Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Fenêtres. De la Renaissance à nos jours. Dürer, Monet, Magritte… Fondation de l'Hermitage, Lausanne, du 26 janvier au 20 mai 2013

Tantôt métaphore, tantôt instrument de la peinture occidentale, le thème de la fenêtre fascine les artistes depuis toujours.


Henri Matisse, Nice, cahier noir, 1918, huile sur toile, 33 x 40,7 cm, Hahnloser/Jaeggli-Stiftung, Villa Flora, Winterthur, photo Reto Pedrini, Zurich © 2013
Henri Matisse, Nice, cahier noir, 1918, huile sur toile, 33 x 40,7 cm, Hahnloser/Jaeggli-Stiftung, Villa Flora, Winterthur, photo Reto Pedrini, Zurich © 2013
L’exposition Fenêtres, de la Renaissance à nos jours. Dürer, Monet, Magritte… propose de mettre en lumière les transformations intervenues dans la perception et l’utilisation de la fenêtre dans l’art, du XVe siècle à nos jours. Organisée en partenariat avec le Museo Cantonale d'Arte et le Museo d'Arte de Lugano, cette présentation de plus de 150 œuvres est l’occasion unique de découvrir le rôle primordial tenu par la fenêtre dans l’iconographie occidentale.

Dès la Renaissance, le thème de la fenêtre interroge les artistes, tant au sud qu'au nord de l'Europe.

En Italie, grâce aux principes fondateurs d'Alberti sur la perspective, le tableau se transforme en une fenêtre ouverte et acquiert une nouvelle tridimensionnalité. En Allemagne, les recherches de Dürer aboutissent à une organisation de l’espace pictural basée sur la maîtrise de la perspective oblique. Au XVIIe siècle, beaucoup de peintres utiliseront de façon symbolique la fenêtre et la lumière qu'elle diffuse, devenues métaphores de la présence divine. S'étendant peu à peu aussi aux thèmes séculiers, la présence d'une fenêtre et de son reflet permettra aux peintres, hollandais notamment, de donner subtilement du relief aux objets représentés dans leurs natures mortes.

Au début du XIXe siècle, le motif du personnage à la fenêtre se développe, en poésie comme en peinture. Figure iconique de la peinture romantique, le personnage à la fenêtre se tient sur un seuil, une frontière entre un monde intérieur domestique et un monde extérieur, tout à tour séduisant ou terrifiant. Quittant les marges de la composition, la fenêtre se met à occuper une place de plus en plus centrale et, d’un simple élément de décor, devient peu à peu un sujet à part entière.

A partir de la fin du XIXe siècle, de nombreux peintres (Monet, Vuillard, Vallotton...) brouillent le rapport intérieur-extérieur par une vision latérale, de façon à introduire une double réalité dans l’espace pictural. La fenêtre devient un instrument fondamental permettant aux artistes d'effacer la frontière entre le dedans et le dehors. Bonnard et Matisse, par exemple, saisiront toutes les possibilités que leur offre ce thème afin de ramener les différents espaces sur un même plan, biaisant ainsi les perspectives habituelles. Devenue désormais un sujet à part entière, la fenêtre se transforme, au cours du XXe siècle, en une grille autonome, notamment grâce aux contributions fondamentales de Mondrian et Albers.

Les photographes et les vidéastes contemporains accordent aujourd’hui une place fondamentale à la fenêtre dans leurs recherches, en jouant souvent sur la connivence entre leur médium et ce thème, la fenêtre devenant la métaphore contemporaine de l’écran.

Façonnant les recherches sur la perspective, totalement symbolique ou s'ouvrant sur un paysage réel, la fenêtre a toujours été au centre des préoccupations des artistes. Son ouverture, son cadre, sa lumière, ses carreaux parfois, ont permis aux plasticiens d'explorer des voies inconnues, dont certaines ont abouti à la découverte d'un art abstrait et dépouillé, d'autres à une approche plus allégorique et poétique.

Pratique

Fondation de l'Hermitage
2, route du Signal
CH - 1000 LAUSANNE 8 Bellevaux
Tél. +41 (0)21 320 50 01
www.fondation-hermitage.ch
T. +41 (0)21 320 50 01
info@fondation-hermitage.ch
Heures d’ouverture: ma à di 10h -18h | je jusqu’à 21h | lu fermé


Pierre Aimar
Samedi 24 Novembre 2012
Lu 1339 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter