Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




La vérité vaincra, Abel Arias, Editions Hugues de Chivré

Les Médicis m’ont créé, les Médicis m’ont détruit.

Et si Léonard de Vinci n’était pas celui qu’on croit ? Les origines du génie italien remises en cause…


La vérité vaincra, Abel Arias, Editions Hugues de Chivré
Laurent de Médicis, François Ier, Napoléon Bonaparte, Freud, Jean Cocteau, Dan Brown… Tous ont succombé à Léonard de Vinci, cherchant à comprendre le Génie universel, l’artiste exceptionnel, le fantasmant, lui prêtant tous les traits et même les plus sombres. Mais s’ils étaient passés à côté de l’évidence ? Et si toutes les œuvres du Maestro avaient un sens, un fil conducteur loin de l’ésotérique et du surnaturel ? Et si Léonard n’était qu’un homme ?

Un Roman historique
De nos jours : Le jeune Mormon allemand Jonas Friedelbel se voit confier la mission par le Prophète de son Église de retrouver les véritables origines de la mère de Léonard de Vinci. Est-ce pour pratiquer le baptême des morts sur elle et son fils ?
À Amboise, au Clos Lucé, Alessandro Sardelli et sa compagne Sarah Schweitzer se rendent une nouvelle fois dans la dernière demeure du plus grand génie de la Renaissance. Mais le généalogiste les entraîne brutalement en Italie.

Salt Lake City : un meurtre est commis en plein sanctuaire mormon. Hank Tommers est chargé de l’enquête. Sa piste le conduit à Florence où d’autres crimes sont perpétrés selon des rituels anciens. Que cherche l’assassin ? Est-il le dernier des Cathares ?

Un énième livre sur Léonard de Vinci ?
Véritable tourbillon se lisant d’une traite, le roman transporte le lecteur entre Moyen Age, Renaissance et aujourd’hui. Les révélations finales près de Milan bouleversent toutes les théories formulées depuis 500 ans sur le Maestro et proposent des réponses inédites à des questions qu’on pensait résolues : Qui est le vrai de Vinci ? Le simple fils illégitime de Piero da Vinci et d’une servante ? Et si les biographes de Léonard n’avaient pas voulu croire ou voir l’évidence ? Et s’il fallait seulement s’intéresser à l’homme pour comprendre les œuvres et non l’inverse ? De la Cène à la Joconde, de l’Annonciation à Jean Baptiste, l’auteur s’est servi à la fois du contexte historique et des innombrables experts pour proposer ses hypothèses.

Un auteur
Abel Arias est historien et passionné par la Renaissance. Il vit aujourd’hui entre Touraine et Limousin.

ISBN : 978-2-916043-52-4, prix : 17,50 euros


Pierre Aimar
Mercredi 19 Septembre 2012
Lu 279 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter