Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Installation graphique « De la tête aux pieds », de Thomas Antoine Pénanguer, à la Verrière du Carré du Théâtre de l'Archipel, Perpignan, du 4 février au 6 mars 2015

En écho à la création chorégraphique de Mar'a, de Nassima Moucheni le 5 mars au Théâtre de l'Archipel, la compagnie Nmara présente une installation graphique du plasticien Thomas Antoine Pénanguer intitulée : De la tête aux pieds.


© DR
© DR
L’œuvre est installée sur la baie vitrée du Carré : une représentation figurative de visages féminins et de pieds "en marche". Sans tomber dans une symbolique narrative, l'artiste exprime ici une vision positive sur l'engagement des femmes dans nos sociétés tout en jouant, par sa composition, avec l'architecture de cet espace de verre au frontière de la ville et du théâtre.

L'installation graphique est visible à partir du 4 février et jusqu' au 6 mars, et sera complétée par deux robes/vidéo, œuvres de la plasticienne Annie Coudert à partir du 19 février.
Le vernisage sera suivi de la répétition ouverte au public de la création Mar'a au studio du Théâtre de l'Archipel.(attention accès à la répétition sur inscription préalable à rp@theatredelarchipel.org)

Le théâtre de l'Archipel accompagne Nassima Moucheni / Compagnie Nmara (installée à Tresserre (66))

Nassima Moucheni, est née en 1973 à Tizi Ouzou, en Algérie. Elle fait partie de ces enfants à la double culture qui s’intègrent dans leur nouveau pays tout en ayant un coeur tourné vers le pays d’origine. Une situation rêvée pour développer le jugement critique et la contradiction.
Si elle ne pouvait pas dire certaines choses alors elle les danserait : la danse comme langage universel pour aborder des questionnements ouverts sur le corps, les différentes techniques de danse, l’espace et le temps mais aussi sur la façon de s’approprier des thèmes de société et de toucher ainsi autant au sens qu’à la forme. Elle fonde en décembre 2012 la compagnie Nmara. En 2013 les perspectives de créations scéniques de la compagnie ouvre le champ à des collaborations tant sur le plan de la création sonore que scénographique, notamment avec le plasticien Thomas Pénanguer, qui donnera lieu à une première création Mar’a.

► en résidence au Théâtre de l'Archipel fin février 2015
► Création mondiale de Mar’a le 05 mars 2015


Théâtre de l'Archipel
Lundi 23 Février 2015
Lu 110 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter