Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Pascal Pinaud, C’est à vous de voir... à Mouans-Sartoux, Espace de l’Art Concret, Galerie du Château, exposition du 10 décembre 2016 au 5 mars 2017

L’Espace de l’Art Concret s’associe à la Fondation Maeght et au Fonds Régional d’Art Contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur (FRAC PACA) pour une proposition inédite consacrée à l’artiste Pascal Pinaud. Trois expositions, dont les deux premières seront présentées en simultané à l'Espace de l'Art Concret et à la Fondation Maeght, la dernière au FRAC PACA (01.07 - 29.10.2017), joueront chacune de l'architecture ou de l'histoire des lieux.


Vernissage le samedi 10 décembre à partir de 11h

Pascal Pinaud revisite la peinture depuis la fin des années 80, en questionnant le geste et son histoire, principalement celle des avant-gardes abstraites. S’il participe au renouvellement du genre, il sort aussi de la toile pour mettre en scène des constructions et assemblages tridimensionnels. Le recours à des pratiques aussi diverses que la marqueterie, le canevas, la peinture de carrosserie, le dessin assisté par ordinateur et autres procédures expérimentales participe à l’exploration de situations inédites ou de gestes populaires. Les pratiques artisanales ou industrielles s'articulent aux discours théoriques de l'histoire de la peinture.

En 1995, il crée le logo PPP, alias Pascal Pinaud Peintre. Écorchant la figure mythique du peintre, l’artiste joue de l'ambiguïté du statut d'artiste et de celui de chef d'entreprise, faisant intervenir pour ses réalisations des tiers ou des entreprises locales dont il utilise les savoir-faire.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d'art total, il investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres.
Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art "proprement dites". Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Entrée, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, show-room de design contemporain (Nice et Cannes), a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques comme Noël Dolla, Matthieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…

Pascal Pinaud a, à plusieurs reprises, construit une orchestration de son travail dans un espace unifié : au Quartier à Quimper (1997), au MAMCO à Genève (2001), au Musée d’art Moderne de Saint Étienne Métropole (2005), à la Galerie Nathalie Obadia, Paris (2012), au Frac Bretagne ou lors de la Biennale de Busan en Corée, en 2015.

À l’occasion de l’exposition, un catalogue sera publié par les institutions partenaires.

Stère I 1/2, 2007. Collection de l’artiste © François Fernandez, ADAGP, Paris, 2016
Stère I 1/2, 2007. Collection de l’artiste © François Fernandez, ADAGP, Paris, 2016

Pascal Pinaud. Éléments biographiques

Pascal Pinaud est né en 1964 à Toulouse.
Il vit et travaille à Nice.

Diplômé de la Villa Arson à Nice en 1990, Pascal Pinaud y enseigne depuis 1999. Il signe ses réalisations artistiques depuis 1995 sous la marque PPP pour Pascal Pinaud Peintre, acronyme d’un travail d’atelier collectif et interdépendant.

De nombreuses expositions personnelles et collectives jalonnent le parcours de Pascal Pinaud. Il a exposé réguliè- rement à la Villa Arson à Nice depuis 1989; à la Galerie Nathalie Obadia (Paris / Bruxelles / New York) de 1993 à 2016.
Pascal Pinaud entame en 2016 une collaboration avec la Galerie Bernard Ceysson. Il est représenté par la Galerie Catherine Issert à Saint-Paul de Vence depuis 1999.

Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles notamment : Random au Centre d’art contemporain de Castres et à La Box de Bourges en 1996, une exposition au Quartier de Quimper sous le commissariat de Dominique Abensour en 1997 ; PPP à la galerie Interface de Marseille en 1998 ; Transpainting au MAMCO de Genève en 2001 ; En vert et contre tout au Musée d’art contemporain de Saint-Etienne en 2005 ; White de blanc au Frac Basse-Normandie de Caen en 2006 ; Tous les dégoûts sont dans ma nature à la Verrière (Fondation d’entreprise Hermès) de Bruxelles en 2007, et Sur la route au Frac Bretagne de Rennes en 2015.

En 2016, il propose simultanément deux expositions : Sempervivum à la Fondation Maeght de Saint-Paul de Vence et C’est à vous de voir… à l’Espace de l’Art Concret, puis exposera au FRAC PACA à l’été 2017.

Parmi ses expositions collectives de ces dix dernières années, on compte notamment : Le noir est une couleur à la Fondation Maeght de Saint-Paul de Vence en 2006 ; La force de l’art au Grand Palais de Paris du 9 mai au 25 juin 2006, Plates-formes au Mac/Val d’Ivry-sur-Seine et Fait en France à la National Art Gallery de Sofia et au Musée national des Beaux-Arts de Lettonie de Riga en 2007 ; La peinture en question(s) aux Anciens Abattoirs de Mons en 2008 ; Là où je suis n’existe pas, Printemps de Septembre, sous le commissariat de Christian Bernard, aux Abattoirs de Toulouse en 2009 ; De leur Temps 3, Les 10 ans du Prix Marcel Duchamp, au Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg et au Fonds Régional d’Art Contemporain d’Alsace de Sélestat ; Au verso des images (En miroir) au MAMCO de Genève et L’expérience du Monde, sous le commissariat de Dominique Abensour, Ulrike Kremeier et Irina Gorlova, au Centre d’art contemporain de Winzavod de Moscou en 2010 ; Biens communs 1, Acquisitions récentes au Mamco de Genève, La peinture autrement au Musée Chagall de Nice, et Collectionneurs en situation à l’Espace de l’Art Concret en 2011 ; 6ème Biennale de Bourges, sous le commissariat de Dominique Abensour, au Château d'eau de Bourges en 2012 ; En quoi demain sera fait ?, à L’assaut de la menuiserie de Saint-Etienne, Collection LGR – Découpages au Centre d'art Le LAIT à Albi en 2013 ; Le fil des possibles à l’Espace de l’Art Concret de Mouans-Sartoux, et Inhabiting the World, Busan Biennale, direction artistique Olivier Kaeppelin, en Corée du Sud en 2014.

Les œuvres de Pascal Pinaud sont présentes dans de grandes collections publiques : Fonds National d'Art Contemporain, FRAC Alsace, FRAC Auvergne, FRAC Basse-Normandie, FRAC Bretagne, FRAC Limousin, FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, Fonds municipal d’art contemporain de Paris, Musée national d'art moderne de Paris, MAC/VAL de Vitry-sur-Seine, Musée Picasso d’Antibes, Musée de Sarajevo (Bosnie), Museum moderner Kunst Stiftung Ludwig de Vienne (Autriche), MAMCO de Genève (Suisse), Collection SACEM, et de nombreuses collections privées.

Pascal Pinaud aime également répondre à des commandes pour des œuvres dans l’espace public : Ville du Cannet (06) en 1991, commande artistique pour le Collège du Rouret, Conseil général des Alpes- Maritimes en 1997, tenture pour la première année du 2e millénaire, commande de la DAP, de la DRAC Limousin et du Musée départemental de la Tapisserie d’Aubusson en 1998, Faculté des Sciences et du Sport, Marseille-Luminy et Médiathèque Intercommunale, Digne-les-Bains en 2005, commande artistique pour le tramway Nice-Côte d'Azur (avec Stéphane Magnin) en 2007, pour la construction du Collège de Fonsorbes (31) en 2008, commande artistique pour le tramway de Paris en 2012.

Avec son sens très sûr de la scénographie, Pascal Pinaud est également commissaire d’exposition. Il a par exemple organisé Colocataires au Centre d’art contemporain de Castres en 2003 et Colocataires 2 à la Galerie Poirel de Nancy en 2004, Upsadream à la galerie Nathalie Obadia de Paris en 2008 ou Trivial Abstract à la Villa Arson à Nice en 2009.

Pratique

Espace de l’Art Concret - centre d’art contemporain
Château de Mouans
06 370 Mouans-Sartoux
+ 33 (0)4 93 75 71 50
www.espacedelartconcret.fr



Pierre Aimar
Mercredi 26 Octobre 2016
Lu 153 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter