Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Mazan l’Abbaye (Ardèche). Mazan, l’abbaye aux cercles d’or, œuvre de Felice Varini dans le cadre de Partage des eaux 2017

La route s’ouvre sur Mazan l’Abbaye. Elle domine le site. Qui tout à coup, nobles vestiges avec église, se couvre de cercles d’or. Immenses, enjambant toits et murs, unissant les ruines entre elles.
Il s’agit d’une des œuvres d’artistes réparties au long de l’opération Partage des eaux.



Il reste à s’approcher, à enjamber les pierres et à parcourir le lieu ; la belle abbaye fondée au XIIIe siècle, à l’origine de quatre abbayes-filles, Bonneval, le Thoronet, Sénanque et Sylvanès, dresse ses vestiges, parfois encore bien architecturés, le cloître par exemple, dans un replat en fond de vallon. Avec une source bien sûr, et près du ruisseau.

Felice Varini, l’homme qui sème l’or
L’œuvre de Felice Varini se déploie véritablement en épais cercles dorés sur tout un cadre de monuments, utilisant pierres et reliefs avec son matériau capteur de lumière, la feuille d’or. Visibles d’en haut, mais sous un seul angle pour une lecture parfaite, les cercles d’or traversent le paysage donnant au lieu des échos féeriques et mal explicables.
Comment Varini a-t-il pu dessiner, tracer ces figures de lumière dans une dimension qui n’est plus à la portée de la main humaine? Quel outil peut ainsi maîtriser l’espace et réaliser ensuite, ces épais traits d’or sur des reliefs inégaux et aussi incertains ?
Magie…
Ensuite, il a fallu dérouler, poser et peindre à feuilles d’or sur ces reliefs brisés et sans cesse interrompus, donner unité et lissé pour faire révéler à l’or sa puissance de lumière.
Magie…
On a aussi dégagé le sol, très inégal et envahi de ronces et de ruines, et aménagé des passages clairs et praticables.
On a ainsi rendu le lieu plus humain, et plus magique, féérique, portant en lui quelques rêves hors des homme et hors du temps.
On pourra dire désormais (et pour combien de temps ?) : Mazan, l’abbaye aux cercles d’or.
Merci Monsieur Varini.
Jacqueline Aimar



Samedi 2 Septembre 2017
Lu 354 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter