Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Les Talens Lyriques couronnés des plus belles récompenses de la presse française et internationale, avec Phaéton

Après Roland, Persée, Bellérophon, et dernièrement Phaëton, Christophe Rousset continue avec Amadis à faire renaître les tragédies lullistes du Grand Siècle.


Les Talens Lyriques © Eric Larrayadieu  2013
Les Talens Lyriques © Eric Larrayadieu 2013
La partition est l’une des plus abouties que nous ait laissées Lully, un chef d’œuvre du patrimoine français. Tous les ingrédients de la Tragédie lyrique s’y trouvent non seulement équilibrés de façon magnifique, mais aussi extrêmement aboutis, quasiment sublimés.

Ainsi le sujet choisi par Louis XIV en personne, qui délaisse la thématique des antiquités gréco-romaine pour un livret tiré de la célèbre fresque médiévale d’Amadis des Gaule de Montalvo, est une nouveauté absolue dans le répertoire français. Nouveauté aussi, le prologue est en rapport direct avec l’action. Quant aux pages « symphoniques » soutenues par le duo timbales-trompettes, elles méritent toute l’attention, notamment la chaconne finale, la plus belle de l’Opéra français, s’il en est une qu’il faudrait retenir entre toutes. Les airs chargés de sentiments, le fameux « Bois épais », « Tu me trahis malheureux », oscillent constamment entre courage héroïque et tristesse amoureuse.

L’œuvre créée en 1684 à Paris, la création à Versailles ayant été repoussée à l’année suivante suite au décès de la reine, resta à l’affiche à Paris comme en province jusqu’en 1772.

Concerts coproduits par CVS – Les Talens Lyriques.
Avec le soutien du Cercle des Mécènes des Talens Lyriques.
Enregistrement discographique Aparté.

Distribution

Amadis | Cyril Auvity
Oriane | Judith Van Wanroij
Arcabonne | Ingrid Perruche
Arcalaüs | Edwin Crossley-Mercer
Florestan | Benoît Arnould
Corisande | Hasnaa Bennani
Urgande | Bénédicte Tauran
Alquif, Ardan-Canile, un geôlier, un berger | Pierrick Boisseau
Un captif, un berger, un héros | Reinoud Van Mechelen
Une suivante d’Urgande, une héroïne, une captive, une bergère | Caroline Weynants
Une bergère, une suivante d’Urgande | Virginie Thomas



Pierre Aimar
Samedi 1 Mars 2014
Lu 110 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter