Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Hervé Di Rosa. Pasaje Los Azaháres, 41003 Sevilla (Autour du monde. 18e étape), galerie Louis Carré & Cie, Paris, du 25 octobre au 30 novembre 2013

Pour l’Automne 2013, la galerie propose une exposition d’Hervé Di Rosa. Du 25 octobre au 30 novembre, l’exposition réunit une série d’oeuvres réalisées, lors de la 18ème étape de son parcours autour du monde, à Séville où il a séjourné de 2009 à 2013.


Hervé di Rosa. Paso grande, 2013 Acrylique sur bois 101,5 x 101,5 x 7,5 cm
Hervé di Rosa. Paso grande, 2013 Acrylique sur bois 101,5 x 101,5 x 7,5 cm
« Associé au mouvement de la Figuration Libre des années 1980 dont il est l’un des créateurs majeurs, Hervé Di Rosa compte aujourd’hui parmi les artistes les plus reconnus de sa génération. Ses oeuvres narratives aux vives tonalités sont en effet connues de tous et attestent d’une richesse d’inspiration hors du commun. Drôle, parfois caustique, le message qu’il délivre laisse souvent place à un humanisme teinté de poésie sociale, tout à la fois issu de son quotidien et de sa culture multiple. Alimentant sa motivation de peindre, rythmant son parcours créatif, l’itinérance géographique dont il a fait le choix depuis les années 90 est devenue l’inaltérable moteur de son oeuvre et contribue à faire de lui une figure atypique, incontournable de la scène artistique française ».
(in Philippe Bouchet // Extrait du catalogue « L’Atelier d’Hervé Di Rosa » Collection Ateliers d’Artistes, Thalia Edition).

Hervé Di Rosa est né à Sète en 1959. En 1978, il quitte sa ville natale pour Paris, où il s’inscrit à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs et réalise ses premières peintures.
En juin 1981, Bernard Lamarche-Vadel expose un ensemble de travaux de jeunes artistes où Rémy Blanchard, François Boisrond, Robert Combas et Hervé Di Rosa se trouvent réunis pour la première fois : ainsi naît la «Figuration libre». C’est le recours à des images non traditionnelles, simples, très colorées et illustratives, images très liées aux codes de la bande dessinée.
C’est en 1993 qu’Hervé Di Rosa entreprend son tour du monde durant lequel il s’inscrira dans un métissage artistique liant les techniques locales à sa vision picturale de globe-trotter passionné. Ainsi, tout au long de son aventure, il réalise une série de travaux utilisant les cultures et les modes d’expression de chaque pays où il séjourne.

Pratique

Galerie Louis Carré & Cie
10 avenue de Messine
75008 Paris


Afficher Galerie Louis Carré sur une carte plus grande


Pierre Aimar
Lundi 21 Octobre 2013
Lu 188 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter