Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




El Nino Lorca illumine l’Espace Léo Ferré, théâtre Toursky, Marseille - Janvier 2016

C’est mi-janvier 2016 au théâtre Toursky qu’a démarré la belle envolée de Christina Rosmini, comédienne, chanteuse, danseuse aux racines espagnoles, corses et italiennes.


El Nino Lorca © Jean-Yves Delatre
El Nino Lorca © Jean-Yves Delatre
L’occasion pour le directeur Richard Martin de souhaiter qu'un grand mistral de fraternité continue à souffler sur Marseille, « Ici on ne désespère pas d’espérer… » et à Christina de remercier l’engagement du théâtre Toursky qui permet à ces créations engagées et poétiques d’exister !
Avec sa voix chaude et sensuelle, doublée d’un accent rieur et enfantin, Christina recrée avec innocence l’univers d’enfance du poète
Federico Garcia Lorca, dans une fantaisie et une émotion communicatives. Chants, danse, gestuelle et effets scéniques concourent à créer une ambiance intimiste, comme si l’on s’introduisait dans l’enfance de ce génial poète espagnol, présent sur scène au travers d’une marionnette.
L'enfant Lorca, ultime poète et vigie incontournable de nos libertés, menacées de manières insidieuses à notre époque numérique, nous éclaire joyeusement au travers d'une fresque magistrale gravée de sa biographie riche et lyrique.
Ce voyage nous transporte émerveillé, grâce aux talents conjugués d'une bouleversante Christina Rosmini Lune Mère, et de son époux musicien Bruno Caviglia à la guitare. L'alchimie exceptionnelle de ces conteurs nous transporte dans un voyage coloré de magie.
Les sublimes découvertes du poète nous font visiter Grenade, Madrid puis New York en passant par Buenos Aires.
Nous y rencontrons avec émerveillement Picasso et l’espiègle Salvador Dali. La voix enchantée de Christina, transportée par le tapis volant des musiques de son époux, nous mènera jusqu'à la fin de la destinée fatale de ce poète maltraité par les franquistes.
Nous plongeons dans une Espagne en proie à la confiscation de ses libertés.
Le lyrisme de ce spectacle nous invite à se gargariser de ce poète enfant , qui nous offre la puissance d'un héritage d'une oeuvre majeure imprégnée d' une légèreté puissante et salvatrice , rempart éternel que les oiseaux de mauvaises augures ne pourrons jamais effacer.
Soulignons le beau travail de mise en scène d’Hélène Arnaud.
Guignol de Grenade, Federico rêvait être concertiste, mais il boit et mange en poésie, hérite des parfums de l'Alhambra. Chez lui en famille, tout le monde chante… mère pianiste, grand-mère gitane... le flamenco est dans son sang. « Je serai toujours du côté des pauvres, de ceux qui n’ont rien… » pense alors celui à qui il tient à cœur de ressusciter les âmes enfantines. Accompagnée par Bruno Caviglia à la guitare, la voix de Christina sait bien faire vibrer cette Espagne que le poète chante avec ses mots. On sent l’odeur des cabanes dans lesquelles il jouait à Madrid avec Dali, le ténébreux le vivant, imagine les mondes qu’il partageait avec Bunuel. On reste encore plongé longtemps après le spectacle, dans le monde tel que Lorca l’a découvert, entre le parfum des orangers en fleurs ou la joie de vivre contagieuse des noirs à Harlem. Avec Noces de sang il devient écrivain. Et quand la monarchie tombe, il sent que l'Espagne a besoin de lui, rêve d'une république culturelle, un théâtre itinérant pour les ouvriers et paysans… Les Franquistes ne lui pardonneront pas : fusillé en 1936, l’enfant ne meurt pas, fier d'avoir fait plus de dégâts avec sa plume qu'avec un pistolet !
Christiane Huot et BM

Ce spectacle sera proposé les 2 et 3 février au Théâtre du Balcon en Avignon : www.theatredubalcon.org
Prochains spectacles à ne pas rater à l’Espace Léo Ferré :
- Léo 38 par Monique Brun les 22 et 23 janvier à 21 heures
- La Théorie des cordes de et avec Didier Lockwood du 26 janvier au 31janvier.
Didier Lockwood en résidence à l’Espace Léo Ferré y rencontrera les élèves des conservatoires et écoles de musique de notre région.
www.toursky.fr


Pierre Aimar
Dimanche 17 Janvier 2016
Lu 242 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter