Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Peintures du Siècle d'or Hollandais : la collection de Tom Kaplan, Louvre Paris, salles Sully, du 22 février au 22 mai 2017

À l’occasion du don au Louvre d’une peinture de Ferdinand Bol, Eliezer et Rébecca, par Thomas S. Kaplan, le musée présente une sélection de la Leiden Collection dans les salles d’actualité du département des Peintures, aile Sully.


Rembrandt, Minerve , 1635. Huile sur toile, 137 x 116 cm. Leiden Collection © Leiden Collection
Rembrandt, Minerve , 1635. Huile sur toile, 137 x 116 cm. Leiden Collection © Leiden Collection
Collectionneur américain, Thomas S. Kaplan a réuni, sous le nom de Leiden Collection, l’un des ensembles les plus complets de tableaux du Siècle d’or hollandais en mains privées ; nombre de ces œuvres sont régulièrement en dépôt dans des musées anglo-saxons.
Comme son nom l’indique, la collection a pour point fort les « peintres fins » de Leyde, comme Gérard Dou et Frans van Mieris. Elle compte aussi plusieurs tableaux de Rembrandt (à l’heure actuelle, la plus importante collection d’œuvres de l’artiste en mains privées) et de nombreux « rembranesques ». L’ensemble est ainsi composé de tableaux de très grande qualité par les plus grands peintres (Jan Steen, Rembrandt et Jan Lievens, leur maître Lastman, Frans van Mieris, Gérard Dou, Gérard ter Borch…) et illustre les spécialités de l’art hollandais.
L’accrochage thématique permet de montrer qu’un seul et même artiste pratique différents genres. Cette présentation entend également rappeler que la peinture hollandaise, souvent vue comme égrillarde ou truculente, savoureuse et « bourgeoise » tout à la fois, s’appuie sur un répertoire mêlé et qu’elle pratique tous les modes, du satirique au solennel.



Pierre Aimar
Mardi 29 Novembre 2016
Lu 284 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter