Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Exposition Han Sungpil, Manessier, arpenteurs de lumière à l'Abbaye royale de Saint-Riquier du 22 janvier au 28 mai 2017

« Le seul paysage qui a eu sur moi une influence primordiale et que je retrouve partout, […] est celui de la Baie de Somme… Enfant j’y ai passé mes premières vacances. Mes yeux s’y sont pour ainsi dire ouverts », aimait à s’exprimer Alfred Manessier.


Portrait d'Alfred Manessier © DR
Portrait d'Alfred Manessier © DR
L’un est français, peintre et chantre de cette baie qu’il n’a eu de cesse d’explorer et de magnifier dans son œuvre. L’autre est photographe et vient de Séoul, en Corée du Sud. Entre les deux, une passion et un émerveillement communs pour la Baie de Somme, pour sa lumière, cette fusion mystérieuse entre la terre et la mer, l’amplitude et la plénitude.

Manessier - Han Sungpil, arpenteurs de lumière, cette exposition évoque l’histoire d’une rencontre et d’une émotion entre deux artistes et deux regards qui se sont posés sur le même lieu, les paysages de la Baie de Somme, dont l’attrait irrésistible a permis à chacun de créer un travail unique et inattendu, à la fois intime et universel.

Tous les deux grands voyageurs et curieux des êtres et des choses, Alfred Manessier et Han Sungpil ont arpenté les paysages de cette baie à la beauté envoûtante, l’un muni de son carnet de notes et l’autre de sa caméra, à la recherche des moindres variation de cette lumière, de l’infinie diversité de la vie dans cet immense sanctuaire naturel.

Fruit d’une rencontre originale, cette exposition retracera les pas de ces deux arpenteurs de lumière, en une succession d’impressions, d’instants et d’échos sensibles, source inépuisable d’inspiration et de joie. Ponctuée d’œuvres peintes et photographiques et de vidéos, l’exposition Manessier - Han Sungpil, arpenteurs de lumière, propose une plongée tout en douceur dans ce paysage exceptionnel, ce fin maillage de lumière, de couleurs, d’eaux et de sables.

Han Sungpil (né en 1972)

Artiste visuel originaire de Séoul, en Corée du Sud, Han Sungpil parcourt le monde à la recherche d’émotions plastiques souvent liées à la nature et aux problématiques environnementales.

Son insatiable curiosité, tant humaine qu’artistique, ont permis à cet artiste protéiforme de créer un travail unique et toujours inattendu. Après sa découverte de la Baie de Somme et de l’œuvre du peintre Alfred Manessier lors de sa première résidence à l’Abbaye en 2015, Han Sungpil s’est engagé dans un nouveau projet, fruit de la rencontre originale entre l’univers plastique de Manessier et le sien propre.

Han Sungpil, en compagnie de son compatriote Kim Suntak, a pu achever, lors de sa résidence à l’Abbaye en 2016, des œuvres aujourd’hui visibles dans l’exposition.

Alfred Manessier (1911 - 1993)

Reconnu dès 1945 comme l’une des figures majeures de sa génération, Alfred Manessier - de double et lointaine ascendance picarde - a vu le jour le 5 décembre 1911, à Saint-Ouen (Somme), près d’Abbeville.

Sa vocation est précoce : dès l’âge de douze ans, il commence à peindre sur le motif au Crotoy. Jusqu’à la fin de sa vie, la lumière de la Baie de Somme sera sa source d’inspiration de prédilection.

Sa renommée deviendra internationale : 1er Prix de peinture à la Biennale de São Paulo en 1953 ; Grand Prix de peinture de l’Institut Carnegie de Pittsburgh en 1955 ; Grand Prix de peinture de la XXXIe Biennale de Venise en 1962, à l’instar du sculpteur Alberto Giacometti.

L’artiste est particulièrement sensible au cycle des saisons, à l’alternance du jour et de la nuit, aux variations de la lumière : celle du Nord (Picardie, Flandres, Hollande, Canada, Suède…), celle du Sud (Provence, Espagne, Algérie…) et bien d’autres encore (Beauce, Île-de-France, Perche, Bretagne, Jura…).

Six mois après sa Rétrospective au Grand Palais à Paris et deux mois après l’inauguration de l’ensemble des vitraux de l’église du Saint-Sépulcre d’Abbeville, il meurt le dimanche 1er août 1993 des suites d’un accident de voiture.

Pratique

Abbaye royale de Saint-Riquier
80135 Saint-Riquier
www.ccr-abbaye-saint-riquier.fr
T. 03 22 999 620



Pierre Aimar
Lundi 21 Novembre 2016
Lu 207 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter