Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Les Baux de Provence - Carrières d’images. Les belles “carrières” de Van Gogh et Gauguin

Les anciennes carrières de pierre des Baux de Provence servent tout l’été de cathédrale pour la célébration de deux des plus grands peintres du XXe siècle : Van Gogh et Gauguin.
Un spectacle gigantesque et envoûtant.


Portrait de Van Gogh sur plusieurs mètres de hauteur © Pierre Aimar
Portrait de Van Gogh sur plusieurs mètres de hauteur © Pierre Aimar
Pensez à emporter un pull avant d’entrer dans les entrailles de ces Alpilles tant aimées par le peintre Yves Brayer ! Avec 40° à l’extérieur dans ces dédales de vallées calcaires qui ont inspiré Dante pour décrire l’Enfer, on est fortement surpris par les 16° qui sont la règle lorsqu’on franchit l’entrée plongée dans le noir.

A peine avancé, d’immenses peintures s’animent sur les murs verticaux qui s’élèvent à plus de 14m de hauteur pour les plus grands. Des peintures en tous sens, sur toutes les faces de cet imbroglio de parallélépipèdes qui se succèdent sur des dizaines de mètres loin au fond de la montagne.
Le propos du metteur en images est d’évoquer les liens unissant Paul Gauguin et Vinvent Van Gogh et également de mettre en évidence leur façon très différente d’employer la couleur.

La mutli-projection débute par le prélude nordique de Van Gogh avec ses premières toiles très inspirées par celles des maîtres flamands. Couleurs foncées, atmosphères dramatiques, sujets austères.
Ensuite, nous suivons Gauguin en pays breton, à Pont-Aven où il développe un style très dépouillé qui deviendra sa marque, quel que soit le pays dans lequel il posera plus tard son chevalet.

Une séquence particulière mêle les écrits des deux peintres dans leurs correspondances. Une vraie beauté scripturale que ces graphismes blancs sur fond noir.

Enfin la Provence et les Marquises mêlées dans un épisode qui évoque la vie de Van Gogh à Arles et la première visite de Gauguin en Provence.
Gauguin est magnifiquement mis en valeur lors des projections de ses toiles traçant à grands traits et force couleurs l’Eden primitif rencontré du côté de Tahiti.
Ensuite, on plonge dans les grands classiques de Van Gogh, La Nuit étoilée, Champ de blé aux corbeaux, pour finir en apothéose avec les amandiers en fleurs, symbole de renaissance ou d’éternité.

Le spectacle est souligné par la diffusion de musiques de différentes époques - Sibelius, McKenitt, Rachmaninov, Saint-Saëns, ...- qui accentuent les moments dramatiques ou heureux des peintres.

Un spectacle propre à enchanter tous les publics et de tous âges.
Pierre Aimar

Jusqu’au 6 janvier 2013
04 90 54 55 56

Téléchargement



Pierre Aimar
Lundi 6 Août 2012
Lu 905 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter