Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Ré-enchanter le monde, Alain Pillard du 7 avril au 21 mai 2016, Galerie Besson, Lyon

Encore une rencontre. Un coup de cœur de la galerie. Et une envie. Celle de présenter, d’exposer pour la première fois le travail d’Alain Pillard. Artiste invité. Travail sur le présent, observation des richesses simples et éphémères du quotidien. Et une réflexion, un retour sur la mémoire à travers des carnets de voyage notamment.


Alain pillard est un peintre, un photographe, un poète, un designer du quotidien qu’il aborde avec un regard philosophique. Il explore tous les domaines d’expression : photographie, céramique, sculpture, aquarelle jusqu’aux techniques actuelles d’impression sur bâche ou sur lino avec la collaboration et le soutien de ATC. L’exposition se tiendra à la galerie du 9 avril au 21 mai 2016 et présentera divers volets de son œuvre.
Memory Motel, 2013-2014, aquarelle, 150 x250 cm
Memory Motel, 2013-2014, aquarelle, 150 x250 cm

Cosmos Factory

Os, sang, veines, chaleurs, humeurs, viscères, nerfs...nous n'existons pas seulement à travers nos pensées, nous existons à travers ce dont notre corps fait l'expérience. 24/24H, 7/7J, cette Factory- mécanique organique- fonctionne sans interruption. Arpenter le dédale de nos affections et de nos sentiments, c'est comme...se perdre dans les ruelles de Shinjuku, dans un espace ou tout fait signe; descendre au fond des canyons oranges du Grd.Nevada pour rejoindre les rives d'un fleuve Eldorado, bouillonnant et puissant; pénétrer les vapeurs grasses d'un bayou; découvrir la fraîche obscurité de cavernes ruisselantes; atteindre l'horizon tout au bout d'une Nuit Américaine. Il faut sortir, aller, venir, marcher, interroger les flots entremêlés de la réalité, de la mémoire et de l'imaginaire pour progresser vers l'indicible, le premier. Pour se rapprocher du tout près, des formes inouïes et de l'insensé. Se rapprocher du jardin.

Ré-enchanter le monde

Je marche. 8 kilomètres par jour. Il y a 2 kilomètres entre mon appartement et mon bureau. À raison de 2 allers-retours, je rentre en effet déjeuner chez moi, cela fait bien le compte. Sur ce trajet, je fais des photos. Matin, midi et soir. Avec frénésie. Je ne cherche rien. Je regarde, j'observe, c'est un exercice quotidien. Je n'interviens pas, jamais, sur ce qui est photographié. Et c'est précisément là, qu'apparait, qu'intervient l'enchantement. Toutes ces compositions sont là, sous mes yeux, à tout instant et chaque jour renouvelées. Ces agencements de couleurs, de formes, de traits, de volumes, d'ombre et de lumière, créées par je ne sais qui, par je ne sais quoi. Par la vie, tout simplement. La vie aime l’harmonie. Il suffit de lever les yeux, de les baisser, de les ouvrir pour l'apercevoir. Des inconnu(e)s ont crée sans le savoir ces compositions qui ont tout à voir avec la beauté. Et quand les humains ne sont pas à l'œuvre, alors la nature s'en charge. Le monde est riche de sensations, d'émotions, de diversité. Ces compositions poétiques ré-enchantent le monde.

Les sentiments
De l'existence…Que s’ouvrent sous mes pas, les arcanes de l’existence. Escaliers, crevasses ou précipices. Les effluves des affections seront mes seules compagnes, les illusions et les vertiges, mes compas et l'exaltation, mon unique boussole.

Les affects
J'entreprends ce jour, l'étude physique (os, viscères, nerfs, veines) de l'indicible, autrement dit l'insensé. Que la chance, le courage, la poésie, l'ivresse des mots et des expressions, la bénédiction des éléments, que le feu, l'air, l'eau, la terre et les sangs m'accompagnent dans ce périple, en ce matin éblouissant ou je quitte les rives paisibles de la raison pour rejoindre le dédale des affections.

Memory Hotel
Mémoires de lieux. Ou plutôt de moments vécus. Les peintures sont réalisées sans documentation, dessins ou esquisses préparatoires.

Pratique



Pierre Aimar
Lundi 14 Mars 2016
Lu 138 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter