Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Exposition Zoonomia de Christian Gonzenbach à La Condition Publique de Roubaix, du 21 janvier au 27 mars 2011

Christian Gonzenbach, artiste suisse de 35 ans, investit La Condition Publique, ancien édifice dédié au conditionnement de la laine, avec une double exposition ambitieuse : un zoo et un muséum, qui rassemblent une vingtaine d’oeuvres sur 1600 m2.


L’artiste Christian Gonzenbach à La Condition Publique de Roubaix

Great Stuffed Rabbit, Ch. Gonzenbach. 2006. Lapin géant empaillé avec 650 vraies peaux de lapins. © DR
Great Stuffed Rabbit, Ch. Gonzenbach. 2006. Lapin géant empaillé avec 650 vraies peaux de lapins. © DR
Sculpture de baleine bleue, pattes d’autruche, lapin géant, installation pour agneaux vivants, animations de cornichons… l’artiste nous invite à explorer avec lui ce monde animal si proche et tellement déconnecté des humains du XXIe siècle. Son travail révèle avec humour et gravité cette fascination que les animaux exercent sur nous, par des sculptures, des moulages, des vidéos, mais aussi une confrontation avec de vrais animaux.

L’exposition rassemblera quelques pièces majeures de l’artiste (Great Stuffed Rabbit, 2006; Sapiens sapiens, 2007 ; Gherkins, a natural History, 2005...) et présentera deux oeuvres créées in situ, produites par La Condition Publique :
- Le Sursis, installation pour agneaux vivants, paille et plâtre,
- Life Size, charpente en bois aux dimensions d’une baleine bleue.

L’exposition se scinde en deux espaces : la verrière, ancienne salle de vente de la laine, accueille une île peuplée de moutons. Cette image romantique cache une réalité difficile : ces animaux sont en sursis, vivant là, dans ce cadre paradisiaque, leurs derniers mois de vie, condamnés dès leur naissance aux abattoirs.
De l’autre côté de la rue couverte, dans l’ancienne halle de stockage, le spectateur entre dans un muséum, où il est accueilli par une baleine bleue représentée à taille réelle. Autour de ce grand corps vide gravite un monde étrangement familier, drôle et inquiétant : des animaux empaillés à l’envers, le squelette d’un super héros, des films d’animation avec des villes peuplées de cornichons, des silex taillés dans des gommes et un lapin géant en vraie fourrure de lapins.

Christian Gonzenbach est sculpteur : il conçoit des objets installés dans l’espace. Des objets extra-ordinaires, drôles, déconcertants, qui libèrent un processus de questionnements à effet prolongé.
« Je crée des images, des objets à partir de notre monde. Mes travaux sont très divers mais traitent tous de sujets liés aux questionnements du quotidien, à la définition de la vie, au passage de l’animal à l’objet par ce stade transitoire que sont les aliments ou les objets. Je cherche à mélanger les sources, les iconographies pour créer des liens là où il ne devrait pas y en avoir, avec toujours certains ingrédients essentiels : humour et gravité, fascination et dérision, familier et extraordinaire ».

Les problématiques de ces travaux s’articulent selon deux axes : un axe Ordinaire/Extraordinaire (ou quotidien-merveilleux) et un axe Animaux / Objets (ou animé-inanimé, vivant-inerte) avec un espace privilégié la Nourriture (situé à cheval de ces deux mondes).
La nourriture est le pivot qui permet à de passer d’un monde à l’autre, redonner vie à la chair inanimée en la faisant nôtre.« Au delà des catégories, ce sont surtout les transitions qui m’intéressent, comment passer d’un monde à un autre, transgresser les frontières entre ces règnes. Si j’utilise des media multiples, les enjeux restent similaires, objets traités comme des animaux (et l’inverse), animation de l’inerte, décalages, transitions, travestissements de matériaux, changements d’échelle, mise en situation, maquettes.»

Christian Gonzenbach

Artiste important de la scène contemporaine suisse, Christian Gonzenbach vit et travaille à Genève. Plasticien, vidéaste, photographe, ses travaux - intimement liés au quotidien - sont empreints d’humour, de tragique ou de fantastique. www.gonzenbach.net
Christian Gonzenbach a étudié la biologie avant de commencer sa carrière artistique. Son intérêt pour la science se retrouve dans ses oeuvres qui ne sont pas des inventions mais des détournements ou plutôt des expériences : que se passerait-il si...
Où naissent les cornichons ? Avec lui nous redécouvrons notre monde familier.
Le travail de Christian Gonzenbach a été récompensé de nombreux prix (prix Fondation Irène Reymond 2009, Bourse Lissignol de la Ville de Genève 2000 et 2008, Bourse Artist in Lab 2009...)

Pratique

La Condition Publique
14, place Faidherbe - BP 90211
F-59054 Roubaix Cedex 1
L’exposition est en accès libre.
Horaires : du mardi au samedi de 14h à 18h, et le quatrième dimanche de chaque mois.


pierre aimar
Vendredi 7 Janvier 2011
Lu 1025 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 201





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément