Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Le musée Zadkine, Paris, lance un double dispositif numérique pour mieux dévoiler les richesses de sa collection

Le musée Zadkine est une enclave rare. Lieu conservatoire de l'œuvre du sculpteur d'origine russe Ossip Zadkine (1888-1967), qui vécut et travailla dans la maison qui l'abrite, il est l'un des derniers ateliers de Montparnasse à demeurer préservé.


Zadkine dans son atelier par Marc Vaux © MNAM Pompidou © Musée Zadkine/Roger-Viollet
Zadkine dans son atelier par Marc Vaux © MNAM Pompidou © Musée Zadkine/Roger-Viollet
Cet automne, continuant de se déployer sur la lancée de sa récente rénovation, le musée, au terme d'un chantier numérique de près d'un an, inaugure un cabinet d'arts graphiques virtuel et, dans le droit fil de l'esprit d'atelier au plus près duquel il a été repensé, ose un dispositif inédit d'iPad nomades.

Dès le 19 septembre, un album virtuel tactile – installé dans l'atelier que Zadkine se fit construire dans les années cinquante et dans lequel il conservait ses dessins et ses gouaches - réunissant les plus belles feuilles de la collection, présentées dans leurs détails les plus inattendus, permettra au visiteur de s'immerger dans son œuvre graphique et de découvrir les liens étroits de son travail de dessinateur avec son œuvre sculpté. Un second album, consacré à son œuvre gravé viendra, au printemps 2016, compléter ce dispositif, grâce auquel un pan majeur de la collection sera désormais accessible.

Sur les iPad qui seront simultanément lancés - conçus comme des objets miroirs à emporter avec soi de salle en salle, mi petites machines à remonter le temps, mi instruments d’observation – le visiteur pourra découvrir les richesses du fonds photographique du musée. Au gré de ses curiosités, de ses cheminements et de ses rêveries, il pourra tout à la fois aller à la rencontre de l’homme, de l’artiste, se perdre dans les arrêts sur images de sa vie, pousser la porte de la maison et des ateliers autrefois, tout en entrant dans l’intelligence de son œuvre sculpté, en apprenant à en lire la construction, pour en saisir la poésie.

À travers la richesse de ses archives photographiques qui demeuraient inédites et l’ensemble de près de quatre cents images qu’il dévoile dans le double dispositif mis en place, c’est une invitation à une plongée unique au cœur de la vie et de l’œuvre du sculpteur, que le musée Zadkine propose en cette rentrée.

Pratique

Musée Zadkine
100 bis rue d’Assas
75006 Paris
Tél. 01 55 42 77 20
Ouvert tous les jours de 10h à 18h Sauf le lundi et certains jours fériés
www.zadkine.paris.fr



Pierre Aimar
Jeudi 10 Septembre 2015
Lu 170 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter