Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Tableaux d’une Exposition, concert pour pianiste et clown classique du XIXe siècle, le 23 octobre 2015 à Vals les Bains

Avec Roseline Guinet, Madame Françoise, clown, et Rebecca Chaillot, pianiste


Photo Daniel Michelon
Photo Daniel Michelon
A la suite du succès de Franz, pianiste et clown de concert créé en 2003, Roseline Guinet et Rebecca Chaillot choisissent de créer une nouvelle aventure clownesque autour d’une œuvre musicale, Tableaux d’une Exposition de Modeste Mussorgski, accompagnées de leur metteur en scène Nikolaus.

Notes d'intention
Le compositeur Mussorgski et le peintre Hartmann étaient amis et alcooliques. Ils ont bien ri. L’un est mort avant l’autre. En mémoire du premier, le musicien lui offre une composition de petites pièces qui accompagnent chaque tableau aux titres pleins de sons-entendus, d’une note de couleur particulière. C’est de la musique ou de la peinture ?!
La clown russe, pardon ruse, tente tout pour approcher ces arts suprêmes, mais elle sait qu’elle n’y arrivera jamais toute seule... Alors elle se déguise.
Bonnet de bain sur la tête et revolver dans l’autre,, elle touche à la perfection classique : la pianiste !
Un ange passe... Un danseur glisse... Madame Françoise profite de ces derniers instants avant de mourir dans l’ignorance de l’harmonie russe, dans la certitude de ses déficiences ryhtmiques avec ses fausses oreilles.
La pianiste amoureuse, à cheval sur sa partition, est difficile à désarçonner… Il faut la remplacer...
Roseline Guinet

Le mot de Nikolaus Maria Holz, metteur en scène

Le clown s’associe à tout : le clown et la musique, le clown et la magie, le clown et les animaux… La musique devient drôle, la magie devient drôle, les animaux deviennent drôles…Et si l’ambition était que la musique ne devienne pas drôle, mais reste “la musique” ? Et que l’émotion qu’elle dégage reste “l’émotion de la musique” et pas l’émotion du clown ? Là, c’est plus compliqué parce que les deux arts chassent sur des terrains rivaux !La musique classique est sacrée et le clown est profane.
Roseline Guinet alias Madame Françoise, est une grande clown, une grande “profanatrice” et elle admire la musique sacrée. Une grande profane qui rêve du sacré…Rebecca Chaillot est une grande pianiste classique, mais la vie en orchestre, la vie concrète de la musicienne sacrée, ce n’est pas toujours très drôle, elle rêve de la grande liberté de Madame Françoise.

Pratique

Centre Culturel de Vals - Les Quinconces
3, Av. Claude Expilly
07600 Vals les Bains
04 75 37 49 21



Pierre Aimar
Mardi 13 Octobre 2015
Lu 206 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 9





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément