Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Marrakech Art Fair 2010. Une première édition plébiscitée par 10 000 visiteurs

Le soir du 8 octobre 2010, 3.500 visiteurs ont franchi le seuil du Palace Es Saadi pour assister à l’inauguration de Marrakech Art Fair, une première dans l’histoire du marché de l’art au Maroc.


Le vernissage s’est déroulé en présence de personnalités locales, notamment de Bensalem Himmich, Ministre de la culture au Maroc, d’Abdellatif Maazouz, Ministre du commerce extérieur au Maroc, du wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Mohamed Mhidia, de l’Ambassadeur de France à Rabat, de Bruno Joubert, ainsi que d’autres personnalités du monde international de l’art et de la culture, accueillies par Hicham et Zineb Daoudi, organisateurs de la foire, Renaud Siegmann, son commissaire général, et Elisabeth Bauchet-Bouhlal, propriétaire du Palace Es Saadi où s’est tenue Marrakech Art Fair.

Elisabeth Bauchet-Bouhlal raconte : « Depuis des années, j’habille les murs et les suites du Palace Es Saadi avec les oeuvres des peintres contemporains marocains que je collectionne avec passion. C’est pourquoi ce fut une grande émotion d’assister au dialogue, qui s’est établi avec les oeuvres venues d’ailleurs, proposées par les galeries de Marrakech Art Fair. Cet événement a rempli sa mission : ce fut un véritable festival qui a rendu hommage à l’art et aux artistes »

La scénographie était signée Philippe Délis, qui a savamment exploité les espaces extérieurs et intérieurs du Palace pour accompagner les déambulations des visiteurs.
Au total, 31 galeries ont participé à la première édition de Marrakech Art Fair, nouveau rendez-vous appelé à devenir annuel. Parmi les pays représentés : le Maroc, la Tunisie, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, la France, l’Espagne, la Belgique, l’Allemagne.

Toutes les galeries ont apprécié l’atmosphère conviviale et enthousiaste manifestée par des amateurs d’art et collectionneurs principalement marocains et français, mais aussi anglais, italiens, émiriens, hollandais, indiens…
« Je me réjouis que cette première édition de Marrakech Art Fair ait représenté des œuvres occidentales aux côtés d’expressions artistiques venant du continent africain et du monde arabe. Montrer la richesse de la création de tout un continent, au-delà de ses frontières me tenait à coeur, depuis longtemps.
Elle est particulièrement bien mise en valeur par l’exposition « African Stories », pour laquelle nous avons fait intervenir un bâtiment emblématique situé sur la place Jama El Fna. »

C’est aussi le cas de l’exposition « Résonances », au Musée de Marrakech et qui a été rendue possible grâce au concours du CCME (Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger). Ces expositions, inaugurées pendant Marrakech Art Fair, montrent un formidable potentiel de création, que je tenais particulièrement à mettre en lumière.», témoigne Hicham Daoudi, fondateur de Marrakech Art Fair.


pierre aimar
Jeudi 14 Octobre 2010
Lu 993 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter