Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Jean Dubuffet, exposition au musée - bibliothèque, Alès, du 10 juillet au 18 octobre 2015

Cet été, le musée - bibliothèque Pierre André Benoit rend hommage à l’un des artistes les plus féconds et fascinants du XXe siècle : Jean Dubuffet.


Jean Dubuffet, exposition au musée - bibliothèque, Alès, du 10 juillet au 18 octobre 2015
Héraut de l’anticonformisme artistique, pourfendeur de l’académisme, promoteur de la spontanéité créatrice et chantre de l’Art Brut, Jean Dubuffet est à contre-courant des normes et des idées reçues. Aujourd’hui encore, ce rebelle bouscule, questionne, dérange, interpelle. Figure atypique et pourtant incontournable, il nous apprend à regarder le monde de l’art autrement.

Pour lui rendre hommage à l’occasion des trente ans de sa disparition, le musée - bibliothèque Pierre André Benoit choisit de s’intéresser à son travail sur papier : estampes, dessins et livres d’artiste permettent de retracer l’ensemble de son parcours, mais aussi de mettre en lumière sa collaboration avec Pierre André Benoit.

À l’image des expositions estivales précédentes consacrées à Miró, Picabia et Jean Hugo, c’est une nouvelle fois grâce à PAB que les œuvres de Dubuffet sont présentes à Alès. Les quatre livres virtuoses réalisés en commun dans les années 1960 constituent le point central d’une œuvre graphique foisonnante et déconcertante.

Comme de nombreux artistes du XXe siècle, Jean Dubuffet a un rapport très fort au livre, à l’écriture. Il réalise et collabore à de nombreux ouvrages qui sont présentés dans cette exposition. Cette dimension prend toute sa saveur dans un musée tel que le musée - bibliothèque Pierre André Benoit, fondé par un éditeur et dont les dépôts successifs de la Bibliothèque nationale de France constituent un volet fondamental.

Cette exposition est rendue possible par les prêts exceptionnels consentis par la Fondation Dubuffet et la Bibliothèque nationale de France.

L’exposition occupe le premier et le deuxième étage du musée.

Le parcours choisi est chronologique, il révèle l’évolution de Jean Dubuffet, ses choix artistiques et techniques au fil des périodes. On constate ainsi certaines accointances entre ses travaux parfois éloignés de plusieurs années, certaines thématiques récurrentes.
Les jalons essentiels pour suivre le fil de l’exposition sont les livres : livres d’artiste entièrement réalisés par Dubuffet (textes, illustrations et graphisme) ou bien uniquement illustrés par lui. Les maquettes nous permettent de bien comprendre le façonnage de ces ouvrages et leur dynamique. Le choix de certaines estampes autonomes (non réalisées pour des livres) ou de dessins vient agrémenter la présentation des ouvrages afin de mettre en lumière l’unité artistique des différentes séries. Ce dialogue très riche entre livres, estampes et dessins nous permet de suivre Dubuffet tout au long de sa carrière, de la fin des années 1940 à 1984. C’est un mode d’expression qui le fascine, et sa vie durant, il s’y adonne avec plaisir.

Au cœur du parcours proposé cet été au musée – bibliothèque PAB, un éclairage tout particulier est apporté sur la collaboration entre Pierre André Benoit et Jean Dubuffet. Au début des années 1960, les deux hommes réalisent ensemble quatre livres : La Lunette farcie, Mordicus, Couinque et Oreilles gardées. Ensemble ils explorent différentes possibilités et établissent un programme avec ces quatre livres qu’ils réalisent de front. Pour des raisons éditoriales et commerciales la publication s’échelonne ensuite sur quelques mois. Mais il est significatif que ces quatre créations répondent à une planification construite et détaillée que l’on retrouve dans la correspondance entre les deux hommes.
Une partie de cette correspondance accompagne notre présentation. Elle complète le propos en abordant notamment des points techniques ; Jean Dubuffet est également très intrigué par la personnalité de PAB : son côté nihiliste, parfois défaitiste et déprimé le pique au vif. Dubuffet encourage alors PAB à continuer, à persévérer, il lui écrit qu’il a une mission à remplir, qu’il doit s’obstiner. L’inconditionnel soutien épistolaire de Jean Dubuffet est sans doute pour beaucoup dans l’opiniâtreté de Pierre André Benoit à poursuivre ses efforts et sa carrière, éditoriale comme poétique.

Pratique

Musée – bibliothèque Pierre André Benoit
Rue de Brouzen, quartier de Rochebelle
30100 Alès
Tel : 04 66 869 869
Fax : 04 66 34 20 51
Mail : musees@ville-ales.fr
Site : www.alescevennes.fr


Pierre Aimar
Vendredi 22 Mai 2015
Lu 451 fois


Commentaires articles

1.Posté par CAVA le 06/08/2015 18:32
Nous sommes passés sur Alès et nous trouvons dommage qu'il n'y ait aucune affiche de cette exposition sur la Rocade.
Heureusement que nous savons que cette exposition existe...
Malheureusement, les touristes de passage sur Alès ne sont pas invités à y venir.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter