Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Parenthèse 2015 – Photojournalisme, en résonance avec la Biennale de Lyon 2015. La Nouvelle Garde, Galerie Lithos, St-Restitut, du 7 septembre au 13 janvier 2015

Edouard Elias, la légion étrangère, Corentin Fohlen , le tourisme humanitaire, Capucine Granier Deferre, le piège ukrainien, Cyril Marccilhacy, un village de SDF, Sébastien Van Der Malleghem, prisons en Belgique en dialogue avec le plasticien Nicolas Daubanes


En résonance avec la biennale de Lyon sur le-thème de «la vie moderne», les sujets de société ont été privilégiés :
La Légion étrangère en Centre Afrique par Edouard-Elias, ancien-otage, 24 ans , enlevé à Alep le 6 juin 2013 en compagnie de Didier François grand reporter à Europe 1 et libéré 10 mois après le 19 avril 2014. Originaire de la région d'Uzès, Il travaille pour Getty Images Reportage et expose à Visa pour l'image 2015. Prix de la ville de Perpignan 2015, il témoigne à St Restitut de la difficulté de la mission des Légionnaires : l'attente, un ennemi diffcile à identifier et un environnement tropical souvent hostile.

Le tourisme humanitaire en Haïti avec Corentin-Fohlen-Worldpress-2010, qui s'est mêlé à une équipe de chrétiens du Minnesota. Le temps d'un bref séjour, ces bénévoles découvrent la misère avec le regard de nantis.

Le piège ukrainien par Capucine-Granier-Deferre, 32 ans . Elle suit les miliciens partisans du rattachement à la Russie. Ils sont pères de famille ou à peine sortis de l'adolescence et n'ont jamais fait la guerre. En parallèle avec ses immersions avec les militaires, la photographe s'intéresse au quotidien des civils pris sous les bombardements.

Un village autogéré de SDF dans la forêt de Fontainebleau de Cyril Marcilhacy de l'agence Cosmos.
Créé par un ancien SDF, ancien taulard, ancien biker, ce campement de bric et de broc propose un toit aux sans abris qui le souhaitent. Cyril souligne le côté invisible de ces gens. Beaucoup avaient un travail et se sont retrouvés dehors sans le voir venir. Il ne faut pas être naïf, ce n'est pas un coin de paradis. Le responsable est autoritaire et souvent « volcanique ». Il n'est pas rare qu'éclatent des disputes ou que des gens claquent la porte au milieu de la nuit.

Enfin, les prisons, par un jeune photographe-belge, Sébastien van Malleghem, 29 ans. En noir et blanc, il présente un travail épuré où la folie des uns et la détresse des autres transpirent avec une puissance qui se passe d'artifices. Sébastien van Malleghem sera associé au plasticien Nicolas Daubanes, 32 ans ,qui vit et travaille à Perpignan. La vie, la mort, la solitude, la précarité, l'enfermement, autant de thèmes de la condition humaine que Nicolas Daubanes, avec tous les photojournalistes, privilégie comme des questions essentielles.

Pratique

CAC St Restitut
3 passage de la cure
26130 Drôme
ouvert tous mes jours sauf le lundi de 14h30 à 17h30 et sur RDV
tel : 06 23 66 96 45
cacstrestitut@orange.fr
Entrée libre
accès : A7 Bollène/ TGV Avignon Montélimar


Pierre Aimar
Dimanche 30 Août 2015
Lu 286 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter