly, elle souligne la diversité des propositions artistiques influencées ou marquées par la notion de panorama.

Commissariat : Jean-Roch Bouiller, conservateur en chef, responsable du secteur art contemporain au MuCEM et Laurence Madeline, conservateur en chef, responsable du pôle Beaux-Arts des Musées d’Art et d’Histoire de Genève.
Scénographie : Adrien Rovero Studio / Graphisme : Camille Sauthier, Atelier Valenthier

Traces… Fragments d’une Tunisie contemporaine. Fragments II, MuCEM, Marseille, Bâtiment Georges Henri Rivière – Fort Saint-Jean du 4 novembre 2015 au 29 février 2016

La scène artistique contemporaine en Tunisie est riche, variée et fertile. Avec Traces… Fragments d’une Tunisie contemporaine, projet composé de deux expositions successives – Fragments I (qui a été présentée du 13 mai au 28 septembre 2015) et Fragments II (qui sera présentée du 4 novembre 2015 au 29 février 2016) –, le MuCEM donne à voir en images la jeune création tunisienne. Ce diptyque d’expositions s’appuie sur la recherche de traces, de ce qui subsiste du passé. Il témoigne d’une quête d’histoire, de paysages abolis et d’un refus de faire table rase. Traces… Fragments d’une Tunisie contemporaine a rassemblé dans FRAGMENTS I le travail des artistes Zied Ben Romdhane, Ismaïl Bahri, Fakhri El Ghezal, Héla Ammar, Souad Mani, et montrera dans FRAGMENTS II le travail des artistes Augustin Le Gall, Wadi Mhiri et Houda Ghorbel, Faten Gaddes et Wassim Ghozlani, ainsi que les photographies de l’un des tout premiers photographes tunisiens, Abdelhak El Ouertani. Photographie, vidéo, installation et art numérique composent cette exposition qui entend témoigner, cinq ans après la révolution, de la richesse et de la multiplicité des points de vue sur la Tunisie d’aujourd’hui.

Commissariat : Thierry Fabre, responsable du département de la programmation culturelle et des relations internationales (MuCEM), Sana Tamzini, commissaire d’expositions, présidente du FACT (Forum des associations culturelles en Tunisie)
Coordinateur de la programmation au bâtiment Georges Henri Rivière : Jean-Roch Bouiller, conservateur, chargé de l’art contemporain au MuCEM / Scénographie : Olivier Bedu – Struc’Archi

Le Clou. Une exposition en deux volets coproduite par Rond-Point Projects, le MuCEM et le Fonds Régional d’Art Contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur.

- Du 30 novembre 2015 au 24 juin 2016 au Centre de Conservation et de Ressources (CCR) du MuCEM – 1, rue Clovis Hugues – 13 003 Marseille (100 m²)
- Du 5 mars au 24 avril 2016, plateau expérimental au Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur

Parmi les innombrables objets conservés dans les collections du MuCEM, on recense plus de quatre mille clous, mais aussi des objets qui détournent cet outil rudimentaire et familier d’une manière étonnante. Pour l’exposition Le Clou, le critique d’art et curateur Damien Airault imagine un display qui joue des codes de la muséographie et de l’accrochage d’art contemporain pour faire dialoguer quelques-uns de ces trésors insoupçonnés avec des œuvres d’art moderne et contemporain provenant de collections publiques et privées ou produites pour l’occasion. Symbole par excellence du geste d’accrochage, le clou devient l’outil d’une méditation poétique et insolite sur la manière dont l’exposition transforme notre regard sur les objets.

Commissariat : Damien Airault, critique d’art
Coordination de la programmation des expositions du Centre de Conservation et de Ressources : Emilie Girard, conservatrice du patrimoine, responsable du Centre de Conservation et de Ressources du MuCEM, et Jean-Roch Bouiller, conservateur, chargé de l’art contemporain au MuCEM

Pratique

MuCem
7 Prom. Robert Laffont
13002 Marseille

Réservation possible de 9h à 18h par téléphone 04 84 35 13 13 ou par mail reservation@mucem.org / mucem.org



Pierre Aimar
Dimanche 1 Novembre 2015
Lu 234 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter