Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Festival d'Avignon 2011, le programme exceptionnel du théâtre du Chêne Noir

Il y a le festival d'Avignon avec son esprit d'avant-garde à tout prix ; il y a le festival d'Avignon Off avec sa fourmilière de théâtres de compagnies dans laquelle une chatte ne retrouverait pas ses petits. A part, et tout à fait dans le In et dans le Off, le Chêne Noir offre une programmation exceptionnelle. Comme toujours, avec de grands noms de la scène française et des compagnies de création.


11 h - Salle Léo Ferré - Si Siang Ki, ou l’histoire de la chambre de l’Ouest de Wang Che-Fou. Adaptation et Mise en scène : Gérard Gelas

Traducteur chinois moderne : Cao Lusheng
Avec AI Jiani, GU Xiaoyang, LIANG Liwen, LIU Yu, LU Yuanyuan,
QU Zheming, WANG Jing, WANG Yan, ZHAO Lei, ZHEN Jiaying
Production Shanghai Theatre Academy / Production exécutive Han Sheng / Conseiller Lou Wei
Coréalisation Théâtre du Chêne Noir Avignon
Avec le soutien de la Ville de Shanghai
Création labellisée par le Consulat de France à Shanghai.
Spectacle en chinois surtitré en français

Cette histoire d’amour, oeuvre de Wang Che-Fou, née en Chine il y a plus de 700 ans, hymne à la liberté de la jeunesse, rencontre aujourd’hui pour la première fois le public occidental…
Partie enterrer son père dans sa terre natale, la belle Ying-Ying succombe aux charmes des poèmes d’amour du jeune étudiant Tchang Sen. Il la délivrera des griffes d’un général rebelle assaillant le temple où elle s’est réfugiée …
Mais pourra-t-il l’épouser ?
Extraordinairement connue de tous en Chine, cette idylle ancestrale est considérée comme le chef d’oeuvre « du Ciel et de la Terre » par les chinois. Gérard Gelas a, quant à lui, été « immédiatement et totalement séduit par la force de cette incroyable poésie, où dans les histoires des hommes se reflètent les palpitations mystérieuses de l’infini. » Elle est porteuse d’un espoir universel : « Que tous les amoureux du monde finissent par s’unir! »
Fruit de la coopération de l’Académie de Théâtre de Shanghai, l’un des plus importants établissements artistiques de Chine, et du Chêne Noir, cette création originale est née de la rencontre d’un artiste et d’une culture.
Après Avignon, cette oeuvre sera présentée à Shanghai dès septembre 2011 , à Pékin et dans toute la Chine.


11h30 - Salle John Coltrane - Hand Stories de Yeung Faï (Pour la première fois à Avignon)

Production théâtre de Vidy Lausanne / Coréalisation Théâtre du Chêne Noir
Spectacle sans paroles
Hand Stories nous convoque au récit fantastique de l’histoire unique de la famille des Yeung, et de l’histoire plus universelle et atemporelle de la marionnette à gaine chinoise. Il y est question de mains. Des mains qui façonnent, apprennent, se transmettent de père en fils, des mains de marionnettiste qui travaillent, s’assouplissent, se transforment et racontent. Éduqué par son père, grand maître chinois de marionnettes qui sera persécuté au moment de la révolution culturelle, Yeung Faï est devenu maître incontesté de la manipulation ainsi que de la fabrication de marionnettes. Son solo Scenes of the Beijin Opera tourne dans les principaux festivals internationaux de marionnettes depuis près d’une vingtaine d’années, en Asie, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Europe.

13h30 - Salle John Coltrane - Pour la première fois à Avignon, Lili Calamboula, de Gérard Gelas

Mise en scène Claudine Pelletier
Avec Valérie Bodson
Production déléguée ToP. K artistic management / Coréalisation Théâtre du Chêne Noir

Lili était une fille du trottoir, trottoir « enchanté », entaché de souvenirs et de promesses. De ses rencontres, bonnes et mauvaises, le destin de Lili se libère devant nous. Lili se souvient, s’accroche à sa réalité. Pouvoir cathartique du verbe, les épisodes d’une vie s’étirent, s’écrasent car, si Lili parle aujourd’hui, c’est qu’elle est encore vivante. Destin forgé par strates, Lili refait le chemin à l’envers, l’enfance, les parents, la vie, puis la survie… La force poétique de ce texte, écrit par Gérard Gelas en 1978, est proche du documentaire, tant l’écho de ce destin particulier trouve aujourd’hui toute sa vérité. La prostitution dépasse les trottoirs, agrippée aux ressorts d’une industrie, celle du sexe et de ses produits dérivés. La mise en scène de Claudine Pelletier suggère l’enfermement, le va-et-vient d’une conscience commotionnée. Monté par Gérard Gelas en 1979 et en 2008 à l’occasion du quarantième anniversaire du Chêne Noir, ce texte est un hymne à l’humanité.

14h - salle Léo Ferré - Création Avignon 2011. Ovide était mon maître ou l’art d’aimer. De Jean-Claude Idée, d’après Ovide

Mise en scène Jean-Claude Idée
Avec Pierre Santini, Julie Judd
Production Théâtre Montparnasse et Atelier Théâtre Actuel / Coréalisation Théâtre du Chêne Noir

« L’Art d’aimer » est une ode à la liberté sexuelle des femmes. Ovide y donne des conseils de séduction aux garçons et aux filles. Ce fut le plus grand succès de librairie de l'Antiquité, le premier "best-seller"! Quand Octave prend le pouvoir en 31 avant notre ère, il veut rétablir la morale et la religion, restreindre la liberté des femmes et accuse "L'Art d'aimer" de pervertir la jeunesse. Le livre est interdit et brûlé: c'est l'invention de la censure littéraire! "Ovide était mon maître" nous fait entendre en parallèle "L'Art d'aimer" et la vie de son auteur, racontée par l'une de ses élèves: une jeune esclave affranchie. Sous l'humour et l'érotisme omniprésents, affleure la gravité d'un hymne aux libertés démocratiques, car l'asservissement du corps des femmes est souvent l'un des premiers symptômes de l’établissement d'une tyrannie. Il est bon, hélas, de nos jours encore, qu'on s'en souvienne.

15h30 - salle Coltrane - Création Avignon 2011. Ce jour-là. Texte et mise en scène Salomé Lelouch

Avec Rachel Arditi
Produit par P’tite Peste Production et Atelier Théâtre Actuel / Coréalisation Théâtre du Chêne Noir

PRÉNOM : Mado. DATE DE NAISSANCE : 6 Mois et 1984 ans après Jésus.
COULEUR DES YEUX : Noir (comme Blanche-Neige). SIGNE PARTICULIER : Moi Je
Mado a 26 ans, son bac, un petit copain, un vélo, des complexes, un banquier, quatre amants, du
charme, un psy.
Elle aime les chapeaux, les escargots,sa mère, Dieu, les Kiris, les jeux de hasard, partir en vacances
en septembre.
Elle n’a pas de gros seins, pas peur de vous, pas d’enfants, pas de fer à repasser.
Elle est fumeuse, jolie, indépendante financièrement, hypocondriaque, jalouse, socialiste, égoïste,
sure d’elle, à découvert.
Elle n’est pas gentille, pas blonde, pas propriétaire, pas religieuse.
Ce jour-là Mado attend les résultats du test HIV.

17h - salle Léo Ferré - Création chêne noir. Mais n’te promène donc pas toute nue! de Georges Feydeau

Mise en scène : Gérard Gelas
Avec Olivia Forest, Guillaume Lanson, Marie Pagès, Emmanuel Besnault
Production Théâtre du Chêne Noir

Après Confidences à Allah et Le crépuscule du Che, Gérard Gelas revisite Feydeau, l’un de ses auteurs de prédilection, pour rire et faire rire bien sûr, mais pas seulement… Quand un député arriviste qui se rêve en futur Président de la République (et pas qu’en se rasant) se fait rouler dans la farine par sa charmante épouse, loin de la potiche qu’il croit, la farce vaudevillesque tourne à la satire politique, et incite par le rire à la libération de la femme... «Je reviens régulièrement à Feydeau, car nous tenons en lui l’un des Rois Mages de la comédie humaine. Si les petitesses des hommes tissent la toile du grand monde, je suis de ceux qui préfèrent en rire plutôt que d’en pleurer. Et Feydeau provoque à cela. Il y a un tel malaise chez les personnages de Feydeau, ils vivent un tel enfer, nous tendent un tel miroir de notre propre enfer ! Mais avec comme support principal : le rire. J’enfonce des portes ouvertes, si je vous dis que les tragédies humaines peuvent se traiter aussi par le rire. Je me dis même qu’il y a dans l’humour d’écrivain comme Feydeau, la description clinique de ce qui nous enferme, grâce à l’humour porté à son plus haut degré. Par rapport au cloaque dans lequel nous croupissons trop souvent, c’est élégant. Bien sûr à partir d’une telle vision, le danger serait de faire de Feydeau ce qu’il n’est pas. Je ne monte pas Strindberg, ni Sarah Kane quand je monte un Feydeau. Et pourtant à sa façon, celui-ci m’en dit autant sur les humains que les deux précités. Bien sûr, nous ne serons pas sages, mais le monde de Feydeau l’est-il ? » Gérard Gelas

17h30 - salle Coltrane - Création Avignon 2011. Mémoires d’outre-tombe de François René de Chateaubriand

Sur une idée de Jean-Paul Farré. Conçu et réalisé par Jean-Luc Tardieu
Avec Jean-Paul Farré
Production Compagnie des Claviers / Coréalisation Théâtre du Chêne Noir

J’ai eu le désir de m’attaquer à ce continent littéraire pour le rendre théâtral. Cet immense écrivain au cours de ses milliers de pages, a écrit la musique de sa vie. Ce n’était pas une musique de chambre, mais bien une musique symphonique avec le grand orchestre des mots, dont sa plume disposait. J’ai envie de partager avec les spectateurs le plaisir charnel de sa prose et la gourmandise de ses phrases assassines, en interprétant sur scène cet homme de lettres hors du commun, qui le premier a inventé le mot "modernité". Comme le dit Jean Luc Tardieu a qui j’ai fait appel pour ce travail :" Et quand Chateaubriand se mêle de montrer « l’envers » de l’histoire, les vrais visages se découvrent, y compris le sien". Cet homme a connu tous les puissants de son temps, de Louis XVI à Charles X, de Louis XVIII à Napoléon, du Tsar au Président des États-unis, plus quelques Papes et autres Talleyrand… écrivain adulé, membre de l’Académie Française, après trois destitutions et autant de démissions, cet ancien Ministre d’État, fut un mémorialiste respecté et un polémiste à juste titre, redouté. Le « jeu de têtes » risque d’être aussi cruel que drôle !

19h30 - salle Léo Ferré - Pour la première fois à Avignon. Eclats de vie. Montage des textes Jacques et Christine Weber

Pour la première fois à Avignon. Eclats de vie. Montage des textes Jacques et Christine Weber
Collaboration artistique Christine Weber
avec Jacques Weber
Coréalisation Théâtre du Chêne Noir

Voilà 40 ans que Jacques Weber transmet sa passion du théâtre, imposant charisme et détermination. Aujourd’hui il nous propose Eclats de vie, l’aboutissement d’un spectacle longuement mûri, héritage de « seul en scène » acclamé par la presse et le public. L’interprète, au sommet de son art, mêle avec plaisir citations, textes classiques, contemporains, célèbres ou inédits, liant les rires les plus francs et généreux à l’émotion la plus dense... telle une grande confidence attendrie et joyeuse faite aux spectateurs. « Je viens seul, la voix brute et à mains nues, un cahier sous le bras, jouer à rire, à pleurer, à réfléchir avec des mots que je trouve beaux et qui ne me font plus peur. Eclats de vie est composé comme un tour de chant, pourtant il s’agit bien de théâtre ; une histoire se raconte malgré moi, qui n’ai pour instrument que mes mains et ma voix. » Jacques Weber

20h - salle Coltrane - Pour la première fois à Avignon. Une vie sur mesure, mise en scène Stéphane Batlle

Avec Cédric Chapuis
Un spectacle de la Cie Scènes Plurielles / Coréalisation Théâtre du Chêne Noir
1er prix du festival de Villard-de-Lans 2010

Loin d'être idiot ou attardé, Adrien Lepage est juste différent. A mi-chemin entre Forest Gump et Billy Elliot, ce gamin doué, beau de naïveté, vit une passion défendue pour la batterie. Son innocence et son regard étrange sur le monde sont irrésistibles et lorsqu’il joue, son enthousiasme est plus que contagieux. Sans fard, Adrien se confie et lève tout doucement le voile sur une histoire aussi drôle que bouleversante. Inutile d’être mélomane pour apprécier l’expérience. Le personnage créé et joué par Cédric Chapuis renvoie chaque spectateur à sa propre existence, pour y puiser souvenirs et ressentis, car il est autant question de l’enfance et de son univers magique, que de la passion qui, quelle qu’elle soit, provoque les mêmes sentiments chez chacun.

22h salle Léo Ferré - Pour la première fois à Avignon. Pagagnini, mise en scène : David Ottone, Juan Ramos

Avec Ara Malikian (violon), Fernando Clemente (violon),
Eduardo Ortega (violon), Gartxot Ortiz (violoncelle)
Production : Yllana - Tournée : MFE / Monsieur Max production - Coréalisation Théâtre du Chêne Noir

La Musicothérapie, vous connaissez ? Celle des nouveaux protégés d’Yllana est garantie 100% bénéfique pour votre santé. Pas sûr qu’elle adoucisse les moeurs, celle-ci, mais elle donne la « pêche » à coup sûr ! Le Quatuor « made in Spain » présente « un déconcertant concerto »mêlant habilement le génie humoristique d’Yllana au talent du virtuose Ara Malikian. Sans conteste un des plus brillants violonistes de sa génération, Ara Malikian se distingue par son style très personnel, original et innovant. Lauréat de nombreux et prestigieux prix de festivals reconnus de part le monde, dont ceux d’Édimbourg et de Montréal, ce spectacle musical délirant révise quelques moments « sommet » de la musique classique fondus avec des standards de la pop. Fidèle à sa volonté permanente de mêler les genres et les styles, la compagnie Yllana réinvente la façon de concevoir un concert, pour que le public, qu’il soit connaisseur ou pas, découvre la musique avec une oreille différente. Exaltant, ébouriffant de rythmes et de rires…

22h30 salle Coltrane - Pour la première fois à Avignon. Striptease. Création et jeu : Céline Milliat-Baumgartner

Texte et mise en scène : Cédric Orain
Production : La traversée / Coréalisation Théâtre du Chêne Noir

Striptease, rend hommage à Mae Dix une chanteuse de cabaret des années 20, venue au strip-tease accidentellement après avoir, un soir, dans la précipitation, commencé à se déshabiller sur scène. Miss Mae veut faire comme Mae Dix. Elle veut faire son strip-tease, elle veut en faire du théâtre. Elle joue avec le public : elle excite et elle effraie. Elle cherche à aller jusqu’à la nudité, celle qui lui fout la trouille, celle qui questionne le désir, le sien et celui de ceux qui la regardent. Striptease est aussi une comédie. A la fois une brève histoire, une anthologie, voire une anthropologie du strip-tease. Racontée par une actrice qui sait nous surprendre au bord du geste éculé.

Infos pratiques et locations

En ligne www.chenenoir.fr
Par téléphone 04 90 86 58 11
Jusqu’au 6 juillet, de 14h à 18h du mardi au vendredi
Dès le 7 juillet de 10h à 18h tous les jours
Courrier jusqu’au 2 juillet (8bis, rue Sainte Catherine 84000 Avignon)
Billetterie du Théâtre dès le 7 juillet de 10h à 22h30


Pierre Aimar
Samedi 7 Mai 2011
Lu 3034 fois


Commentaires articles

1.Posté par renee.moal le 07/06/2011 15:32
A quelle date peut on réserver pour certains des spectacles que vous avez programmé durant le festival ?
Merci et à bientôt R moal

2.Posté par pierre aimar le 07/06/2011 16:33
Dès le 1er juin, en ligne sur le site du Chêne Noir.
Suivez le lien http://www.chenenoir.fr/index.php?page=boutique

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter