Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Disque. Tragédiennes, Volume II. De Gluck à Berlioz. Véronique Gens dans la lignée des plus grandes cantatrices françaises


Comme pour son album précédent, le programme de Tragédiennes 2 a été conçu dans un ordre chronologique et de Gluck à Berlioz nous permet de retrouver la soprano française dans un florilège d’airs d’opéras connus et inconnus qui mettent au mieux en valeur non seulement son talent de musicienne accomplie mais aussi – exercice on le sait plus difficile pour le disque – de réelle comédienne.


Tragédienne ? Sans aucun doute...

Disque. Tragédiennes, Volume II. De Gluck à Berlioz. Véronique Gens dans la lignée des plus grandes cantatrices françaises
Chez Véronique Gens, il y a comme un mélange de la regrettée Régine Crespin (pour la tenue, la noblesse et la portée d’une voix crémeuse à souhait) et des meilleurs actrices du Français (pour la hauteur de la déclamation et la diction).
Rien n’est plus difficile que de camper diverses héroïnes dans ce qu’il faut bien appeler un disque récital/carte de visite. Ici, la colère chauffée à blanc de Médée, les visions suicidaires de Didon, la violence toute racinienne d’Hermione sont transcendées, comme illuminées par une énergie vocale à toute épreuve et ces pages de Grétry, Chérubini, Berlioz en sortent comme décapées, ressuscitées, ennoblies.
Chaque personnage - dix au total - est campé sans faute de goût, sans histrionisme, les effets sont calculés, comme dosés, l’impact musical et lyrique indéniable.
Les pages de Sacchini et Arriaga (le Mozart espagnol) sont elles aussi de bien belles découvertes. Encore une fois Véronique Gens se déchire de bouleversante manière.
La rage altière, la déploration hystérique, le désespoir contenu, l’effroi, les flots de rancœur, sont ici chantés, vécus, avec une souveraineté sans égale, une voix de soprano comme on les aime, opulente, charnelle, à la démesure des partitions abordées.
A la tête de ses Talents Lyriques, Christophe Rousset déroule le plus beau tapis musical et fait corps et âme avec la Diva. On l’aura compris. Un disque rare.
Christian Colombeau

Tragédiennes, Volume II. De Gluck à Berlioz

Véronique GENS, soprano
Les Talents Lyriques Christophe Rousset
Virgin Classics 50999 21657429


manricot@gmail.com
Jeudi 8 Octobre 2009
Lu 2779 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22





Inscription à la newsletter