Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Regard Sud et l'Institut Lumière présentent le 17e Festival Cinémas du Sud du mercredi 12 au samedi 15 avril 2017 à l'Institut Lumière

17e édition du Festival Cinémas du Sud, pour explorer le cinéma du Maghreb et du Moyen-Orient et rencontrer plusieurs de ses de ses cinéastes.


Barakah meets Barakah de Mahmoud Sabbagh, le 15 avril à 20h15
Barakah meets Barakah de Mahmoud Sabbagh, le 15 avril à 20h15
Parrainé par Hiam Abbass
Hiam Abbass, actrice et réalisatrice (Héritage, La Fiancée syrienne, Les Citronniers, La Source des femmes), est la marraine prestigieuse de cette 17e édition.
En tant qu’actrice, elle a travaillé avec Patrice Chéreau, Amos Gitaï, Eran Riklis, Yousry Nasrallah, Radu Mihaileanu, Ridley Scott, Steven Spielberg.

Le Festival Cinémas du Sud révèle chaque année la production cinématographique récente du monde arabe - fictions et documentaires.
Focus cette année sur la jeune garde du cinéma arabe, qui prend le pouls d’une région en plein bouleversement.

Le festival présentera deux films réalisés par des auteurs algériens.

Notre édition s’ouvrira avec, une avant-première régionale, A mon âge, je me cache encore pour fumer de Rayhana (produit par Michèle Ray-Gavras) : dans un hamman à Alger, neuf femmes évoquent leur quotidien et leurs relations avec les hommes. Film choral, film de femmes...
Samir dans la poussière, documentaire du réalisateur Mohamed Ouzine, questionne ses propres origines.

Nous découvrirons ensuite Amours, larcins et autres complications, film dans lequel Muayad Alayan, cinéaste palestinien, raconte avec les tribulations burlesques d’un petit malfrat palestinien, par le biais de la comédie.

Cap aussi sur Beyrouth avec le film documentaire Chacun sa bonne du réalisateur Maher Abi Samra. Prix du meilleur documentaire de Dubaï, 2016, ce film jette une lumière crue sur l’exploitation des bonnes au Liban, Africaines et Asiatiques, dans des foyers de classes moyennes ou bourgeoises. Dans Insoumise, du réalisateur marocain Jawad Rhalib (Prix du jury au Festival international du film, Marrakech, 2015) le cinéaste, agité par des questions liées au réalisme social, décrit les conditions de travail des saisonniers en Belgique.

Du côté de la Tunisie, le film The Last of Us du jeune Ala Eddine Slim, suit la traversée du désert d’un migrant subsaharien, soudainement dévié de sa route. Le pari du cinéaste ? Dire la solitude, par la solitude des images et des sons.

Dans In the Last Days of the City (multi-primé), l’Égyptien Tamer El Saïd s’attache à suivre l’errance de Khalid, un réalisateur perdu entre le montage de son film et sa propre vie dans la capitale égyptienne. Très moderne dans sa forme, le film est un habile portrait du monde arabe.

En avant-première en France, la réalisatrice d’origine irakienne Soleen Yucef aborde dans House Without Roof, l’actuelle et intense question des réfugiés. Le film raconte l’émigration dense et émotionnelle d’une famille Kurde d’Irak en Allemagne après avoir échappé à la guerre et prise désormais entre deux mondes.

Le film Barakah meets Barakah du jeune saoudien, Mahmoud Sabbagh, dresse le portrait acerbe d’un pays ne laissant littéralement aucun espace pour qu’hommes et femmes puissent se découvrir librement. Ce sera là la clôture de cette édition.

Nous espérons un public nombreux pour cette nouvelle moisson filmique.
En cette période si dangereusement tentée par le repli, nous sommes certain.es que cette introspection qui renvoie diverses formes de la cinématographie arabe et favorise la pluralité de regard est, plus que jamais, nécessaire.
Abdellah Zerguine, Directeur artistique

Programme

MERCREDI 12 AVRIL
20h SOIRÉE D’OUVERTURE // A mon âge, je me cache encore pour fumer (Rayhana) En présence de Rayhana
Hiam Abbass (actrice)
Michèle Ray-Gavras (productrice, KG Production)

JEUDI 13 AVRIL
10h Projection-rencontre / Séance scolaire / Insoumise (J. Rhalib)
En présence de Jawad Rhalib
Sofiia Manousha (actrice)

19h Chacun sa bonne (M. A. Samra)
En présence de Camille Laemlé (productrice, Les Films d’Ici)

21h Insoumise (J. Rhalib)
En présence de Jawad Rhalib
Sofiia Manousha (actrice)

VENDREDI 14 AVRIL
17h Samir dans la poussière (M. Ouzine)
En présence de Mohamed Ouzine
Samir Berka (protagoniste du film)

18h45 Amours, larcins et autres complications (M. Alayan)
En présence de Maya Abu Alhayyat (actrice)

21h House Without Roof (S. Yucef ) AVANT-PREMIERE EN FRANCE En présence de Soleen Yucef

SAMEDI 15 AVRIL
14h45 In the Last Day of the City (T. El Said)
En présence de Tamer El Said

17h45 The Last of Us (A. E. Slim)
En présence de Jawher Soudani (acteur)

20h15 Barakah meets Barakah (M. Sabbagh)
En présence de Mahmoud Sabbagh (sous réserve)

Pratique

REGARD SUD
1-3 rue des Pierres Plantées - 69001 Lyon
Tel 04 78 27 44 67
regard.sud@orange.fr // regardsud.com


Pierre Aimar
Dimanche 19 Mars 2017
Lu 85 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter