Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Jusqu'au 14 décembre 2010, Daniel Buren, "Pergola" , Travail situé, 2006-2010, à l’Espace de l’Art Concret, château de Mouans-Sartoux

Pour l’Espace de l’Art Concret, Daniel Buren installe dans le jardin et la cour du château de Mouans-Sartoux, la Pergola, une structure qui joue avec la lumière et les couleurs autant qu’avec l’espace et les perspectives. Oeuvre présentée du 28 juin au 14 décembre 2010


© eac - estelle épinette
© eac - estelle épinette
L’Espace de l’Art Concret, pour ses vingt ans, propose à Daniel Buren d’intervenir en plusieurs temps sur les différents lieux qui le constituent. Avec ce projet, il s’agit de redonner une vraie substance à la confrontation art contemporain/musée, et de revenir à ce qui est au coeur du travail de Buren : la réinterprétation critique des axes – historiques, mais aussi architecturaux -, autour desquels se construisent l’histoire et la présentation de l’art moderne.

Daniel Buren a choisi de « situer » sa Pergola dans l’axe de l’entrée du château, depuis le parc et jusque dans la cour.
La pergola est une construction légère qui sert généralement de support aux plantes grimpantes et permet d'ombrager son environnement. Buren contrarie ici son usage commun en "accrochant" non pas des fleurs mais neuf couleurs, disposées par ordre alphabétique au-dessus des têtes. Les couleurs jouent avec la lumière et en présence du soleil se projettent aux alentours.
Après une première présentation dans le cadre d'Art Basel Miami en 2006, la Pergola, dans une version réduite, a été « située » dans la cour principale de la Monnaie de Paris en 2009. C’est dans une tout autre perspective que Buren propose une nouvelle situation de l’œuvre pour l’Espace de l’Art Concret, en soulignant et magnifiant l’axe qui mène au cœur du lieu, sans détours.
Passer par la Pergola modifie la perception que l’on a du lieu, les alentours se teignent d’une gamme colorée vibrante, les bandes noires et blanches s’alignent ou se désaxent, la vision à travers le matériau se déforme et bientôt, la sensation que l’on est en mouvement nous envahit. La Pergola demeure fondamentalement un dispositif à expérimenter, une œuvre qui d’abord s’impose dans le paysage, puis s’y fond et « travaille » avec celui-ci pour procurer à celui qui y passe une sensation inédite.

Coup d'œil sur la créativité de Daniel Buren

"La Pergola semble une récupération d'éléments ayant servi il y a quelques années pour d'autres installations. A l'époque de l'écologiquement correct, c'est un bon point pour Daniel Buren qui réalise ainsi une belle économie de CO2. Le rémploi, après tout, est une pratique courante en architecture depuis 4 millénaires et en cela, Buren est le digne héritier des artistes qui ont façonné le monde occidental et moyen-oriental."
Pierre Aimar

Pratique

L'Espace de l'Art Concret accueille également les expositions temporaires "Le Temps des Manifestes" jusqu'au 03 octobre et, "Quand la ville devient une œuvre humaine, Gottfried Honegger et la commande publique" jusqu'au 17 octobre.

Pour tous renseignements : 04 93 75 71 50 ou rendez-vous sur notre site www.espacedelartconcret.fr ou www.espacedelartconcret.fr/20ans

Ouvert toute l’année :
Du 1er juillet au 31 août, tous les jours de 11h à 19h
Du 1er septembre au 30 juin du mercredi au dimanche de 12h à 18h
L’Espace de l’Art Concret bénéficie du soutien de la ville de Mouans-Sartoux, du ministère de la Culture et de la Communication: DRAC PACA, du conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et du conseil général des Alpes-Maritimes.


pierre aimar
Jeudi 22 Juillet 2010
Lu 1416 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter