Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Patrick Baillet, les espaces palimpsestes, Galerie Lazarew Bruxelles, du 13 décembre 2012 au 12 janvier 2013

Au Moyen-Âge, le parchemin coûtant cher, les copistes réutilisaient d’anciens manuscrits, préalablement effacés avec de la pierre ponce, pour y inscrire de nouveaux textes. Le résultat de cette pratique se nomme palimpseste.


Patrick Baillet, Nu Punk, 2012 90 x 137 cm Tirage Inkjet sous Diasec Edition de 4 tirages + 2 EA
Patrick Baillet, Nu Punk, 2012 90 x 137 cm Tirage Inkjet sous Diasec Edition de 4 tirages + 2 EA
C’est elle qui a inspiré la série des « Espaces Palimpsestes », de l’artiste français Patrick Baillet: des lieux abandonnés, squattés, taggés, dans lesquels des fragments de tableaux anciens ont été intégrés. Des lieux qui n’existent pas réellement, mais qui sont des projections de l’imaginaire de l’artiste. Inspiré par la beauté brute de maison et entrepôts abandonnés, qui tient elle-même à ce qu’ils sont des espaces de réappropriations successives, d’effacements, de superpositions, il les photographie. Il n’envisage pas la photographie comme un art de l’instantané, mais plutôt comme un point de départ de la composition finale, à laquelle il intègre des personnages tirés d’oeuvres classiques.
L’artiste propose ainsi au spectateur des espaces à la fois réels et rêvés, superbes et déroutants.

Exposition du 13 décembre 2012 au 12 janvier 2013
Du mardi au samedi de 14h à 19h.
Galerie Lazarew Bruxelles
Avenue Louis Lepoutre
112 Place Brugman
1050 Bruxelles
+32 475 498 292


Pierre Aimar
Lundi 3 Décembre 2012
Lu 534 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter