Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Pour voix seule, un spectacle saisissant et touchant. Théâtre Toursky, Marseille. Par Charlotte Ferrato

Tirée d'une nouvelle de Suzanna Tamaro, traduite de l'italien par Marguerite Pozzoli, adaptée et créée pour la scène par Martine Amanieu.


Martine Amanieu © DR
Martine Amanieu © DR
Il est presque 21h heures au théâtre Toursky à Marseille et à notre grande surprise l'entrée se fait par la porte des artistes! c'est dans une marche silencieuse et respectueuse que les spectateurs prennent place sur la grande scène du théâtre. Face à eux, un fauteuil et à côté , sur un haut tabouret, un livre et un bol. Décor épuré s'il en est sublimé par un joli jeu de lumière réalisé par Richard Psoursteff, le spectateur se retrouve face à la comédienne prêt à recevoir un texte majeur réveillant nos mémoires.

Elle arrive, on sent sa présence juste derrière nous, la vieille dame marche lentement, on la regarde, on la respecte déjà beaucoup, comme un rituel elle s'installe dans son grand fauteuil. Elle est assise, elle n'a pas encore parlé que déjà la salle est plongée dans l'univers de cette grande dame !
On a envie de lui souffler, comme on soufflerait à sa grand mère "Mamie, racontes-moi ton histoire". Parce que cette dame nous invite à partager le récit de sa vie, celui de la douleur mais aussi de la douceur. Avec les années elle peut dire, elle sait dire et transmettre des messages dans chacun de ses mots! Elle a apprit à poser des mots sur ses maux! C'est une vieille dame qui semble apaisée, pourtant chargée d'histoires douloureuses, elle a vu sa mère partir dans un camion allemand, son mari se jeter sous un train et sa fille mourir en Amérique. Il n'y a rien de l'ordre du Pathos dans cette mise en scène, l'histoire est racontée avec beaucoup de sérénité, de sincérité et d'amour.
On comprend ici l'importance de la transmission, si les jeunes étaient plus attentifs aux cadeaux que peuvent leurs offrir les anciens, si leurs paroles pouvaient résonner en eux, comme elle dit : " Quand on est âgé on comprend mieux les choses". La parole ici, est une véritable baguette magique! Elle nous ouvre le coeur, ça palpite très fort à l'intérieur !

Un grand Bravo à la comédienne Martine Amanieu qui a une présence magnifique, une infinie délicatesse et le pouvoir d'incarner cette vieille dame et de sublimer ce texte afin de le faire résonner en chacun de nous.
Un beau moment d'émotion, une véritable Alchimie lors de deux représentation. Si ce spectacle passe près de chez vous, courez-y!
Vous en sortirez bouleversé...
Merci à Richard Martin de nous permettre de vivre des moments d'intenses émotions dans son théâtre, on en ressort toujours transformé.
Charlotte Ferrato


Pierre Aimar
Mercredi 28 Janvier 2015
Lu 298 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 18





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément