Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Henri Cueco au Château de la Trémolière, Anglards de Salers, Cantal, du 10 juillet au 31 août 2011

C’est avec une exposition d’Henri CUECO que s’initie cette première édition du cycle « Expo d’été du Château de la Trémolière ». Henri CUECO est né à Uzerche (Corrèze) en 1929, il vit entre Paris et la Corrèze, il appartient au mouvement de la Figuration Narrative.
Une vingtaine d’oeuvres de différentes périodes historiques de l’artiste seront présentées en dialogue avec les Vergers de Déduit. Le travail de Cueco exprime particulièrement le rapport de l’homme à la nature, extrêmement présente dans ce lieu d’exception.


Henri CUECO, artiste multiple

Henri Cueco, série des chiens qui sautent © DR
Henri Cueco, série des chiens qui sautent © DR
Le peintre
Henri Cueco est une personnalité marquante de la Figuration Narrative et un membre fondateur de la Coopérative des Malassis. Dans son travail, différentes périodes se succèdent : de 1965 à 1975 Les Jeux d’Adultes et Les Hommes Rouges ; de 1972 à 1976, Les Chiens et Les Claustras ; de 1977 à 1987, Les Herbes/Paysages dessinés marquent un retour au motif ; de 1987 à 1990, Sols d’Afrique. Dès 1986, il peint les objets qu’il accumule sur des petits formats tout en déclarant : J’ai voulu prendre un risque avec la banalité et parfois c’est elle qui a gagné. Il dresse l’inventaire de sa collection dans son livre Le collectionneur de collections.
Collectionneur dans l’âme ou âme d’un collectionneur – l’humanité se divise pour lui en deux catégories : les jeteurs et les gardeurs. Si bien qu’en plus des trésors arrachés aux décharges ou chinés, il vit parmi tous les objets dont il refuse de se défaire : cailloux, noyaux et queues de cerises, noyaux de pêches, de prunes, noisettes, amandes, cailloux, bouts et entaillures de crayons, papiers froissés, ficelles, élastiques de bureau, etc. Dans les années 90, vient la série les petits paysages, petits tableaux de vues de son atelier en Corrèze. En 2003, année de la canicule, Cueco se tourne vers les misères subies par son jardin durant cet été. Il les dessine aussi ordonnées et précises dans leurs plis que ceux des robes des soeurs de Port-Royal. Le thème permanent, récurrent de son travail est le rapport de l’homme à la nature.

L’écrivain
Esprit doué d’un grand sens de l’humour, il publie aussi de nombreux textes : en 1993, il publie son journal d’atelier, ou, Journal d’une pomme de terre. L’Arène de l’art, Journal d’atelier ou Le Journal d’une pomme de terre, Le Volcan, Discours inaugural du centre national de la faute d’orthographe et du lapsus, Le Troubadour à plumes, l’Inventaire des queues de cerises, Dessine-moi un bouton, Dialogue avec mon jardinier, Le collectionneur de collections.

L’homme de radio
Henri Cueco est aussi un homme de radio : il participe régulièrement depuis de nombreuses années aux émissions radiophoniques « Les Décraqués » et « Les Papous dans la tête » sur France Culture.

Le Château de la Trémolière, Anglards de Salers

Anglards de Salers, village de 800 habitants, situé au sud de l’Auvergne, est célèbre pour son château « Le Château de la Trémolière » dans lequel est présentée une remarquable collection de tapisseries et pour son jardin, réalisé par Ossart & Maurières, jardin contemporain d'inspiration médiévale.

Le Château De La Trémolière Édifice datant du XVème, le château est marqué par une tour ronde à mâchicoulis, une toiture en poivrière ainsi qu'un escalier. Il est doté d'une forme rectangulaire et est réparti sur trois niveaux, desservis par une ancienne tour escalier. Lors de son édification, il constituait la base d'une seigneurie de la famille de Montclar. Dans les deux premiers étages du Château de la Trémolière se trouvent une magnifique collection de 10 tapisseries d'Aubusson datant du XVIème siècle, dont « Le Bestiaire fantastique », classée Monument Historique..

Le verger de déduit
Le jardin du Château de la Trémolière, labellisé « Jardin remarquable » a été réalisé par Eric OSSART et Arnaud MAURIERES. Ce jardin contemporain d'inspiration médiévale est né du mariage entre l’imaginaire pictural des tapisseries du château et l’imaginaire littéraire du précieux écrit « Le Roman de la rose ». À l’intérieur de ce jardin clos, le visiteur poursuivra son chemin en traversant des enclos successifs qui le conduiront à une fontaine où il apercevra le reflet de la rose.
A voir : Arbres fruitiers, Fleurs annuelles, Vieux fruitiers incorporés au jardin contemporain avec un cloître de tilleuls. Thèmes : Contemporain

Horaires Tous les jours sauf lundi matin
De 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h
Peintures et dessins
Anglards-de-salers.mairie@wanadoo.fr
Commissaire Claire Gastaud

Vernissage Samedi 9 juillet 2011, 11h en présence de l’artiste
Château de La Trémolière
15380 Anglards-de-Salers
Tél. 04 71 40 00 02


Pierre Aimar
Mercredi 20 Avril 2011
Lu 1416 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter