Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Les indomptables. À l’avant-garde du XXe siècle, de Francesco Rapazzini, Collection Histoire

Une galerie de femmes d’avant-garde libres, excentriques et talentueuses aujourd’hui injustement oubliées qui, pourtant, ont contribué à façonner le XXe siècle.


Les indomptables. À l’avant-garde du XXe siècle, de  Francesco Rapazzini, Collection Histoire
Certains de ces portraits font étonnamment écho à des figures d’aujourd’hui, en renvoyant notamment aux questionnements sociétaux contemporains sur l’identité sexuelle. Citons pêle-mêle pour l’actualité récente : Jean-Pierre devenu Marie- Pierre alias objet du documentaire Bambi ; l’Australien/ne Norrie May-Welby aussi malheureux/se en tant que femme qu’homme devenu/e la première personne au monde légalement « neutre » ; la série britannique Hit & Miss, mettant en scène une tueuse à gages transgenre qui découvre qu’elle est « père » ; sans oublier bien entendu, le débat sur le mariage gay.

Filles et nièces d’hommes de lettres à leur tour écrivaines – qui de romans de coeur et de gare, qui de poésie et d’érotisme –, Ève (1885- 1971) et Lucie Paul-Margueritte (1886-1955) vécurent en miroir, comme des soeurs siamoises.

Peintre et illustratrice cotée, la danoise Gerda Wegener (1885-1940) Gerda sera, en 1930, la première Occidentale à soutenir et accompagner le changement de sexe de Einar Wegener, l’homme dont elle partageait la vie et qui – aimant à se travestir en femme – lui servait de modèle.

Méchante et extravagante, Lise Deharme (1898-1980) est une figure haute en couleur qui fascina Breton (il en fit le personnage de Lise Meyer de Nadja), écrivit une vingtaine de livres et fut l’intime d’Éluard, d’Aragon, de Picasso, de Dalí, de Max Ernst, de Man Ray…

Garçon élevé non pas comme, mais en fille, Michel-Marie Poulain (1906-1991) fut peintre et – travesti en femme – mannequin pour de grandes maisons de couture ainsi qu’artiste du music-hall. Attiré par les femmes, il devint père en 1934 et – après opération en 1953 – femme, sexe qu’il obtint aussi sur son état civil, une première en France.

Marcelle Routier (1915-2001) mena sa vie artistique sur deux fronts : l’écriture et l’image. Femme énergique, elle connut un joli succès avec ses toiles de style muraliste, elle mit le roman-photo au goût des Françaises puis devint un nègre à succès en tant que plume de personnalités.

L’AUTEUR

Francesco Rapazzini a grandi entre Venise et Milan. Il a été comédien et est journaliste correspondant pour la radio italienne. Il vit depuis une quinzaine d’années à Paris. Il a publié Un soir chez l’Amazone (finaliste du prix du Premier roman, 2001, Fayard), Élisabeth de Gramont, avant-gardiste (biographie, 2007, Fayard), L’Absente (roman, 2010, Portaparole), Damia. Une diva française (biographie, 2010, prix Pelléas 2011, Perrin), De l’utilité de la fièvre (nouvelles illustrées par Marie Mallard, 2011, Zanpano).

Les indomptables. À l’avant-garde du XXe siècle
Francesco Rapazzini
- 15,5 x 24 cm, broché
- 254 pages
- 18 euros
- Collection Histoire
- ISBN 13 : 978-2-84608-344-7


Pierre Aimar
Mardi 25 Juin 2013
Lu 366 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter