Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Festival Drôle d'endroit pour des Rencontres, cinéma les Alizés à Bron (Rhône), du 23 au 27 janvier 2013

Le cinéma en tant que rêve, le cinéma en tant que musique. Aucun art ne traverse, comme le cinéma, directement notre conscience diurne pour toucher à nos sentiments, au fond de la chambre crépusculaire de notre âme. Ingmar Bergman


Festival Drôle d'endroit pour des Rencontres, cinéma les Alizés à Bron (Rhône), du 23 au 27 janvier 2013
A quel rêve, à quelle musique nous invite cette 22e édition des Rencontres du cinéma français afin de venir toucher, quelle soit crépusculaire ou non, notre âme ?
Cette année encore un beau mélange de genres, de créativité, d’envies et de désirs. Des avant-premières mais aussi des coups de coeur, des courts et des longs métrages, des documentaires, des leçons de cinéma... en présence des équipes des films.
Pour la séance jeunesse qui ouvrira le festival, Jean de la Lune de Stephan Schesch d’après l’immense conteur Tomi Ungerer, cette séance sera précédée d’une animation.

Des Rencontres entre Nord et Sud... Pour la soirée d’inauguration c’est une réalisatrice franco-américano-islandaise, Solveig Anspach qui viendra nous présenter son film Queen of Montreuil, ou la reconstruction d’une française endeuillée grâce à sa rencontre avec deux islandais.
Le Sud, à travers trois films, trois visions, trois histoires. Le Sénégal, avec Comme un lion de Samuel Collardey, et Aujourd’hui d’Alain Gomis. Le Maroc avec Nadir Moknèche qui accompagné de ses comédiens viendra nous présenter Goodbye Morocco.

Mais les Rencontres c’est aussi la possibilité d’une séance de rattrapage le temps d’un film coup de coeur, cette année c’est Alyah d’Elie Wajeman ou de participer à une réflexion : Quand la Philosophie fait son cinéma, conférence-débat animée par Laurent Salbert, professeur de Philospohie.
Nous aurons également le plaisir d’accueillir Jean-Pierre Améris pour L’Homme qui rit, Jean-Claude Brisseau pour La Fille de nulle part, et Jean-Pierre Mocky qui bénéficiera d’une carte blanche.
La journée du dimanche est cette année encore dédiée aux documentaires avec Les Invisibles de Sébastien Lifshitz et Traviata et nous de Philippe Béziat.
Quant à la dernière soirée, la projection du dimanche soir, il s’agira d’une séance surprise. Si nous souhaitons comme pour toute surprise qui se respecte garder le secret, elle sera, faites nous confiance, une bien belle soirée, nous avons vu et aimé cette “dernière séance” des Rencontres 2013.

Cinéma Les Alizés
214, avenue Franklin Roosvelt
69500 BRON
Tél. 04 78 41 05 55
info@cinemalesalizes.com
www.cinemalesalizes.com


Pierre Aimar
Lundi 3 Décembre 2012
Lu 284 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter