Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Lausanne, Suisse, Fondation de l’Hermitage, Trésors de l’Accademia Carrara de Bergame. Une centaine de chefs-d’œuvre du XVe au XVIIIe siècle et fait la part belle aux artistes issus de l’école vénitienne. du 27 juin au 26 octobre

Cette exposition à l’Hermitage concerne la peinture italienne de la Renaissance au XVIIIe siècle. La fondation fête le 75e anniversaire de la Banque de Dépôts et de Gestion, un des mécènes de la Fondation, avec une collection des plus prestigieuses qui regroupe une centaine de chefs-d’œuvre du XVe au XVIIIe siècle et fait la part belle aux artistes issus de l’école vénitienne, Giovanni Bellini, Carpaccio, Titien, et Canaletto ;


L’Accademia Carrara est non seulement une école des Beaux-Arts réputée, mais également un important musée

Antonio Canal, dit Canaletto, Le Grand Canal vu du Palais Balbi, 1730
Antonio Canal, dit Canaletto, Le Grand Canal vu du Palais Balbi, 1730
florentine, Botticelli, ou encore bergamasque avec Lotto et Baschenis. Et elle s’enrichit d’illustres maîtres de la Renaissance comme Pisanello ou Raphaël
Située à Bergame en Lombardie, l’Accademia Carrara est non seulement une école des Beaux-Arts réputée, mais également un important musée, comprenant une vaste pinacothèque d’art ancien allant du XVe au XIXe siècle. Cet impressionnant patrimoine, qui comprend plus de mille huit cents œuvres, fut enrichi successivement par plusieurs collectionneurs célèbres, tels le comte Guglielmo Lochis ou le grand historien de l’art et connaisseur Giovanni Morelli.
C’est ainsi qu’il faudra se laisser émerveiller face à la pensive Vierge à l’Enfant de Giovanni Bellini, et à l’intimiste Madone du Titien, traitée sur fond de paysage en un léger sfumato. Ou découvrir encore le surprenant profil stylisé du marquis de Ferrare Lionello d’Este, exécuté par Pisanello. Les vues vénitiennes si minutieuses de Canaletto, dont la luminosité intense et l’atmosphère mélancolique marquent l’apogée de l’art italien constituent le point d’orgue de cette présentation exceptionnelle.
Jacqueline Aimar

du 27 juin au 26 octobre
41 (0)21 320 50 01


pierre aimar
Dimanche 22 Juin 2008
Lu 738 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter