Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Jeux avec le grand siècle…, théâtre des Marronniers, Lyon, 18 au 30 avril 2012

Pierre et Thomas Corneille à Rouen de 1636 à 1662, puis Pierre Corneille face à Charles Perrault à Paris en 1680 et plus tard.
Comédie documentée pour deux toiles peintes, une cha ise, une escabelle et trois acteurs dont un contrebassiste.
Texte d’Yves Prunier, soutenu par Pierre Corneille, Sénèque, René Descartes, Michel de Montaigne, Cyrano Savignien (dit de Bergerac), Robert Garnier, Charles Perrault, William Shakespeare, quelques chansons d’époques, des récits de tradition orale (entre autre La goulue dans la version de la Madeleine de Cahors)…


Jeux avec le grand siècle…, théâtre des Marronniers, Lyon, 18 au 30 avril 2012
Jeu : Guy et Yves Prunier
Scénographie et costumes : Caroline Coté
Contrebasse, arrangements et jeu : Francis Perdreau
Lumières : Blandine Laennec

Comédie pour trois acteurs dont un contrebassiste à partir d’une rencontre improbable mais passionnante entre des auteurs du 17ème siècle.
« Et d’un mot échappé la douceur hasardée. » Pierre Corneille
« Quelque frivoles et bizarres que soient toutes ces fables dans leurs aventures, il est certain qu’elles excitent dans les enfants le désir de ressembler à ceux qu’ils voient devenir heureux, et en même temps la crainte des malheurs où les méchants sont tombés par leur méchanceté. » Charles Perrault.

De Rouen à Paris, de 1630 à 1680 et au-delà…
Corneille(s), Perrault… Le Grand siècle, le théâtre classique… terreurs de nos apprentissages scolaires !
Derrière ces noms d’ « Auteurs », des bonshommes qui furent pris dans leur époque et ses agitations. Raconteurs, pilleurs des histoires des autres, personnages ambiguës, bourgeois pris dans la Fronde mais proches et dépendants du pouvoir royal, tentant d’apprivoiser à leur temps des récits terribles et énigmatiques…

Horace tue trois Curiace en feignant de fuir, mais pourquoi, ensuite, tue-t- il sa soeur Camille ? Un couple avait une jeune et jolie fille qui aimait la viande crue, on l’appelait la Goulue… Comment un jeune provincial doit-il mentir pour se faire une place à Paris ? Le petit chaperon rouge partagera-t-il avec le loup la chair et le sang de sa mère gran ?

Rouen, 1630 à 1660 : Pierre Corneille, sacré « grand auteur » après le triomphe du Cid, essaie de tenir son rang, lire, traduire, écrire, au risque de l’échec. Il doit aussi tempérer le désir fougueux de son jeune frère Thomas de « Monter à Paris »
Paris, 1680, un haut fonctionnaire de l’Etat, Charles Perrault, s’interroge : comment rendre plus convenables les contes de tradition orale et en faire des contes « pour enfants » ? Il reçoit le vieux Pierre Corneille inquiet pour sa pension… L’auteur du Cid face aux Contes de la Mère l’Oye !...
Durée : 1h20

Pratique

Théâtre des Marronniers
7 rue des Marronniers
69002 Lyon
Du 18 au 30 avril 2012
- Horaires : 20h30 du Mercredi au samedi, Dimanche 17h, Lundi 19h
Réservations : 04 78 37 98 17 ou sur www.theatre-des-marronniers.com
Transports : Métro Bellecour
- Prix des places : 15€, tarif réduit 11 €, tarif unique le jeudi 11 €, tarif
découverte 8 €.
Pass’Culture Ville de Lyon, Carte M’ra !, Chèque Vacance, Chèque Culture acceptés


Pierre Aimar
Lundi 12 Mars 2012
Lu 639 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter