Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Emoi photographique, Histoire et petites histoires, exposition du 25 mars au 30 avril 2017 à Angoulême

L’Emoi Photographique est un festival de photographie se déroulant à Angoulême et sa grande agglomération en Charente du 25 mars au 30 avril 2017. 13 lieux, 23 expositions


© Warren Saré
© Warren Saré
Le festival se compose cette année de trois invités, chacun choisi parce qu’il illustre une facette du thème « l’Histoire et les petites histoires », et de 20 photographes choisis dans les travaux envoyés pour l’appel à candidature dont presque la moitié n’ont jamais été montrés.
Cette année quatre photographes africains seront présentés pour continuer à être un lieu d’exposition extérieur au continent.

Nous avons demandé à notre premier invité : Warren Saré, de nous faire partager son travail sur les tirailleurs sénégalais du Burkina Faso et du Bénin. C'est une manière pour nous de faire un aller retour entre, ce à quoi ces hommes ont participé en partant des colonies françaises pour combattre et libérer la métropole et leurs situations actuelles.

Jean-Daniel Guillou nous fera partager une histoire de solidarité : la vie de l'association « Pour les yeux du monde » créée par le docteur Phat-Eam Lim.
Le Docteur Lim a quitté le Cambodge pour fuir les khmers rouges, il est devenu ophtalmologue en France est de retour dans son pays d'origine des années plus tard il a constaté le manque de médecins ophtalmologues. Il a donc réunit une équipe d’ophtalmologues français qui va soigner et opérer. Cette équipe se déplace sur un bateau typiquement khmer.

Notre troisième invité, Jean-Michel Leligny nous plonge dans l'intimité des femmes à la quarantaine. À partir de son histoire personnelle et sollicité par des femmes de son entourage il a rendu sur le papier cette période charnière de notre vie et permis à chaque modèle d’entrer une seconde fois dans son image en y superposant un texte de constat de vie.
Travail oh combien difficile du duo où le photographe permet à son modèle d’entrer une deuxième fois dans son image en y posant sa charge et ses étoiles.

« Je ne puis, personnellement, en tant que femme, car j’ai participé à ce travail, et en tant que photographe, pour la qualité de celui-ci, que lui dire merci pour avoir accepté de présenter cette réalisation en cours. » Peggy Calvez-Allaire

L’histoire, une histoire, des histoires, des constats, des vérités, des aveux, des mensonges, des contes, des légendes,…

Nous avons choisi ces photographes car ils nous offrent un large éventail de ce qui peut se décliner à partir du mot histoire. Chacun nous offre une facette de l’histoire plongeant dans leurs liens familiaux, des valeurs humaines ou dans l’imaginaire qui caractérise si bien l’espèce humaine.

Il nous semble important de soutenir des engagements par le biais de la photographie et donc de donner la parole à ceux qui ont trouvé comment le faire. Pendant la durée du festival certains des photographes viendront développer leurs points de vue au cours de rencontres avec le public, pour partager leurs expériences, quelquefois en compagnie d’autres intervenants qui apporteront des expériences complémentaires.

Derrière Warren SARE vous pourrez retrouver l’histoire avec un grand H, quand elle passe du livre d’histoire à la réalité, grâce à Bruno MERCIER, « 14-18 la Grande Guerre », Michel CLAVERIE, « Traces », à Paul-Emile OBJAR, « Il a disparu. Qui a disparu Quoi. Il y a(il y avait, il y aurait, il pourrait y avoir) », à Brigitte MANOUKIAN avec « Maritza ».

Jean-Daniel GUILLOU et Jean-Michel LELIGNY dans leurs illustrations de la relation humaine nous ont inspirés des l iens avec Christophe HARGOUES,
« ExtraOrdinaires », Jean-Charles DEHEDIN, « Parlons en », Anne-Lore MESNAGES, « Se surprendre à rêver. Rêver », Arnaud HUBAS, « Une histoire Une vie », Louis OKE AGBO, « Folie », Arnaud MAKALOU, « Etre ouvrier à Brazza », Baudouin MOUANDA, « Se débrouiller pour devenir grand ».

Et puis derrière l’histoire il y a la poésie et l’imaginaire qui s’invitent forcément et nous aurons le plaisir de vous présenter les travaux de CUSHMOK, « Hous’us », MNIHA,
« Mémoire du mouvement », Nicolas AUVRAY, « Bella Rosa », AMARAL ET BARTHES, « S’il vous plait … dessine moi un œuf », Irina SOVKINE, « Histoire Naturelle », JL AUBERT, « Dans les bois incertains », Anna BAMBOU, « Ames- Sœurs Toxiques », et Emilie MASSON « Bourriquet ».

www.emoiphotographique.fr/

Les lieux, les heures

Théâtre d’Angoulême
avenue des Maréchaux
Mardi au vendredi de 13h à 18h
Mercredi de 10h à 12h et de 13h à 18h
Samedi de 14h à 18h

Musée d’Angoulême :
1, rue Friedland
Mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 13h45 à 18h
Jeudi de 10h à 18h (à partir de 9h pour les scolaires)
Samedi et dimanche de 14h à 18h Entrée individuelle 5€-Réduit 3€

Hôtel du Département
31 bd Émile Roux
Ouvert du lundi au vendredi 8h-18h

Espace Franquin
1, boulevard Berthelot
Ouvert toute la semaine de 13h à 18h30

Hôtel Saint Simon
15, rue de la Cloche Verte
Ouvert toute la semaine de 14h à 19h

Maison des Peuples et de la Paix
50, rue Hergé
Ouvert du mardi au samedi 10h30-12h30 et 13h30-19h

Comptoir des Images
7, rue de Genève
Ouvert du mardi au samedi 11h-12h30 puis 13h30-19h

CSCS-MJC le Grande Garenne
17, rue Antoine de St Exupéry
Ouvert du lundi au vendredi
9h-12h30 et 13h30-18h
Samedi 9h-12h30

L’Hôtel du Palais
4 place Francis Louvel
Ouvert toute la semaine 11h-21h

Espace Mémoriel de la Résistance et de la Déportation
34 rue de Genève
Ouvert du mardi au samedi 14h-19h
Dimanche 14h-18h

Centre Culturel Soëlys

2 place Rousseau - 168000 Soyaux
05 45 95 02 07
Ouvert du lundi au vendredi
9h-12h30 et 13h-17h
À partir d’Angoulême ligne 6 de la STGA

CSCS La Couronne
1 allée des sports - 16400 La Couronne
05 45 67 08 17
Ouvert du mardi au jeudi
9h-12h et 14h-18h
Vendredi
9h-12h et 14h-17h
Samedi : 9h30 - 12h30 et 13h30 - 17h
À partir d’Angoulême ligne 1 de la STGA

Murs

Rue de la Cloche Verte
Mur SNCF fac à l’entrée de la médiathèque
l’Alpha


Pierre Aimar
Mercredi 11 Janvier 2017
Lu 1613 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter