Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Daniil Trifonov au XXXIVe Festival International de piano de la Roque d’Anthéron le 6 août 2014

Daniil Trifonov, l'étoile montante du piano russe à La Roque d’Anthéron le mercredi 6 août à 21h00 h, Parc du Château de Florans


Trifonov-Daniil © Dario-Acosta
Trifonov-Daniil © Dario-Acosta
Agé de 23 ans, Daniil Trifonov ne cesse d’émerveiller les auditeurs et les critiques.
Le jeune pianiste russe a remporté depuis ses débuts de nombreux concours prestigieux, dont le premier prix aux concours Rubinstein et Tchaïkovsky en 2011.
Il s’est produit, depuis, sur les plus grandes scènes classiques internationales, en soliste ou avec les plus grands orchestres. Discrète et délicate, son interprétation est habitée par la fougue passionnée et étincelante de la jeunesse.

Véritable révélation pour Martha Argerich, elle dit de lui : « il a tout et plus ce qu’il fait avec ses mains est techniquement incroyable. C’est aussi sa touche, il a la tendresse et aussi l’élément démoniaque. Je n’ai jamais entendu quelque chose comme ça ».

Au programme de cette soirée exceptionnelle :
Tchaïkovsky : Thème et Variations, extrait des Six Morceaux opus 19
Rachmaninov : Variations sur un thème de Chopin opus 22
Schumann : Etudes symphoniques opus 13

Daniil Trifonov piano

Né en 1991, Daniil Trifonov apparaît comme lʼun des jeunes pianistes les plus prometteurs de la nouvelle génération. Élève de Tatiana Zelikman à lʼÉcole de Musique Gnessine de Moscou, il intègre ensuite lʼInstitut de Musique de Cleveland, où il se perfectionne auprès de Serge Babayan. Lʼannée 2011 marque un tournant décisif dans sa jeune carrière grâce à un exceptionnel succès dans deux des plus prestigieux concours de musique du monde : au cours cette saison, il remporte en effet le Premier Prix du Concours Rubinstein de Tel Aviv ainsi que le Premier Prix du Concours Tchaïkovsky.
Il fait ensuite ses débuts aux côtés dʼorchestres américains renommés tels le Philharmonique de New York, le Symphonique de Boston ou lʼorchestre de Cleveland, mais aussi avec le Symphonique de Londres, la Staatskapelle de Dresde, lʼOrchestre National de Russie, collaborant avec des chefs tels Valery Gergiev, Antoni Wit ou Mikhail Pletnev. Il se produit également en récital sur des scènes prestigieuses telles la Salle Pleyel, le Concertgebouw dʼAmsterdam, le Wigmore Hall de Londres ou la Philharmonie de Berlin et fait lʼaffiche des festivals de Verbier, Edimbourg, Aspen et des BBC Proms. Lors des prochaines saisons, ses concerts le ménèront notamment en Corée et au Japon, au Théâtre des Champs-Elysées, à lʼAlte Oper de Francfort ou encore au Palau de la Musica de Barcelone. En musique de chambre, il aura pour partenaires Gidon Kremer, Leonidas Kavakos, Misha Maisky et Julian Rachlin. À partir du printemps 2015 débutera son projet de lʼintégrale de la musique pour piano et orchestre de Rachmaninov aux côtés du Philharmonia Orchestra puis du Philharmonique de New York, qui seront placés sous la direction de différents chefs dont Yuri Temirkanov et Vladimir Ashkenazy.
Daniil Trifonov a enregistré son premier CD, consacré à Chopin, chez Decca en 2011. Lʼannée suivante sort le Concerto n°1 de Tchaïkovsky avec lʼorchestre du Mariinsky dirigé par Valery Gergiev. Le premier disque de Daniil Trifonov chez Deutsche Grammophon, avec qui le pianiste est sous contrat dʼexclusivité depuis février 2013, est consacré à lʼenregistrement de son récital au Carnegie Hall. Il gravera prochainement lʼintégrale des Concertos pour piano de Rachmaninov.


Pierre Aimar
Mardi 5 Août 2014
Lu 183 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter