Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Le Fort de Brescou s’expose à la Maison des Savoirs à Agde jusqu’au 6 janvier 2014

L’Association « Les Amis du Fort de Brescou » organise à la Maison des Savoirs, jusqu’au lundi 6 janvier, une exposition intitulée « Brescou d’hier et d’aujourd’hui ». A travers la collection de cartes postales de photos de la collection d’Alain Carles, elle retrace l’histoire passionnante et particulière de ce Fort séculaire qui veille sur le plan d’eau du Cap d’Agde et qui est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.


Fort de Brescou © Agde info
Fort de Brescou © Agde info
Le Fort de Brescou se situe sur le seul îlot volcanique du Golfe du Lyon, fruit de l’éruption du Mont Saint-Loup il y a 750.000 ans. Il se trouve également au cœur de l’aire marine protégé de la côte agathoise qui est labellisée au niveau européen « Site Natura 2000 des posidonies du Cap d’Agde ».

Au plus fort des guerres de religion, le Vicomte de la Joyeuse fait bâtir un premier fort en 1586 qui sert alors d’appui aux frégates du corsaire Barberoussette.
Puis le fort passe sous le contrôle d’Henri 1er de Montmorency qui fit élever de nouvelles fortifications. Il instaure alors une taxe d’escale pour les navires de passage entre l’Italie et l’Espagne.
Quelques années plus tard, son fils, Henri II de Montmorency, se révolte contre Louis XIII. Il sera arrêté et exécuté, et le fort sera partiellement détruit.
Le Cardinal de Richelieu fera ensuite commencer la construction d’un môle pour relier le Cap d’Agde à Brescou. C’est ce que l’on appelle aujourd’hui « la jetée Richelieu », en hommage à son bâtisseur. Les travaux seront abandonnés après la mort du Cardinal.

Nous voyons le Fort aujourd’hui tel qu’il a été reconstruit en 1680, de nombreux aménagements ont été apportés par la suite, probablement d’après des plans inspirés par Vauban.
Au début du 18ème siècle, le Roi décide de faire de Brescou une prison d’Etat. Il le restera jusqu’en 1851. Les motifs de détention pouvaient aller de la raison d’Etat au simple désir des familles de se débarrasser de parents jugés inopportuns.
Le Fort servira une dernière fois de batterie de défense côtière pendant la guerre de 14-18. Puis les militaires cèderont la place aux gens de mer pour garder le phare. Les gardiens et leurs familles se succèderont sur l’îlot jusqu’en 1989, date de l’automatisation complète.


Exposition :
Maison des Savoirs
Place du Jeu de Ballon
34300 Agde
Tél. : 04.67.94.67.00
Entrée libre jusqu’au lundi 6 janvier 2014 : de 10h à 18h tous les mardis, tous les mercredis, tous les jeudis et tous les samedis et de 14h à 18h tous les vendredis


Afficher Maison des Savoirs sur une carte plus grande


Pierre Aimar
Lundi 16 Décembre 2013
Lu 166 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter