Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




La Crasse du Tympan.. de Nicolas Hubert, Salle Polyvalente, Bourgoin-Jallieu, le 28 janvier 2016

Écrit en 1913 par le compositeur Igor Stravinsky, Le Sacre du Printemps fait partie de ces œuvres nées dans le fracas d’un coup de tonnerre qui marqua durablement les esprits contemporains du début du XXe siècle.


Crasse-du-Tympan © Olivier-Humeau
Crasse-du-Tympan © Olivier-Humeau
Parmi eux, Marcel Duchamp qui l’honora d’une de ses célèbres contrepèteries « il faut dire La Crasse du Tympan et non Le Sacre du Printemps ». C’est dire peut-être le choc que provoqua cette célébration géniale de la vie à l’état pur, à l’explosion des beaux jours. Initialement chorégraphié par Nijinski, cette œuvre fait l’objet depuis de perpétuelles reprises, comme si chacun cherchait là à y mettre la marque d’un style d’une expressivité.

Nicolas Hubert apporte ici sa pierre à l’édifice. Fidèle à son style, éternel amoureux de l’énergie du rock qu’il a longtemps pratiqué avant de découvrir la danse, il y va, sans se retourner, confiant dans les forces qui lui seront nécessaires pour sculpter dans l’espace de la scène l’objet nécessaire à la célébration. Pour ce faire, il confie à un trio de musiciens une réinterprétation subjective de la partition originelle, jouée en direct. Sacre, Sacrifice, Massacre... ? Il veut tout oser, tout déchaîner, libérer l’énergie de la pièce pour mieux la transmettre.

Pratique

Théâtre Jean Vilar
12 rue de la république

04 74 28 05 73
billetterie.theatre@bourgoinjallieu.fr
du lun. au sam. de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30



Pierre Aimar
Mardi 19 Janvier 2016
Lu 237 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22





Inscription à la newsletter